Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
medium
Un monde sans fin de Ken Follett

Titre original :  World without end

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

critiqué par LesieG, le 17 novembre 2008 (CANTARON, Inscrite le 20 avril 2005, 47 ans)

La note: 10 etoiles
Moyenne des notes : 7 etoiles (basée sur 47 avis)
Cote pondérée : 7 etoiles (1 242ème position).
Visites : 19 798 

Splendide

"Deux siècles plus tard, la ville de Kingsbridge et sa cathédrale sont au coeur d'une nouvelle grande fresque épique."

Lorsque j'ai fini les piliers de la terre, ma déception a été très grande du fait que cette saga s'arrête au bout de deux livres alors qu'elle me semblait inachevée. Je me suis donc "jetée" sur ce nouveau roman dès la sortie et malgré l'impressionnante épaisseur du livre (environ 1300 pages) je l'ai littéralement bu.

Tout y est, intrigues, personnages qui ne laissent personne indifférent. Situations que nous avons à l'époque actuelle beaucoup de mal à comprendre et qui nous révoltent.

Ken Follett nous amène avec brio tout au long de cette époque de révolution tant sur la médecine que sur le statut des hommes vis à vis des nobles et de l'église.

Pour amateur du genre, c'est un roman à ne pas laisser passer.

Inscrivez-vous
pour ajouter ce livre dans vos listes
 
Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable
 Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Les éditions
small Un monde sans fin [Texte imprimé], roman Ken Follett traduit de l'anglais par Viviane Mikhalkov, Leslie Boitelle et Hannah Pascal
de Follett, Ken Mikhalkov, Viviane (Traducteur) Pascal, Hannah (Traducteur) Boitelle, Leslie (Traducteur)
R. Laffont
ISBN : 9782221096192 ; EUR 24,90 ; 2008-10-02 ; 1296 p. ; Broché
 Go Amazon
small Un monde sans fin [Texte imprimé], roman Ken Follett traduit de l'anglais par Viviane Mikhalkov, Leslie Boitelle et Hannah Pascal
de Follett, Ken Mikhalkov, Viviane (Traducteur) Pascal, Hannah (Traducteur) Boitelle, Leslie (Traducteur)
le Livre de poche / Le Livre de poche
ISBN : 9782253125761 ; 2010-01-06 ; 1337 p. ; Poche
 Go Amazon

» Enregistrez-vous pour ajouter une édition
Livres liés
  Les Piliers de la terre.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les critiques éclairs (46)

Enregistrez-vous pour publier une critique éclair! »

Très bon mais... 9 etoiles

Vraiment très bon, je l'ai dévoré...

Mais tout de même, en dessous des Piliers de la Terre. Trop dans la même veine. et trop d’intrigues à répétitions, de l'intrigue pour l'intrigue parfois...

Follett demeure toutefois un grand maître dans sa façon de faire vivre ses personnages, ils ont l'air autonomes, c'est bluffant.

Aragune (, Inscrit le 22 août 2013, 37 ans) - 22 août 2013


Beaucoup trop long 6 etoiles

ça ressemble fortement aux Piliers de la Terre, en plus long et avec des personnages moins intéressants (peut-être parce que ce sont les mêmes ?)

Il manque ce bon vieux prieur Philip, sur qui le lecteur se reposait car il était vraiment digne de confiance. Ici, il n'y a pas un moine pour rattraper l'autre, et je ne vous parle pas des bonnes soeurs.

Certains héros pratiquent la "fornication" mais ils n'ont pas l'air de s'en sentir coupable le moins du monde et c'est à vous dégoûter d'eux. Les prieurs et prieures, méchants ou gentils (et oui), n'ont rien compris au rôle spirituel qui fait partie de leur fonction. Quant au petit message "soyons tolérants envers les homosexuels", c'était vraiment en trop (par rapport au contexte historique et religieux à cette époque médiévale).
Beaucoup trop de scènes torrides, des personnages soit innocents-irréprochables-émotifs-bons-gentils, soit cruels-mauvais-écœurants-tortionnaires-violeurs-sans scrupules. En outre, des invraisemblances frappantes (comment Ralph et Merthin ont pu recevoir la même éducation et être aussi différents ? D'où sort cette caricature des hommes d'Eglise ?), c'est vraiment décevant par rapport aux Piliers de la Terre.

Bon, j'ai mis pourtant 3 étoiles.

0,5 étoile pour le titre, très bien trouvé. Non, ce n'est pas de l'ironie de ma part, cette histoire raconte bien une espèce de cercle vicieux dans lequel on pense que les héros n'arriveront jamais à se dépêtrer... Cela semble sans fin

0,5 étoile pour les connaissances de KF sur le métier de bâtisseur et de lainier.

1 étoile pour la qualité de l'écriture : elle n'est certes pas extraordinaire mais on est loin du roman de gare type Harlan Coben. Ici, les chapitres sont bien finis, le plan plutôt bien construit, les sentiments bien décrits.

1 étoile supplémentaire pour les quelques moments où j'ai été véritablement passionné.

Martin1 (Chavagnes-en-Paillers (Vendée), Inscrit le 2 mars 2011, - ans) - 29 juin 2012


Une belle fresque, mais décevante par rapport aux Piliers de la terre 7 etoiles

J'ai lu ce roman directement après avoir lu Les Piliers de la terre : chose à ne pas faire !
En effet, le premier roman est tellement génial, le lecteur s'attache aux personnages, au contexte, à la ville de Kingsbridge... Or on ne retrouve pas ce qui faisait la beauté des Piliers de la terre.
Certes, l'action se passe toujours à Kingsbridge, mais deux siècles plus tard : les choses ont donc changé, la ville a évolué, les personnages ne sont bien sûr plus les mêmes.
Et justement ces nouveaux personnages sont beaucoup moins attachants que les premiers, pire, ils m'ont presque agacés. Les anciens nous manquent encore plus ! On espère avoir quelques nouvelles d'eux, mais à peine quelques mots vers le début...
Le côté manichéen des personnages qui pouvaient déjà agacer dans les Piliers de la terre est encore plus présent : d'un côté les gentils, de l'autre les méchants.

