Une femme en colère : Lettre d'Alger aux Européens désabusés de Wassyla Tamzali

Une femme en colère : Lettre d'Alger aux Européens désabusés de Wassyla Tamzali

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités , Littérature => Francophone

Critiqué par CHALOT, le 15 novembre 2009 (Inscrit le 5 novembre 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 568 

le cri de colère d'une grande féministe militante et écrivaine

Bas les pattes devant la lutte des femmes !

Notre soutien doit leur être acquis et tout relativisme culturel ne fait que conforter leurs bourreaux.

Ce cri d'espoir et de colère poussé avec force et talent par une intellectuelle féministe algérienne saura t-elle convaincre tous ceux et toutes celles qui se sont trompés de combat?
L'auteure s'adresse à ces militants de gauche qui au nom d'un relativisme culturel en arrivent à couvrir l'islamisme et son aile faussement modérée.
Il est essentiel de comprendre que tout accommodement avec les islamistes ne peut que réconforter ceux là même qui dans le monde et en France n'ont qu'un double objectif : s'en prendre aux libertés démocratiques et maintenir leur domination sur les femmes soumises à dieu et aux hommes.
L'auteure revient sur les débats qui ont eu lieu autour du voile islamique à l'école en apportant un point de vue spécifique et argumenté. Considérer que le voile islamique est de même nature que la petite croix ou de tout autre signe religieux conduit à banaliser ce signe du soumission des femmes.
C'est au nom du féminisme et de l'affirmation de l'égalité des droits entre les hommes et les femmes qu'il fallait agir et légiférer.
Comme l'écrivit Latifa Lakhdar : « Le voile est le signe de l'enfermement théologique des femmes et la sanctification de l'ascendant de l'éros musulman sur l'éthos musulman »

Pourquoi des intellectuels anti colonialistes préfèrent discuter avec Tariq Ramadan plutôt qu'avec les militants et militantes qui en Europe ou dans les états théocratiques continuent à lutter contre l'intégrisme et pour le manifeste des libertés?
En arriveraient-ils à couvrir derrière le paravent d'une affirmation prétendument anti raciste un féminisme oublié ou abandonné?

Pourquoi ceux qui hier ont combattu l'impérialisme et lutté pour la libération des femmes en arrivent-ils à oublier les principes qui ont guidé leurs actions?

« Nous sommes-nous libérés du colonialisme pour retrouver les vieilles obédiences féodales, tribales, maraboutiques et autres confréries religieuses? »
Au-delà des cultures, des origines, chaque être humain n'a t-il pas le droit au même ciel étoilé?

Des pays islamistes, reconnus et soutenus par des nations démocratiques continuent en toute impunité à pratiquer l'esclavage : des gamines mauritaniennes de 6, 7, 8 et 9 ans sont ainsi vendues comme objets sexuels à des vieillards saoudiens!
Il faut que cela cesse et donc que ce combat contre l'obscurantisme soit mené vigoureusement.
« Tous les jours; le rêve universaliste se fracasse sur les images de la diversité, et cette diversité, qui était un espoir, est devenu un cauchemar. »
Il nous faut, sans faiblesse, lutter contre les intégristes de toutes obédiences et les femmes quelles que soient leurs origines et leurs lieux de résidence doivent exercer les droits universels qui sont inscrits dans le texte de la déclaration universelle des droits de l'homme.

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Une femme en colère [Texte imprimé], lettre d'Alger aux Européens désabusés Wassyla Tamzali
    de Tamzali, Wassyla
    Gallimard
    ISBN : 9782070127276 ; 9,50 EUR ; 13/11/2009 ; 147 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une femme en colère : Lettre d'Alger aux Européens désabusés