L'arbre et la glycine de Céline Zins

L'arbre et la glycine de Céline Zins

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Poésie , Littérature => Francophone

Critiqué par Eric Eliès, le 3 juillet 2012 (Inscrit le 22 décembre 2011, 45 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 1 864 

Une poésie d'idées, parfois indigeste par excès d'intellectualisme et défaut de musicalité

Ce recueil de Céline Zins traite du rapport entre les mots et le monde via le rapport au temps et ses traces et vestiges ; l’auteur présente et développe des concepts qu’elle « poétise » par l’abstraction et le recours à des symboles élémentaires (la lumière, le feu, la mer, l’arbre, etc.) chargés de sens et d’image. L’écriture est extrêmement condensée, d’où le sentiment de parfois lire des définitions, des propositions philosophiques ou des aphorismes comme dans le distique qui ouvre le recueil :

" Le lieu est le corps même
de l’œil qui prend parole "

ou encore (p.117)

" La parole ne rejoint ni ne représente :
rien qu’une onde porteuse
pour désigner l’écart "

La parole poétique de Céline Zins est clairement une poésie d’idées, qui se soucie davantage du discours qu’elle porte que de sa musicalité. En fait, la lecture est parfois un peu fastidieuse, malgré la beauté de certaines images frappantes (ex : celle du lierre recouvrant peu à peu jusqu’à l’effacer la souche de l’arbre abattu), l’évidence de certaines strophes (ex p.37 : « Le soleil sur la mer / fore une incandescence / à l’intérieur des yeux) et la densité de présence insufflée par le recours au « je ». En outre, on peut également déplorer une trop grande fréquence d’adjectifs superlatifs connotés négativement (ineffaçable, irrémédiable, insupportable, infranchissable, etc.) qui alourdissent la poésie et quelques tournures qui m’ont paru absconses voire incompréhensibles, comme dans le poème (p. 120) qui clôt le recueil :

" La source de vie est toujours souterraine
Son destin de jour est un hasard de lieu où le lieu est destin en quête de son propre lieu d’être

Ainsi se scelle et se métamorphose le destin de l’arbre et de la glycine "

Ces défauts (du moins que j'ai ressentis comme tels) m’incitent à penser que la prose se prêterait mieux à l’expression de l’auteur, qui manifeste par ailleurs une ambition et de vraies qualités d'écrivain.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'arbre et la glycine [Texte imprimé], poème Céline Zins
    de Zins, Céline
    Gallimard
    ISBN : 9782070724475 ; EUR 11,60 ; 03/01/1992 ; 119 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'arbre et la glycine

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'arbre et la glycine".