Mais heureusement, il y a aussi beaucoup de positif : l'écriture de Ken Follett est toujours aussi passionnante, le Moyen-âge est toujours en fond de tableau, et l'histoire des personnages se lit avec plaisir. Il est difficile de fermer le livre, car chaque page est un plaisir. Ce livre, bien que volumineux, se lit très vite !

En conclusion, il faut lire ce roman, mais pas directement après les Piliers de la terre : vous serez déçus.
Et pour ceux qui se demandent s'ils peuvent le lire sans avoir lu les Piliers, oui c'est possible, et même mieux !

Lilas_92 (, Inscrite le 12 juin 2012, 22 ans) - 12 juin 2012


C'est toujours triste de finir un tel roman , néanmoins je recommande vivement sa lecture 8 etoiles

Beaucoup de plaisir à lire ce bouquin qui ne m'a pas lâché (on y repense entre les périodes de lecture), pas seulement en se contentant d'imaginer la suite , mais en ressassant ce qui a été lu comme pour s'en imprégner davantage .
Les conditions difficiles de vie ou bien souvent de survies sont le lot d'une grande part de la population ,mais de toutes les ségrégations ,c'est celle de la femme qui est ici la plus criante .
Les personnages sont très attachants et les descriptions architecturales et historiques toujours bienvenues et jamais trop envahissantes .
C'est le troisième livre de Ken follet que je lis .
j'avais déjà lu l'homme de Saint Petersbourg et La nuit de tous les dangers il y a quelques années .
J'aime sa façon d'écrire , pas étonnant qu'il rencontre un tel succès . Je n'ai pas lu les pilliers de la terre donc je ne peux comparer .
En général , j'aime bien le moyen age ( avez vous lu Melmoth l'homme errant de Charles Robert Mathurin ?

Yarduag (, Inscrit le 13 novembre 2011, 58 ans) - 13 novembre 2011


Où est la fraîcheur et la passion des Piliers de la terre ? 5 etoiles

Mon modeste avis semble être proche de la synthèse de tout ceux précédemment postés sur ce roman : tombé amoureux des Piliers de la Terre lors de sa parution, j'ai eu ici l'impression de découvrir une longue, très longue redite. Mais sans l'âme et la fraîcheur des "Piliers", et avec un métier -certes impressionnant- mais vraiment trop apparent.

Follett est un formidable professionnel, un "faiseur" de best-seller, mais un roman réussi ne doit pas laisser apparaître la mécanique et là, franchement, tout est trop visible. D'ailleurs, les méchants sont un peu trop méchants, les innocents trop innocents, les rebondissements visibles et prévisibles 200 pages à l'avance.

Malgré tout, je ne peux que m'incliner devant le maître car, malgré tous ces freins, je n'ai pu m'empêcher d'aller jusqu'au bout des 1 200 pages...

Chrisland (, Inscrit le 27 septembre 2011, 54 ans) - 3 novembre 2011


Trop long, trop prévisible... 3 etoiles

Après les Piliers de la Terre, on entame cet ouvrage avec beaucoup d'enthousiasme, en pensant retrouver toute la magie de la vie contée de Tom le Bâtisseur, Jack Jackson, Ellen, Aliena, Walleran, William et le prieur Philip.
Déception. Trop long, trop prévisible et pourtant si différent du synopsis annoncé. Malgré tout, cette suite est plaisante à lire, bien qu'un peu indigeste.
Le fil conducteur annoncé dans le synopsis apparait tardivement, comme s'il avait été oublié. L'histoire de la lettre cachée dans les bois est traitée avec précipitation pour finalement s'éteindre sans bruit. Dommage.
Les personnages, bien qu'aussi attachants que dans les Piliers de la Terre, s’essoufflent. On se lasse de la voleuse éprise de liberté qui se contente d'une situation peu compatible avec son caractère, de la femme idéaliste qui s'inflige des crises existentielles peu crédibles à l'époque, et du guerrier dévoré par l'ambition qui est juste violent et simplet. Seul l'architecte de génie nous rappelle le charme envoutant des personnages du premier Tome.
A lire malgré tout, car la plume de l'auteur est inchangée, et les descriptions architecturales, de scènes de guerre et des ambitions dévorantes de certains personnages sont toujours aussi plaisantes à lire.

Plume84 (Faucompierre, Inscrite le 26 août 2011, 30 ans) - 26 août 2011


Qui embrasse trop mal étreint ! 4 etoiles

Ken Follett a sans nul doute battu le record de productivité littéraire (critère strictement quantitatif), mais il est bien loin d'avoir atteint le niveau qualitatif qui était le sien dans le cadre de ses ouvrages antérieurs.
Le développement structurel de ce livre est fortement semblable à celui de l'ouvrage "Les piliers de la terre" : certains thèmes récurrents ont été manifestement transposés d'une œuvre à l'autre. Dans un autre domaine, cet ouvrage est, à n'en pas douter, intentionnellement cru dans un but évident de voyeurisme mercantile : torture et viols sont décrits de manière malsaine. N'aurait-il pas été suffisant de suggérer ces actes terribles sans pour autant les décrire si précisément ? Qui embrasse trop mal étreint ! "Un monde sans fin" est et reste une pâle copie de l'ouvrage "Les piliers de la terre". Quantité n'est en aucun cas qualité ...

Alaind1961 (, Inscrit le 13 août 2011, 53 ans) - 14 août 2011


Déçu 5 etoiles

J’avais adoré Les piliers de la terre et j’avais forcément une appréhension en ouvrant Un monde sans fin : les suites ne sont pas toujours à la hauteur… Là, même si ça se lit bien et si on tourne les pages pour connaître la suite, c’est nettement en dessous.

On retrouve les même ingrédients, les mêmes ficelles qui se sont épaissies depuis, les même ressorts usés avec le méchant chevalier, les luttes de pouvoir et les gentils héros tellement originaux et tellement intelligents qu’ils arrivent à triompher (personnages caricaturaux et à la psychologie moins travaillée). Les scènes de coucherie et de torture plus nombreuses comme si c’était nécessaire pour donner du piment. Il y a moins de recherche historique que dans le premier qui nous plongeait bien dans l’ambiance et les préoccupations de l’époque. Au contraire, Ken Follet a choisi de donner aux personnages d’Un monde sans fin des mentalités et des préoccupations complètement anachroniques, en plaquant au XIVème siècle des problèmes sociaux et comportements de la fin XXème avec la femme libérée, l’hymne à la vie de couple hors mariage, l’adolescente rebelle…

Romur (Viroflay, Inscrit le 9 février 2008, 40 ans) - 21 juillet 2011


Un monde sans fin 8 etoiles

Ce livre qui est la suite des Piliers de la terre a pour thème central la misogynie. Tout le livre tourne autour des méfaits commis envers les femmes au Moyen Âge. À cette époque, la vie des femmes était très difficile car beaucoup d'hommes n'avaient pas de considérations pour elles. Donc plusieurs sujets dans ce livre comme entre autres : Les accusations de sorcellerie, la violence envers les femme, les pères qui vendent leurs filles comme du bétail, la prostitution, les abus sexuels et le viol.

