L'Assassinat de la rue Saint-Roch: Manuscrit inédit. La découverte du manuscrit, son énigme et ses secrets par Jocelyn Fiorina de Alexandre Dumas

L'Assassinat de la rue Saint-Roch: Manuscrit inédit. La découverte du manuscrit, son énigme et ses secrets par Jocelyn Fiorina de Alexandre Dumas

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 7 avril 2015 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 238 

Quand le dossier est plus intéressant que l'œuvre qu'il analyse.

Résumé sans spolier - sauf si vous avez lu la nouvelle d'Edgar Allan Poe "Double assassinat dans la Rue Morgue" : A Paris en 1832, Alexandre Dumas reçoit chez lui l'écrivain Edgar Poe. Les deux hommes sont intrigués par un crime mystérieux l'assassinat de Mme l'Espanaye et de sa fille et décident d’enquêter.

Cette nouvelle publiée à l'origine en italien par Dumas en 1861 a été retrouvée en 2013 et traduite en français, cette édition de 2015 apporte un élément supplémentaire c'est que Jocelyn Fiorina l'auteur du dossier a retrouvé le (une partie du) manuscrit en français et qu'il livre un dossier aussi intéressant, voire plus, que la nouvelle de Dumas qui n'est rien d'autre qu'une traduction italienne de la nouvelle d'Edgar Allan Poe "Double assassinat dans la Rue Morgue", Dumas l'écrit comme si c'était une lettre ouverte au préfet de police de Naples en relatant cette anecdote telle qu'il l'aurait vécue avec Edgar Poe. N'ayant pas lu la nouvelle de Poe, je ne peux pas dire à quel point Dumas la "recopie" ce qui est sûr c'est qu'après avoir lu le résumé sur Wikipedia, on ne peut nier que Dumas plagie Poe, la traduction en français de Poe par Baudelaire date de 1858, la nouvelle de Dumas de 1861.

Cependant, si Dumas raconte la même histoire, il change certaines variables : l'histoire se passe en 1832, le héros n'est plus le chevalier Dupin, mais Edgar Poe lui-même, c'est peut-être aussi un procédé pour dire qu'il s'inspire de Poe sans vraiment le dire (et toi non plus tu n'as pas changé....), le narrateur n'est plus Poe, mais Dumas et le docteur Dumas s'appelle Dupin et Dumas donne à son récit la forme d'une lettre relatant le crime qu'il adresse au préfet de Police de Naples et Dumas et dernier changement de Dumas par rapport à Poe, Le narrateur évoque son amitié avec son invité, leurs sorties nocturnes notamment, mais toujours en survolant alors que dans la nouvelle de Poe, l'auteur met plus longuement en scène la relation entre le narrateur et Dupin, notamment la méthode d'enquêteur de Dupin. Si Dumas n'a pas fait un vulgaire copier-coller de la nouvelle de Poe, il en est toujours trop proche pour qu'on parle comme d'une œuvre dumasienne, par exemple la nouvelle qui a servi de base au "comte de Monte-Cristo" dure quelque dizaines de pages, 10-15 maximum, le roman de Dumas compte 1500 pages environ.

Alexandre Dumas n'a jamais eu de scrupules à traduire des œuvres qui sont aujourd'hui connues mais qui ne l'étaient pas à l'époque et à signer la traduction de son nom, notamment certains contes d'Andersen, et une nouvelle "la femme au collier de velours" qui si on s'en tient au texte de l'édition libretto que j'ai critiqué aurait été racontée à Dumas par Charles Nodier auteur et ami or dans l'édition folio qui regroupe cette nouvelle avec "les mille et un fantômes" la nouvelle à la base serait de Washington Irving, auteur de Sleepy Hollow la légende du cavalier sans tête, l'écrivain allemand Hoffmann l'a traduite et adaptée sous son nom et Dumas tombant sur une traduction française décide de réécrire la nouvelle avec son style, si la nouvelle de base fait au maximum une dizaine de pages, elle est reproduite sauf erreur dans le dossier de l'édition folio et la version de Dumas en fait quasiment cent.

Si officiellement Poe n'a jamais été à Paris et n'a donc jamais rencontré Dumas, Jocelyn Fiorina, outre le fait de raconter comment il a découvert le manuscrit inédit de Dumas montre de nombreuses coïncidences qui tendent à prouver qu'une amitié entre les deux écrivains n'est pas quelque chose de totalement fantaisiste et si rien de concret ne vient prouver cette amitié les arguments sont pertinents et si c'était Poe qui avait plagié Dumas?

Un inédit pas indispensable mais dont le dossier, véritable enquête policière tente de répondre à une question que même Laurent Baffie ne s'est pas posée " Dumas et Poe se sont-ils rencontrés et influencés mutuellement?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'Assassinat de la Rue Saint-Roch [Texte imprimé], Manuscrit inédit. La découverte du manuscrit, son énigme et ses secrets par Jocelyn Fiorina
    de Dumas, Alexandre
    Éd. Mille et une nuits / La Petite Collection
    ISBN : 9782755507454 ; EUR 4,50 ; 18/03/2015 ; 192 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Assassinat de la rue Saint-Roch: Manuscrit inédit. La découverte du manuscrit, son énigme et ses secrets par Jocelyn Fiorina

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Assassinat de la rue Saint-Roch: Manuscrit inédit. La découverte du manuscrit, son énigme et ses secrets par Jocelyn Fiorina".