Olympe de Gouges de José-Louis Bocquet (Scénario), Catel (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Elko, le 22 novembre 2013 (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 43 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 394ème position).
Visites : 2 778 

Olympe ou le courage d'une femme

"La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits. La femme a le droit de monter sur l'échafaud; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune". Olympe de Gouges.

Marie Gouze qui choisira plus tard le nom d'Olympe de Gouges est née au milieu du XVIIIème siècle. Troisième enfant d'un boucher de Montauban, elle est en réalité la fille illégitime d'un aristocrate, poète et futur académicien. Elle grandit dans la boucherie familiale, recevant la double culture du peuple et de la noblesse. Elle s'intéresse très tôt aux arts et lettres, lisant les philosophes et fréquentant les théâtres. Son esprit et sa beauté lui attirent les faveurs de nombreux intellectuels et artistes.
Lorsqu'elle monte à Paris elle se lance passionnément dans les débats des Lumières et s'implique sans réserve dans le processus révolutionnaire. Ses deux combats principaux : l'abolition de l'esclavage et surtout les droits des femmes. Libre, libertine, courageuse, pugnace, elle paiera au prix fort son engagement.

Olympe de Gouges, tellement actuelle par sa liberté, force l'admiration par sa droiture et son abnégation. La biographie en bande dessinée l'humanise terriblement et la rend d'autant plus attachante. Les scènes de vie quotidienne et les arrière-plans nous renseignent également sur l'époque. Le dessin en noir et blanc peut paraître austère, mais il est riche et vivant. Le livre se termine par une chronologie des événements contemporains d'Olympe et une courte biographie de ses acteurs principaux qui permettent au lecteur d'aller plus loin.

Cette biographie est foisonnante et très documentée. La forme dessinée enrichit l'ensemble, elle apporte de nombreuses informations visuelles périphériques et donne une grande intensité aux personnages. Une très bonne expérience.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Olympe de Gouges [Texte imprimé] dessin, Catel Muller scénario, José-Louis Bocquet
    de Catel, Bocquet, José-Louis
    Casterman / Écritures (Bruxelles. 2002)
    ISBN : 9782203031777 ; EUR 24,00 ; 14/03/2012 ; 488 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pour connaître le personnage

7 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 6 novembre 2016

« Voyons mes amis ! Donner le pouvoir aux femmes, c'est demander de changer la société de manière encore plus brutale que de guillotiner le Roi ! Ha ! Ha ! »

J'ai connu Bocquet et Catel avec leur bande dessinée sur Kiki de Montparnasse, ici on retourne sur la vie d'Olympe de Gouges, féministe avant l'heure. Bien que le style ne m'a pas interpellé, c'était une bonne histoire à lire, c'est un personnage historique très intéressant. Si la tournure de phrases ne me dérangeait pas tant que ça dans Kiki, ici je trouve que ça sonnait faux, qu'on sent trop la plume et le parler d'aujourd'hui.

Olympienne Marie

7 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 20 juillet 2015

C’est un portrait très documenté d’une femme aussi remarquable qu’héroïque que nous livrent Catel Muller et José-Louis Bocquet. La belle libertine érudite ne craignait pas de briser les conventions et de se dresser contre toutes les injustices (notamment l’esclavage) dans une société encore très patriarcale. Issue d’un milieu bourgeois et née d’un père noble dont la paternité ne fut jamais attestée, Olympe de Gouges, présentée ici comme une femme tolérante et d’un abord aimable, militait néanmoins ardemment pour les causes qu’elle épousait, la première d’entre elles étant les droits des femmes. Cette Girondine qui s’opposait à la guillotine pour le couple royal n’échappa pas elle-même aux fourches caudines et sanglantes des Montagnards. Cette biographie au long cours dévoilant la vie familiale et intime de De Gouges nous entraîne également au cœur des grands événements annonçant la Révolution, jusqu’en 1793, année funeste pour la passionaria des Lumières. On y croise les grandes figures de l’époque : Rousseau, Voltaire, Mirabeau, Benjamin Franklin…

Inhabituellement peu académique pour ce gendre de fresque historique, le trait en noir et blanc de Catel, tout en modestie, ne recherche pas la performance. Plutôt agréable et d’une tournure généreuse, ses quelques imperfections sont compensées par un souci du détail. De même, l’absence de recherche dans le cadrage ou la mise en page s’efface devant un attachement certain à restituer la réalité historique.