Le gros point négatif du livre c'est qu'il ressemble beaucoup au premier en ce qui a trait à l'histoire. Encore une fois, les gentils sont écrasés par les méchants. Encore une fois, les gentils sont tellement intelligents qu'ils trouvent toujours un moyen d'arriver à leurs fins. C'est un peu redondant.


Pour le positif, j'ai adoré que l'auteur ait abordé les débuts de la guerre de Cent Ans et les ravages de la peste. L'amateur d'histoire en moi a vraiment adoré cette partie plus historique.

Donc, en résumé, j'ai bien aimé le livre malgré quelques longueurs et quelques thèmes répétés qui étaient déjà dans les Piliers de la Terre.

Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 34 ans) - 30 mars 2011


Déçu 5 etoiles

Accrocheur mais long, trop long, et écrit non pas avec des ficelles, mais des cordes !

15 côtes (, Inscrit le 23 mars 2011, 41 ans) - 23 mars 2011


Pour moi encore mieux que Pillars of Earth 10 etoiles

Comme pour le premier volet , j'ai lu ce livre en anglais mais là c'était plus simple car Pillars of Earth et ses descriptions d'architecture , c'était pas facile facile !
J'ai dévoré ce livre aussi vite que j'ai pu , j'ai mis 10 jours , j'ai eu souvent du mal à le poser ! J'ai pleuré de joie et de révolte . Pour moi ce livre est une ode faites aux femmes , passionnées , qui n'abandonnent jamais . Oui , Ken Follett est très explicite niveau descriptions avec les scènes de relations sexuelles , mais cela ne m'a pas gênée , j'ai parfois poussé des 'oh Ken ! Oh la la la !' mais c'était toujours un sourire aux lèvres , quel coquin ! Et j'ai aimé que la plupart du temps il donne le point de vue d'une femme , de ce qu'elle ressent . Je vois de quel scène la dame parle , du viol et comment on pourrait croire que Ken Follett ait ce vieux phantasme que toutes les femmes voudraient secrètement se faire violer , à la fin du livre il explique mieux ça . Je n'ai pas pensé ça pendant cette scène . Pour moi cela était la réaction du corps , pas de l'état mental de la femme .
Moi , je n'aime pas les écrivains prudes , Ken Follett ne l'est pas et je l'en remercie !
J'ai beaucoup aimé suivre Caris , lors de son procès pour sorcelleries j'ai pleuré , dire qu'elle aurait pu être brûlée vive pour un grain de beauté , j'étais estomaquée !
Oui certains personnages comme le frère de Gwenda ou Godwyn étaient un peu trop machiavéliques mais cela ne m'a pas gênée outre mesure , j'ai même ressenti de l'empathie pour Ralph qui n'a jamais su ce que l'amour d'une femme pouvait apporter .
J'ai bien aimé Merthin , son frère n'a jamais compris pourquoi des femmes l'ont aimé , il n'avait pas le physique mais il avait la main sur le coeur , la bravoure , l'intelligence (et des mains expertes ;))
En lisant ce livre je me suis rendu compte des ravages de la Guerre de Cent Ans , et combien la population française a du souffrir , 116 ans d'incertitudes , de maladies , de famine etc , oui bon la population anglaise a souffert mais elle n'avait pas des troupes étrangères chez elle ... Je me suis demandé encore comment nous avons pu nous en sortir ! Lire le chapitre sur la bataille de Crécy a été douloureux , même après 750 ans ...
Très bon livre , je pensais mettre plus de temps à le lire mais finalement je l'ai trouvé passionnant , si j'ai beaucoup aimé son prédécesseur , j'ai aimé dans ce tome la description de la condition féminine et du temps des guerres
Maintenant je dois lire Fall of Giants !

Marlène (Tours, Inscrite le 15 mars 2011, 37 ans) - 15 mars 2011


Tome 2 toujours aussi beau 10 etoiles

Après Les piliers de la terre il est normal de continuer, aucunement déçue, vous retrouvez et replongez vite dans l'histoire.

Marie33 (Le Médoc, Inscrite le 1 octobre 2010, 48 ans) - 24 février 2011


Encore un succès 10 etoiles

A nouveau emporté dans cette incroyable épopée! 200 ans après les événements survenus dans les Piliers de la terre, on replonge avec plaisir dans les nouvelles aventures du Prieuré de Kingsbridge avec des personnages différents mais aussi attachants!
Ken follet a corrigé le (léger) défaut que je trouvais dans le précédent opus : les personnages sont un peu moins manichéens et donc un peu plus réalistes. Pourtant j'ai un peu moins aimé ... même si l'histoire et les personnages sont différents, peut être est ce le fait qu'il y a moins l'attrait et la surprise de la nouveauté? Enfin un 5/5 tout de même amplement mérité: peu de livres de plus 1000 pages vous tiendront aussi longtemps en haleine!

Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 32 ans) - 22 octobre 2010


moins bien que Les piliers de la terre 7 etoiles

Un livre qui se lit avec plaisir malgré mais un air de déjà vu et des ficelles un peu grosses.
Un bon livre de vacances avec amour, aventures, intrigues machiavéliques.

Mahier (, Inscrite le 15 septembre 2010, 35 ans) - 15 septembre 2010


J'ai adoré ! 10 etoiles

J’avais beaucoup aimé “Les Piliers de la Terre”, j’ai adoré “Un Monde sans fin”. Certes, c’est très manichéen mais cette fresque est absolument captivante et malgré ses 1 300 pages, je n’y ai pas trouvé de longueurs. Au contraire, c’est avec regret que j’ai tourné la dernière page du roman et que j’ai quitté Merthin et Caris. “Les Piliers de la Terre” était palpitant mais un peu alourdi par les trop nombreuses descriptions architecturales. Ken Follett a retenu la leçon et nous offre un récit vraiment abouti. J’espère qu’il trouvera l’inspiration et l’envie de faire une nouvelle suite.

