L'Ombre des armes de Hwang Sok-Yong

L'Ombre des armes de Hwang Sok-Yong

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Falgo, le 26 septembre 2012 (Lauris, Inscrit(e) le 30 mai 2008, 79 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 071 

Sous la guerre, les trafics et la corruption

Ce roman se déroule au Sud-Vietnam peu après l'offensive du Têt (février 1968) menée par la rébellion Viet Cong en pleine seconde guerre du Vietnam (1964-1975) conduite par les armées américaines et sudvietnamienne avec leurs alliés (Corée, Australie, Thailande, etc.) contre le Front National pour la Libération du Sud-Vietnam et ses alliés (Chine, Urss, etc.).
Un soldat coréen, Anh Yeong-kyu, est affecté au Bureau des Enquêtes de la ville de Danang, organisme chargé de contrôler le marché noir local.
Il y découvre un monde effarant constitué de protagonistes inquiétants (américains, sudvietnamiens, coréens, autres) qui détournent à leur profit les immenses stocks américains d'appareils ménagers, vivres et armes destinés à soutenir l'effort de guerre. Trafics en tous genres, combats et actions de guerilla s'entremêlent, mettant en mouvement des acteurs qui jouent le plus souvent deux ou trois jeux simultanément. Anh Yeong-kyu apprend peu à peu de son mentor, le sud-vietnamien Toi, à repérer les chausse-trappes et les méandres entre lesquels il lui faut naviguer pour tirer son épingle du jeu.
Je ne sais si la réalité du moment était bien celle décrite dans le livre. J'ai cependant trouvé dans la notice de Wikipédia consacrée à la Guerre du Vietnam la phrase suivante: "...il y avait le problème d'une 'catastrophe sociologique' sans précédent pour une population rurale agglutinée dans les villes de garnison, depuis 1946, vivant d'une 'économie de poubelles', des déchets de l'armée et des fournitures militaires dont le 'marché aux voleurs' était célèbre, avec les drogues et la prostitution tout autour." On ne saurait mieux définir l'arrière-plan de ce roman tragique.
On y croise de nombreux personnages aux destins souvent fous qui s'opposent, s'allient, se trompent les uns les autres sur fond de violences, de guerre et de division des familles. Jusqu'à l'apothéose finale où les commandants de l'armée sudvietnamienne lancent une offensive militaire dévastatrice pour dégager une forêt de cannelliers dans laquelle pourra être récoltée la cannelle destinée à alimenter leurs trafics.
Le grand talent de Hwang Sok-yong lui permet, ici encore, de dessiner des destins individuels bouleversés par la guerre et ses conséquences. Le fond constitué par la guerre et la rébellion tisse une toile sur laquelle se détachent les portraits des personnages et de leurs évolutions. Certes, l'auteur, ne rentre pas dans une analyse fine des psychologies, laissant le lecteur imaginer ce qui se passe dans la tête de chacun de ces êtres pris dans la tourmente qu'il décrit si bien. Ici encore la langue est simple et précise, sans grandiloquence, ce qui, à mon avis, renforce encore la puissance de la description des terribles conditions dans lesquelles tout ceci se passe.
Encore un ouvrage majeur pour la compréhension de notre temps.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Ombre des armes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Ombre des armes".