Sans un adieu de Harlan Coben

Sans un adieu de Harlan Coben
(Play dead)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Anglophone

Critiqué par Seb, le 6 janvier 2012 (Inscrit le 24 août 2010, 40 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 705ème position).
Visites : 2 194 

Du Coben classique

Autant "Ne le dis à personne" est un modèle du genre et autant je n'arrive pas du tout à accrocher à Myron Bolitar, le personnage récurrent de l'auteur dans sa série. Ceci pour expliquer l'état d'esprit dans lequel j'ai ouvert ce roman.
Ici, il s'agit d'une histoire unique, casuistique mais assez bien menée. Alors certes la trame est classique (une disparition inexpliquée et inexplicable) mais les intrigues s'éclaircissent au fil des pages et donnent une vraie consistance à cette histoire -de famille- rocambolesque. Les personnages sont assez bien travaillés et le charme de Boston opère toujours malgré les nombreux thrillers qui la prennent pour cadre.
L'épilogue en happy end assez voire trop classique laisse malheureusement un goût de déjà-vu mais vous aurez cependant passé un agréable moment de lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Sans un adieu [Texte imprimé] Harlan Coben traduit de l'américain par Roxane Azimi
    de Coben, Harlan Azimi, Roxane (Traducteur)
    Belfond / Belfond noir
    ISBN : 9782714447197 ; EUR 22,00 ; 07/10/2010 ; 459 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une merveille

10 étoiles

Critique de Amandine.brest (, Inscrite le 8 août 2016, 15 ans) - 8 août 2016

Une histoire inconcevable mais elle passe bénine à côté de ses secrets de famille divisant la famille. Les meurtres s'accumulent et toujours aucun auteur . Laura une ex top model est en voyage de noces avec David un basketteur mondial et un drame se passe. Les paroles de ses proches ne seront que doutes à travers un brouillard de mensonges. Une disparition, une enquête et un aveu incroyable !

Un roman subtil avec des descriptions réalistes, des histoires mirobolantes pleines de suspense.
les sentiments des personnages sont racontés avec tant de précision, écrits d'une main de maître.
A vous de le découvrir !!!!

Disparition

6 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 43 ans) - 23 janvier 2016

Un des premiers romans d'Harlan Coben
Ça se passe encore dans le milieu Basket.
Si je vous parle de disparition et chirurgie esthétique vous devinez la suite?
Au final bon petit roman de jeunesse, mais Coben a fait beaucoup mieux depuis.

Décevant

4 étoiles

Critique de Coper (, Inscrite le 2 octobre 2014, 34 ans) - 1 mai 2015

Bof bof.
Le scénario aurait mérité d'être un peu retravaillé.
Je ne vais pas dire grand chose de l'histoire (au risque de vite dévoiler l'intrigue) mais on devine très vite le fond du problème entre Laura et son compagnon disparu.
Quelques rebondissements sont incohérents (et en trop), ils arrivent un peu comme "un cheveu sur la soupe".
L'histoire est assez grossière, compliquée et en devient du coup peu crédible.

Comme le signale Mayfair, le style de Coben n'est pas encore là. Je ne savais pas "l'historique" de ce roman avant de lire, peut-être que ma lecture aurait été différente.

un des premiers Coben...

9 étoiles

Critique de Mayfair (Distroff, Inscrite le 30 mars 2007, 44 ans) - 26 mai 2012

Dans ce roman, Laura, ex top modèle reconvertie dans la mode, part en voyage de noces en Australie avec David, un célèbre basketteur.
Obligée d'honorer un rendez-vous professionnel, elle s'absente quelques heures et retrouve à son retour un mot de David lui expliquant qu'il est parti nager. Seulement il ne reviendra pas car il s'est noyé. C'est donc de sa disparition dont il est question tout au long du roman.

L'intrigue est bien menée même si au fil des pages on découvre quelles personnes sont impliquées dans cette disparition mystérieuse. Les personnages sont attachants. Histoire pleine de rebondissements.

Dans la préface l'auteur précise qu'il a écrit ce roman dans sa vingtaine et ne l'a pas retravaillé, et que fatalement la maturité d'écriture n'y est peut être pas. Pour moi c'est un bon Coben quand même !!!

Forums: Sans un adieu

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sans un adieu".