Arnaud (Andenne, Inscrit le 29 novembre 2004, 33 ans) - 17 août 2010


toujours aussi bien 10 etoiles

J'ai adoré les piliers de la terre que j'ai dévoré en quelques jours, puis j'ai laissé passé quelques semaines et quelques bouquins pour me replonger dans un monde sans fin. C'est toujours aussi bien, on ne le lâche pas. Mon seul conseil est de ne pas lire ces deux livres à la suite pour pouvoir les apprécier autant l'un que l'autre.

Laure 11 (, Inscrite le 15 août 2008, 40 ans) - 5 août 2010


auto-plagiat 1 etoiles

En lisant ce livre, j'avais l'impression de lire un mauvais plagiat des Piliers de la Terre : même lieu (bien sûr), mais aussi mêmes personnages (avec des noms différents) intrigue similaire : Bref Follet se plagie lui-même, avec les mêmes défauts (le principal étant de plaquer de façon totalement anachronique des mentalités et comportements de femmes libérées sur des personnages médiévaux) mais sans les qualités du modèle (documentation sur l'architecture par exemple).
En conclusion : lisez les Piliers de la Terre et laissez tomber cette médiocre copie.

Liseron (, Inscrit le 23 juillet 2010, 54 ans) - 23 juillet 2010


Trop long mais un bon moment tout de même 6 etoiles

J'avais aimé Les piliers de la terre et j'ai donc choisi de lire Un monde sans fin. Le problème: j'ai lu les deux livres à seulement quelques semaines d'intervalle.

Que de longueurs! Des pages et des pages sur des événements inintéressants et, à l'inverse, trop peu à d'autres moments (à Florence ou le voyage de Merthin par exemple).

J'ai tout de même passé de très bons moments au moyen-age, même si l'époque n'était pas la plus joyeuse...

Sebastienh (, Inscrit le 22 juillet 2009, 27 ans) - 30 juin 2010


Déçue mais captivée jusqu'au bout 4 etoiles

Quelle frustration à la fin des "Piliers de la terre" ! J'aurais pu lire et lire et lire encore des centaines de pages tant j'étais captivée. Je me suis donc immédiatement ruée sur la "suite" de cette épopée qui me permettait de continuer à me plonger dans cette lointaine époque.

Mon impression générale : On prend les mêmes et on recommence... mais alors vite fait, hein ! Tant au niveau des personnages, que de l'intrigue, que du contexte de l'époque.

Je regrette qu'il n'y ait pas eu davantage d'allusions aux personnages de l'ancien roman pour réellement en faire une suite.
Je regrette également la construction de l'intrigue et la psychologie des personnages, complètement similaire pour une grande partie au livre précédent ce qui enlevait tout suspens pour la fin du livre (si on a lu les "Piliers de la terre", on connaîtra grossièrement le déroulement d'"Un monde sans fin"). De plus, j'ai trouvé que certains passages étaient peu recherchés et peu construits. La redondance de certains propos m'a parfois agacée.
Si je me suis parfois perdue dans les descriptions architecturales des "Piliers de la terre", ça m'a manqué dans "Un monde sans fin". J'aurai aimé que l'auteur nous plonge davantage dans le contexte de l'époque plutôt qu'à s'attarder sur certains points de l'histoire entre les personnages, pour ma part, moins intéressante.

Ceci dit, j'ai dévoré le livre malgré tout. Les personnages étaient attachants et j'avais envie de voir les gentils gagner et les méchants perdre... un peu frustrée quand même par la manière dont "les méchants" perdaient... trop facile sur le plan scénarique. Je trouve que l'auteur aurait pu se passer de certaines scènes du roman pour lui donner une fin plus intéressante et à la juste valeur de ce qu'il peut faire (d'autant que cette histoire de lettre... c'était histoire de mettre un peu de suspens comme celui des raisons de la pendaison du père de Jack le bâtisseur dans le précédent opus, mais finalement ça s'est avéré sans intérêt).

En conclusion, répétitions, longueurs, fadeur. Un grand manque de subtilité malgré la capacité de l'auteur à tourner les choses telles que le livre est difficile à refermer.

Elo (, Inscrite le 18 juin 2010, 31 ans) - 18 juin 2010


un monde sans fin 8 etoiles

Il porte bien son titre, à la dernière page en le finissant je me suis dit "et voila la vie continue". Mais cela je le dis avec le sourire car vraiment j'ai passé un excellent moment, cette période de l'histoire est vraiment très riche et la vie quotidienne bien retranscrite et c'est cela que j'attendais en choisissant cet auteur, je profite de cette rubrique pour vous demander à tous enfin ceux qui ont aimé vers quel auteur puis-je me retourner pour trouver le même style d'histoires tournant autour du 13ème 14ème et 15ème siècle j'ai du mal a trouver.

Annie (, Inscrite le 16 juin 2010, 45 ans) - 16 juin 2010


Pas aussi bien qu'un monde sans fin 7 etoiles

Je l'ai trouvé facile à lire même si les 200 premières pages sont truffées de personnages (j'ai fini par prendre des notes pour m'y retrouver ce qui faisait bien rire ma femme).

En fait on dirait un bon film d'action médiéval américain : les gentils sont très gentils, les méchants sont très méchants, Ken saupoudre tout cela avec un peu de sexe. Les gentils gagnent à la fin malgré toutes les embûches posées par les méchants.

Ce livre ne me laisse aucun souvenir de lecture. En revanche j'ai pris du plaisir en le lisant.

Ah oui, j'oubliais, je l'ai acheté en poche : il est tellement épais qu'il est très dur à manipuler.

Malaux (, Inscrit le 31 mai 2010, 41 ans) - 31 mai 2010


J'adore 9 etoiles

Après avoir dévoré les piliers de la Terre et un Monde sans fin en français en 2008, les piliers de la Terre en anglais en 2009, me voila mai 2010 à 100 pages de la fin d'un monde sans fin en anglais...

