Art de Yasmina Reza

Art de Yasmina Reza

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Cecezi, le 9 août 2011 (Bourg-en-Bresse, Inscrit le 3 mars 2010, 40 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (3 323ème position).
Visites : 4 688 

Une discussion intéressante...

"Art" est une pièce de théâtre mettant en scène 3 personnages autour d'un tableau d'art contemporain, acheté par Serge, l'un d'eux. Ce tableau a la particularité d'être entièrement blanc (quoique...) et d'avoir coûté une fortune à son nouveau propriétaire. S'ensuivent des discussions autour de la valeur du tableau, qui débordent sur des questions sur le sens de la vie.
Je trouve que le sujet est traité de façon assez attendue (contenu des débats), dans une forme qui finalement n'est pas très théâtrale. Il doit falloir pas mal de talent pour rendre cette pièce pas trop pesante en représentation. Certains la considèrent comme un "classique" contemporain et la pièce est parfois étudiée au lycée. Je reste moyennement convaincu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • "Art" [Texte imprimé] Yasmina Reza présentation, notes, questions et après-texte établis par Jocelyne Hubert,...
    de Reza, Yasmina Hubert, Jocelyne (Editeur scientifique)
    Magnard / Classiques & contemporains (Paris).
    ISBN : 9782210754478 ; EUR 5,00 ; 30/08/2002 ; 122 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une pièce truculente

9 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 42 ans) - 9 juin 2017

Trois amis se chamaillent donc à propos de l'achat financièrement exorbitant d'une oeuvre d'art conceptuelle et déroutante par l'un d'entre eux. Les doutes à son sujet permettent de faire remonter les malentendus et les tensions diffuses qui lient ces trois hommes qui règlent donc leurs comptes, avant de s'apercevoir de l'absurde de la situation, dont ils conservent tout de même plus ou moins conscience.
Apparemment incongrue, au moins en la forme, par son processus narratif, cette pièce permet d'analyser le processus de délitement des relations sociales, des attentes contradictoires qui peuvent mener à des malentendus superflus comme à des alliances fragiles fondées sur le malentendu.
Les propos fusent, la répartie s'avère aussi brillante que drôle. J'aurais presque aimé en savoir un peu plus, que l'exercice soit un peu plus filé. C'est dire s'il (me) fait plaisir.

Un grand blanc...

10 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 57 ans) - 2 mars 2012

J’ai vu deux fois cette pièce, la première fois en « live » à Bruxelles avec une jolie distribution locale (Alain Leempoel, Pierre Dherte et Bernard Cogniaux ) et plus tard à la télévision avec le trio épatant Vannec, Arditi, Luchini . Vous savez à quoi j’ai pensé dans les deux cas ? A ces discussions sans fin sur les forums de CL où l’on s’étripait joyeusement sur le thème récurrent de l’objectivité (ou la subjectivité) dans l’art (ou l’Art) … Immanquablement je ne peux m’empêcher d’imaginer Virgile, Pendragon, Jules ou un autre CLien dans la peau des personnages !
En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cette pièce a fait mouche, car elle est régulièrement remise à l’affiche et fait d’ores et déjà figure de classique ! Créée en 1994, elle a reçu un Molière en 1995 et même un Tony Award (l’équivalent des Molières aux Etats-Unis) en 1998. Un bon moment de théâtre qui pour une fois est presque aussi agréable à lire qu’à voir jouer…

Pour ceux qui aiment rire...

10 étoiles

Critique de Martin1 (Chavagnes-en-Paillers (Vendée), Inscrit le 2 mars 2011, - ans) - 2 février 2012

En regardant "Art", avec Pierre Vannec, Pierre Arditi et Fabrice Luchini (trois acteurs français extrêmement talentueux, reconnaissons-le) je pense qu'on comprend mieux le sens de la pièce qu'en la lisant.

Quelle intelligence, quelle justesse sur les rapports humains ! Tout au long on apprend à mieux connaître chaque personnage en profondeur. Serge est entêté, rancunier et comique. Il achète un tableau blanc - tout blanc - de 20 000F.
Marc est colérique, tenace et comique. Il prend très au sérieux la stupidité dont a fait preuve Serge et est scandalisé.
Yvan, lui, est entre les deux, il ne sait pas quel parti prendre, il ne veut fâcher personne, envahi par les tribulations et lui aussi est très drôle.
Une pièce à voir absolument, qui a eu un succès monstre !

Forums: Art

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Art".