D’un point de vue narratif, le récit, assez linéaire et presque scolaire, aurait sans doute gagné à être plus resserré, s’égarant parfois dans des anecdotes un brin futiles. De même, un grand nombre de personnages parcourent l’histoire au risque de perdre le lecteur peu chevronné dans le domaine historique, même si celui-ci a la possibilité de se rattraper avec les notices biographiques et autres annexes à la fin du livre (80 pages tout de même).

On conçoit bien qu’ « Olympe de Gouges » soit l’hommage de deux admirateurs qui y ont mis tout leur cœur et l’ont voulu exhaustif et appliqué, peut-être au détriment de l’émotion. Et si l’œuvre risque de décourager les profanes les plus paresseux, il ne fait aucun doute qu’elle ravira ceux qui se passionnent pour les grands personnages historiques. Moi qui me situe entre les deux, je suis ravi d’en avoir appris un peu plus sur cette femme illustre dont je ne connaissais que le nom, ainsi que sur les événements de cette période.

Une pionnière

8 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 50 ans) - 7 juin 2015

Il y a un travail documentaire exceptionnel dans cette bédé. D’ailleurs les dernières pages sont consacrées à retracer les portraits des personnages clés de la France du XVIIIe. Le dessin en noir et blanc se prête bien à une reconstitution d’époque toutefois son aspect parfois caricatural m’a paru incongru. Au lieu d’une fresque historique étendue sur une longue période, j’aurais préféré que l’on se concentre sur les moments importants de la vie de Olympe afin d’éviter la répétition de certaines saynètes qui se terminent souvent au lit. De manière générale, j’ai aimé me plonger dans cette bédé qui n’est pas dénuée d’humour et dont l’histoire est pertinente.

Biographie d'Olympe de Gouges

7 étoiles

Critique de Pucksimberg (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 40 ans) - 24 mai 2015

Ce roman graphique met à l'honneur Olympe de Gouges. Cette biographie précise et riche permet de découvrir cette femme, peu connue du lectorat en règle générale. On découvre à la fin du livre une bibliographie importante qui a servi à élaborer cette bande dessinée. De nombreuses pages finales sont aussi constituées de biographies afin d'enrichir la lecture. Olympe de Gouges est une femme cultivée, curieuse, passionnée par le théâtre. En lisant ce roman graphique, le lecteur découvre cette femme, mais aussi et surtout le contexte dans lequel elle a vécu. Nous sommes en plein 18ème siècle et l'on y rencontre Louis XVI, Marie-Antoinette, Danton, Voltaire, Rousseau, Mirabeau, La Fayette ...

Ce roman biographique vaut essentiellement pour son caractère didactique. On perçoit des enjeux pédagogiques et ce texte éclaire le lecteur sur cette femme. Les dessins sont simples, pas forcément plaisants. Le texte est riche et documenté et permet de se familiariser aussi au style d'Olympe de Gouges. La narration est chronologique, sans grande originalité et reste au plus près de la réalité. On est bien loin du roman graphique "Dali" d'Edmond Baudoin qui est un chef-d'oeuvre, ici les auteurs sont au service de la véracité du portrait. Un peu trop scolaire peut-être ...

Le lecteur prend tout de même plaisir durant cette lecture, ne serait-ce que pour découvrir ce personnage féminin.

un petit bémol...

6 étoiles

Critique de Deinos (, Inscrit le 14 février 2009, 57 ans) - 5 juillet 2014

Certes l'ensemble est plaisant... mais contrairement aux autres avis, le dessin m'a paru un peu simple, parfois même peu varié sur le plan des visages... un livre donc qui est un peu une introduction à cette femme trop méconnue... même si elle semble paraître parfois vénale du fait du traitement me semble-t-il.... mais où le dessin a, pour moi, été un facteur lassant à la lecture...

Une histoire fascinante

10 étoiles

Critique de Pomponette13 (, Inscrite le 4 décembre 2013, 27 ans) - 18 janvier 2014

N'étant pas fan des romans bds, j'étais sceptique lorsque j'ai reçu ce livre en cadeau. Qu'allais-je donc faire de ce livre ?

N'ayant pas de lectures, je me suis mise timidement à le lire. De sceptique, je suis passée enthousiaste. Les dialogues sont fluides, les personnages attachants. Le fait que cela soit sous forme de BD donne de la légèreté au livre. Je n'aurais jamais lu un récit sur un sujet historique autrement que sous cette forme ( l'Histoire et le roman ne me plaisent pas ensemble ).

Il y a une dynamique, on cherche toujours à avancer dans le livre, on ne veut pas s'arrêter. On veut la suite. En une journée ce roman a été dévoré.

Les dessins sont bien faits.

Un mot pour décrire ce livre : surprise


Bravo à l'auteur !

Forums: Olympe de Gouges

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Olympe de Gouges".