Deux mots: J'adore!

On est totalement pris dans l'histoire même si les caractères sont assez similaires entre les 2 livres...

Une remarque: on parle de l'épidémie de peste mais je trouve que la maladie décrite ressemble plus à une épidémie de typhus (fièvres, nausées, délire, écoulement nasal de sang, soif intense, jaunisse, taches cutanées rouge-violacées...). En même temps, la peste est un nom donné non seulement à une maladie mais également à d'anciennes pandémies qu'on ne connaissait pas encore...

Bref, je me prépare donc psychologiquement à la fin, et chercher un nouveau roman aussi passionnant.. ou peut-être le racheter une 3ème fois mais en espagnol ...

Fleur75 (, Inscrite le 7 mai 2010, 29 ans) - 7 mai 2010


Un chef-d'oeuvre !! 10 etoiles

J'avais lu Les piliers de la terre. Et je dois dire que Un monde sans fin est aussi bien écrit que le premier tome. Ce livre est captivant, je n'ai mis qu'un week-end pour le lire.
Merci Ken Follett !! ^^'

Tiaa-du-70 (, Inscrite le 30 avril 2010, 20 ans) - 30 avril 2010


Surprenant mais 8 etoiles

ce livre m'a pris mon temps de plus en plus au fil des pages parcourues. J'en suis arrivé à la fin, à attendre ces moment de parfaite liberté (transports en commun et banc public ) pour continuer avidement cette saga. Merci à l'auteur pour ce roman. Un seul petit bémol , j'ai eu l'impression à la fin que l'histoire sur les personnages était un peu bâclé.

L9022 (, Inscrit le 10 avril 2010, 62 ans) - 10 avril 2010


Moins bon que le premier opus ! 6 etoiles

Après avoir lu l'excellent "Les piliers de la Terre", je m'attendais à du renouveau dans l'intrigue, mais malheureusement, on retrouve toutes les ficelles du premier volet, et la surprise ne joue plus. Dommage !

Alexavi (, Inscrite le 12 janvier 2010, 35 ans) - 12 janvier 2010


le livre de trop 2 etoiles

j'ai attendu d'avoir lu LES PILIERS DE LA TERRE + uN MONDE SANS FIN avant de publier une critique. Méritée celle-là, après quelque 2500 pages ! Tout a été dit sur Les Piliers de la Terre, bon.
Un monde sans fin : on prend les mêmes et on recommence! non, ce n'e'st pas les mêmes 2 siècles après, mais c'est pareil,
et que de monde! comment s'y retrouver ?
Les bons pauvres, les riches méchants, les religieux de moins en moins vertueux au fur et à mesure qu'on s'élève dans la hiérarchie, et Dieu qui ne voit rien ? ou qui ne voit que l'emprise folle de la religion sur le peuple ? 500 pages auraient suffi, la concision c'est aussi une qualité .. Et donc je résumerai en une phrase concise: après les Piliers, Un Monde sans fin est le livre de trop.

Krapouto (Angouleme Charente, Inscrit le 4 mars 2008, 69 ans) - 27 septembre 2009


Page-turning mais quelle faiblesse psychologique des personnages ! 5 etoiles

En cette période estivale se pose bien sûr la question du "bouquin de vacances". Passons rapidement sur Marc Levy, Guillaume Musso et la diarrhée pseudo-littéraire associée, les vacances ne justifient pas tout. On peut se pencher sur un bon polar page-turning style Connelly, ça ne fait pas de mal.
Moi j'ai versé dans le médiéval avec la suite des Piliers de la Terre, de Ken Follett. Reprenons les épisodes précédents : Ken Follett est un auteur de (plutôt bons) romans d'espionnage (L'arme à l'oeil pour le plus connu et le seul que j'ai lu ...). A ses (nombreuses) heures perdues, il écrit un bottin aventuro-médiéval se déroulant dans l'Angleterre du XIème siècle. Carton mondial avec 90 millions de lecteurs et de nombreux fans (voir sur FB). Il se trouve que je dois être le dernier clampin de la planète à avoir découvert ce livre il y a deux ans environ et j'ai bien aimé.
Les autres lecteurs ont du attendre longtemps la suite, pour moi l'attente a donc été assez courte même si peu fébrile. Le livre est dodu comme le premier (1.300 pages) et se passe 2 siècles plus tard (XIIIème). C'est une resucée du premier (le retour de la revanche du come-back) avec les mêmes ingrédients, même recette. Avec aussi les mêmes qualités et défauts. Notamment une narration agréable, un contexte historique intéressant (us et coutumes de l'époque, ravages sociétaux de la peste, ...) mais avec un énorme défaut au niveau des personnages qui n'en ont que le nom ... On a à faire à des archétypes purs et durs : le gentil lisse et sans aspérité, l'héroïne belle forcément et si intelligente, le méchant méchant sans mélange, etc etc
Bref, une grosse grosse lacune qui ne m'a pas empêché d'arriver au bout, signe que ça n'est pas si mauvais, loin de là ! Et puis, si c'était parfait, ça ne serait pas un livre d'été, pas vrai ?

NQuint (Charbonnieres les Bains, Inscrit le 8 septembre 2009, 42 ans) - 8 septembre 2009


Un peu en dessous des Piliers mais agréable quand même 8 etoiles

J’ai pris du plaisir à lire cette suite des Piliers de la Terre. Evidemment, sur beaucoup de points, les deux romans se ressemblent (celui-ci est encore plus long de 250 pages). Mais l’écriture typique de Follett est toujours aussi fluide et prenante.
Deux grosses nouveautés qui apportent au récit : la création d’un couvent à côté du prieuré et l’apparition de la peste : cela fait évoluer le récit différemment.
Mais bon comme d’habitude chez Follett, les gentils sont très gentils et les méchants sont très méchants (même si, un peu moins quand même…)

Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 35 ans) - 28 juillet 2009


Les piliers de la fin 8 etoiles

Effectivement ce livre se rapproche de la grande aventure des piliers de la terre mais sans jamais l'égaler. Toutefois, il reste tout de même un bouquin exceptionnel.

J'ai passé de très bons moments à suivre les aventures de Caris et tous les autres malgrès de nombreux défauts, à savoir:
- de grosses longueurs sur la fin (perte d'inspiration de l'auteur? Alors pourquoi ne pas abréger le récit?).
- un simili suspense concernant la fameuse lettre dont on nous parle pendant plus de 1000 pages alors que ca n'en vaut pas le détour.
- invraisemblance : la peste ne tue que les méchants.
- histoire qui tourne en rond de temps en temps et qui sent la redite (jeux de pouvoir=jeux de chaises musicales, viols, tromperies, enfants cachés, fuites).

En résumé, si ces quelques détails avaient été gommés, ce roman aurait été un chef d'oeuvre à la hauteur des Piliers de la terre.

POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 37 ans) - 1 juillet 2009


Sans surprise 6 etoiles

Bon, franchement j'ai préféré "les Piliers de la terre", dans "un monde sans fin" on a l'impression d'un bis repetita deux siècles plus tard... pas de grandes surprises, les personnages sont presque les mêmes, même psychologie, même caractère...

Pas inintéressant à lire donc mais pas non plus transcendant, le premier était bien meilleur à mon avis !

HildegardeVonBeaumont (Beaumont, Inscrite le 21 novembre 2008, 46 ans) - 26 mai 2009


Magistral 10 etoiles

Ce livre est un chef d'oeuvre à plus d'un titre. Follett réussit à nos immerger complètement dans le Moyen-Age, à nous faire partager la dure vie des serfs, qui travaillent dur pour simplement survivre. Il nous explique de façon éblouissante le passage d'une médecine primitive, empreinte de magie et de superstitions à un concept plus moderne basé sur l'observation et le raisonnement. Son exploit des "piliers de la terre" est renouvelé brillamment, il est impossible de lâcher ce livre dès qu'on l'a ouvert. Magistral...

Le rat des champs (, Inscrit le 12 juillet 2005, 64 ans) - 22 mai 2009


Un peu décevant ! 6 etoiles

Bon j'avais été enchanté « des piliers de la terre », et j'en étais ressorti animé d'un sentiment médusé devant une telle fresque médiévale aux rebondissements époustouflants, aux personnages attachants et surtout devant une telle leçon d'histoire. Je me régalais par avance de savoir la suite, « un monde sans fin », pesant sur mon étagère baptisée bibliothèque, savourant l'idée de posséder encore près de 1300 pages de bonheur absolu.
Et bien que dire de cette pseudo suite? Qu'on en attendait trop bien sûr, à force de l'imaginer à notre idée, fidèle au premier tome. Hé ben non!! L'auteur, même s'il utilise des ficelles identiques, n'est plus sur la même longueur d'onde qui l'avait génialement poussée à la création « des piliers de la terre ». C'est vrai, les personnages sont beaucoup moins aimés et on peut sans doute les oublier plus rapidement, mais surtout, le livre se tient moins, procède d'une succession de chapitres pas toujours heureux dans leur enchainement, et au final, je l'avoue j'avais un peu hâte de le terminer afin de passer à un autre des ouvrages que porte allègrement ma bibliothèque étagère.
Tout de même de bons moments vous attendent à le lire, vous qui êtes des inconditionnels de Follet, ou du roman historique, ou des deux. En fait, j'ai attendu vainement l'étincelle supplémentaire qui vous fait regretter de fermer un livre sur le mot fin, mais c'est juste que, je le répète, on attendait trop de cet ouvrage qui somme toute vaut l'achat en poche plus tard.

Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 51 ans) - 20 mai 2009


Un livre sans fin (Bis) 6 etoiles

Depuis quelques temps, je m’étais dit qu’il fallait que je le lise « Les piliers de la Terre ». Aussi quand à Noël, j’ai eu dans mes gros sabots, « Un monde sans fin », je m’en suis réjoui. Du moins à première vue, moins après avoir pris possession du paquet de 1280 pages. Plusieurs pénibles souvenirs de livres au nombre de pages presque incommensurable (en général tous écrits par des anglo-saxons) ont rejailli de mon cerveau. Mais après tout FOLLETT a une excellente presse, donc c’est parti.
Tout au long du livre, Ken Follett décrit de manière exhaustive les techniques en cours au XIV ième siècle en Angleterre. Il fait un métier d’historien, comparant habilement les sociétés européennes en faisant voyager et vivre ses héros dans les principaux pays de l’époque, Angleterre, France et Italie.
La connaissance des techniques (médicales, architecturales principalement) et de l’organisation de la société (hiérarchie, métier, ...) est impressionnante et Follett donne l’impression de parfaitement maitriser son sujet.
L’intrigue est aussi bien ficelée, même si les multiples rebondissements ne perturbent pas trop le lecteur sur l’issue de ce roman.
Tout va bien, ... jusqu'à ce qu’une certaine lassitude s’installe vers les pages 900 et quelques.
Lassitude partagée par l’auteur qui, n’ayant plus trop d’inspiration et n’ayant visiblement aucune envie de quitter ses personnages, multiplie différentes intrigues et les scènes sans intérêt. Ce livre se termine à la va-vite, les événements se bousculent dans les cent dernières pages. Dommage

Senoufo (, Inscrit le 9 janvier 2009, 55 ans) - 9 mai 2009


J'y étais ! 9 etoiles

Oui, avec ce livre, j'y étais au Moyen Age en Angleterre.
Que d'aventures, que de personnages attachants !
L'auteur nous fait partager la vie des différents niveaux sociaux de l'époque : le seigneur, le moine, l'artisan, le commerçant, le paysan.
Il nous fait vivre les loisirs de l'époque : guerres, vols, viols, abus de pouvoir, peste, saignées, tortures, etc
On ne s'ennuie pas une seconde : normal, Ken Follett a une écriture captivante et il ne vous lache plus quand il vous a attrapé (je suis fan).
Peut être deux petites réserves (mais vraiment petites) : ça ressemble quand même beaucoup aux Piliers de la Terre (donc ne pas les lire consécutivement) et c'est peut être un peu longuet sur la fin.

Ikaris (, Inscrit le 21 avril 2009, 51 ans) - 21 avril 2009


Tout simplement magnifique 10 etoiles

Quel plaisir de lire cette épopée très romancée qui se déroule au Moyen-Age en Angleterre. Après avoir lu "les piliers de la terre", j'attendais avec impatience ce nouvel opus et je n'ai pas été déçue du tout. Ok,c'est romancé,les personnages et l'histoire sont prévisibles mais les presque 1300 pages nous emmènent dans une histoire prenante, pleine de rebondissements et de suspense. Je suis sûre que si on nous avait donné ce livre à lire pendant nos études, on aurait fait des flammes au cours d'histoire. J'adore la petite histoire dans la grande histoire. Un vrai régal mais les 1300 pages pourraient en effrayer plus d'un , dommage!

Campanule (Orp-Le-Grand, Inscrite le 10 octobre 2007, 52 ans) - 20 avril 2009


Très bon ! 9 etoiles

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je n'ai pas lu "Les piliers de la terre" et c'est mon premier Ken Follett aussi. C'est assez marrant de retrouver des personnages des "Rois maudits" comme la reine Isabelle, Philippe VI, Edouard II et Edouard III. Mais également les débuts de la guerre de Cent ans.

Dès les premières lignes lues, nous sommes pris par ce livre et il en sera ainsi jusqu'à la fin ! Ici quasiment pas de temps morts !

De la guerre à la peste, du goupillon au pouvoir politique, de la noblesse aux commerçants et aux paysans. A mes yeux, les mauvais sont aussi passionnants à suivre que les bons sauf que nous nous révoltons avec les derniers contre les premiers. Godwill est un infâme personnage doublé d'un lâche tout comme son conseiller. Quant aux "nobles" ils ne valent pas plus.

Nous apprenons aussi beaucoup de choses quant aux façons de vivre à cette époque, sur l'embryon de médecine et tous les rapports sociaux.

Ce livre est tout à fait dans la ligne des "Rois maudits" et aussi bon !

Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 70 ans) - 17 avril 2009


Guerre, famine et peste noire... 6 etoiles

Quatre enfants sont témoins d’une poursuite meurtrière dans un bois proche de leur cité du sud de l’Angleterre, Kingsbridge : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse et de demander aux enfants qui l’ont aidé de ne jamais révéler son contenu, un secret qui peut mettre en danger la couronne d’Angleterre. Le chevalier, grièvement blessé au bras, se réfugie dans le monastère de la ville et se fait moine. Quand aux enfants, Merthin, futur architecte de génie, Gwenda, la petite voleuse éprise de liberté, Caris, son amie idéaliste et Philémon, son frère, futur moine dévoré par l’ambition, nous les suivrons sur une période de 36 années marquées par la guerre, la famine et la peste noire…
Une véritable saga foisonnante. Une multitude de personnages assez rarement sympathiques. Beaucoup d’actions, d’évènements qui se succèdent à un rythme effréné. Une évocation bien documentée de ce début de XIVème siècle. Tous les ingrédients de la recette du best-seller sont là. Le style est vif, rapide et tout s’enchaîne sans laisser au lecteur un moment de répit : beaucoup de violence, de tueries et de sexe. Rien ne nous est épargné : ni les viols, ni les tortures, ni les horreurs de la guerre. On peut même reprocher à Follett d’en faire un fond de commerce et d’user de cette « recette » de façon un peu trop systématique. Un chapitre « stupre » alternant systématiquement avec un chapitre « sang ». Il faut bien retenir l’attention du lecteur tout au long des 1286 pages de cet énorme et monstrueux pavé. Malheureusement c’est au prix sans doute de la vérité historique. On quitte le livre en se demandant s’il est possible qu’une époque, si sombre soit-elle, puisse accumuler autant de vilenies et de monstruosités !

CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 56 ans) - 2 avril 2009


un voyage dans le temps 9 etoiles

" Les piliers de la terre" était déjà fascinant, mais je trouve que ce second opus est lui aussi très réussi! Il m'a fait faire, chaque fois que je l'ouvrais, un voyage de plusieurs siècles en arrière. Les personnages sont attachants ou au contraire détestables à souhait bien que parfois un peu caricaturaux.
La précision des détails et des situations m'a donné l'occasion d'apprendre beaucoup tout en frissonnant pour les héros. A consommer sans modération!

Malisainto (, Inscrite le 17 février 2009, 40 ans) - 18 février 2009


Un bon moment 8 etoiles

Malgré le fait que certaines personnes semblent avoir trouvé ce livre "sans fin", je dois admettre que j'ai été absorbé par ce livre. Toutefois, je dois avouer que j'ai moins adhéré à ce livre comme je l'avais été lors de la lecture des piliers de la terre, mais il constitue un roman enlevant et accrocheur. Je le recommande aux bons lecteurs (par son nombre de pages) et pour ceux qui désirent en connaitre plus sur la vie du moyen-âge (sans dire que le livre est la vérité absolue, mais on peut très bien s'imaginer cet univers tel que décrit). Bref, du bon Ken Follet que je recommande aux fans!

Kopin (, Inscrit le 30 décembre 2008, 32 ans) - 6 février 2009


Magistral 9 etoiles

Je rajouterais ma critique uniquement pour faire remonter la cote moyenne qui mérite plus que cela à mon avis.
Quel bonheur d’avoir une brique pareille à se mettre sous la dent… ou plutôt sous les yeux. Bien souvent les suites n’égalent pas le premier tome et déçoivent. Ici, ce n’est absolument pas le cas ! C’est du tout bon Ken Follet, tout à fait digne des Piliers de la terre ! Rares sont aussi les romans si longs (presque 1300 pages).
L’auteur utilise les ficelles habituelles : ses héros - en l’occurrence Merthin Fitsgerald le charpentier ingénieux, Caris la Lainière et Gwenda, la pauvre sans terre - sont sans répit confrontés aux ‘méchants’ - Ralph, le violent frère de Merthin, Godwyn le prieur imbu de sa soif de pouvoir et de richesse, etc. A tel point que cette histoire est souvent frustrante pour le lecteur, mais c’est ce qui le tient bien sûr en haleine. L’histoire se passe au XIVème siècle à Kingsbridge. Merthin et Caris sont amoureux l’un de l’autre, mais les circonstances s’acharnent à les séparer. Ils se battent pour la prospérité de leur ville, mais les intérêts personnels de leurs ennemis viennent leur mettre sans cesse des bâtons dans les roues. Survient la peste, qui entraîne bien des changements dans les rapports entre seigneurs et paysans.
Bref, un livre passionnant !

Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 47 ans) - 5 février 2009


Je n'ai pas été déçu. 6 etoiles

J'appréhendais un peu la suite des piliers de la terre de Ken Follett car ce dernier était magistral. Je ne suis pas déçu du déroulement de l'histoire mais j'ai préféré de loin les piliers de la terre. Trop de rancune, trop de sexe, trop de violence et la peste qui ne finit pas. Caris qui côtoie la peste tous les jours ne l'attrape pas .... mais je ne me suis pas ennuyée.

Yogi (, Inscrite le 12 août 2008, 49 ans) - 24 janvier 2009


Contrairement à beaucoup, je n'ai pas été déçue 8 etoiles

J'ai découvert Ken Follett en lisant "les piliers de la terre", roman que j'ai vraiment adoré. J'aime largement moins ses autres romans. Cette suite (qui n'en est pas une en fait, car il ne s'agit pas du tout des même personnages, mais de lointains descendants) m'a également tenue en haleine. Les 1300 pages ont été lues en très peu de temps. Les personnages sont aussi attachants que dans "les piliers de la terre" et l'histoire tout aussi intéressante. Asgard trouve que les descriptions architecturales sont trop importantes, alors qu'il m'a plutôt semblé qu'il y en avait moins que dans "les piliers de la terre".
Je dois cependant avoué que j'ai le souvenir d'avoir ressenti plus d'émotions en lisant "les piliers de la terre".
Je le conseille à tous ceux qui ont aimé le premier tome.

PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 31 ans) - 19 janvier 2009


Dur dur 4 etoiles

Quelle déception ! Autant j'avais adoré "les piliers de la Terre", autant ce dernier opus n'est pas du tout du même tonneau. Je ne suis pas encore arrivé au bout, et je ne suis pas sûr d'y arriver. Pourtant, Ken Follet tire les mêmes ficelles. Les personnages sont là, l'époque est mouvementée, tout est prêt pour faire décoller l'histoire... et... et ça ne prend pas.
Pourquoi ? Difficile à dire. Tout d'abord, l'auteur nous noie dans les descriptions architecturales de l'époque. Intéressant. Sauf que là où c'était subtil dans le 1er opus, ici ces descriptions viennent alourdir le récit. Ensuite, les personnages : moins fouillés, plus caricaturaux, moins intéressants. Et l'histoire ! Répétitive ! Une suite de scènes qui s'accumulent les unes aux autres. Tout semble cousu de fil blanc. On ne vibre pas. Les différentes aventures nous laissent froids, indifférents.
Bref, l'auteur n'a malheureusement pas pu nous redonner la magie des "piliers de la Terre". Dommage. Ken Follet reste un auteur au grand talent et ces 1200 pages manquent de passion.
Si vous voulez découvrir cet auteur, je vous conseille "Les piliers de la Terre" ou "la marque de Winfield". Ses 2 meilleurs romans, selon moi.

Asgard (Liège, Inscrit le 14 juillet 2005, 36 ans) - 6 janvier 2009


Un livre sans fin 2 etoiles

Quelle déception.
Je vous conseille de lire Les Pilliers de la Terre qui est un véritable bonheur.
Mr Follett s'est contenté dans cette "suite" de reprendre les mêmes ficelles. On a l'impression de relire le même livre le talent en moins.
Les intrigues sont répétitives et lassantes, l'introduction de scènes de sexe (c'est peut être vendeur) est faite sans aucun talent, l'auteur se sent obligé de rappeler des événements ayant eu lieu quelques centaines de pages avant comme si son lecteur avait la mémoire courte, les personnages sont certes attachants mais il n'y a pas de suspens tout ce fini bien dans un monde meilleur.
Bref à éviter.

Carpaccio (, Inscrite le 4 janvier 2009, 49 ans) - 4 janvier 2009


Exceptionnel encore une fois 10 etoiles

Ce livre est la suite annoncée des Piliers de la Terre, déjà génial.

Cette fresque épique se déroule sur une trentaine d'années et retrace formidablement la vie, les mœurs et les coutumes du moment, le tout saupoudré de rivalités économiques et politiques.

On se laisse immerger dans cette époque et emmener au milieu de la vie d'alors où l'alchimie des sentiments humains se produit et la magie opère au fil des pages.

Un des meilleurs livres que j'ai lu. A lire et offrir sans hésiter.

(je trouve la critique précédente injustifiée à mon avis. J'émets un doute sur la bonne foi d'une personne qui cite en référence un livre aussi fade et grotesque que le Troisième Jumeau.)

Matt033 (, Inscrit le 25 mai 2005, 37 ans) - 22 décembre 2008


Décevant 1 etoiles

Ken Follet a été un de mes auteurs préférés. Jadis.

Ses derniers livres me déçoivent de plus en plus. Outre le sentiment entêtant de déjà-lu, voici quelques-uns des défauts qui m'ont agacée dans Un Monde sans Fin :
- scènes de sexe toutes les 10 pages, et si les premiers Ken Follet étaient agréablement sensuels, ici même un viol fait l'objet d'un traitement érotique. Ca fait un peu défoulement pour vieil homme lascif.
- personnages caricaturaux et manichéens, ce qui est d'autant plus frustrant que l'auteur était autrefois doué dans ce domaine précis.
- facilités scénaristiques (les 3/4 des "méchants" sont éliminés par une épidémie, c'est bien pratique).
- redondance des dialogues, des situations, des sentiments des personnages, etc, qui donne la désagréable impression de lire le scénario d'une série à l'eau de rose de mauvaise qualité.

En un mot, si vous voulez découvrir cet auteur, lisez plutôt un de ses vieux livres d'espionnage (l'Arme à l'oeil, le Code Rebecca), La Marque de Windfield si vous voulez une fresque historique ou Le Troisième Jumeau si vous voulez un peu de SF. Et fuyez ses productions les plus récentes.

Gnaaap (, Inscrite le 3 décembre 2008, 34 ans) - 3 décembre 2008


Forums: Un monde sans fin

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un monde sans fin".

Ajouter une critique éclair

Enregistrez-vous pour publier une critique éclair! »

haut de page

Commander chez un de nos partenaires
Amazon.fr
Amazon.ca
Fnac.com
Abebooks.fr - Livres neufs, anciens, rares et d'occasion.
 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2014 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.