La chambre indienne de Serge Brussolo

La chambre indienne de Serge Brussolo

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Francophone

Critiqué par ArzaK, le 21 octobre 2008 (Inscrit le 19 janvier 2004, 41 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 866ème position).
Visites : 2 932 

A l'américaine

Une mère célibataire doit faire face à la disparition d'un enfant. La chose se complique quand on est isolée et méprisée par les habitants de son patelin.

La chambre indienne est un très bon roman, absolument captivant à lire et au final pour le moins étonnant. L’atmosphère du patelin américain dans toute sa splendeur (petite mentalité puritaine) est admirablement rendue, l’héroïne est attachante, le suspense est très présent. On n’y trouve peut-être pas l’imagination complètement délirante dont fait habituellement preuve Brussolo, pas d’idées particulièrement farfelues, mais sur le plan de la description psychologique des personnages, on a là un modèle du genre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un seul être vous manque...

8 étoiles

Critique de Flo63 (, Inscrit le 6 janvier 2012, 37 ans) - 19 janvier 2013

Ce Serge Brussolo m'a vraiment séduit.
La chambre indienne nous entraine dans le captivant combat que mène une mère pour retrouver son fils disparu alors qu'elle faisait ses courses.
Considérée comme en marge par les habitants du petite village où elle vit, Sarah va d'échec en échec.

Dans une première partie du livre, Serge Brussolo nous décrit la vie de Sarah avant d’atterrir dans cette petite ville du Sud. La seconde partie du livre nettement plus prenante et captivante, nous entraine dans la quête du petit garçon sans que l'on arrive jamais à avoir de certitude sur la fin de l'histoire.

En bref, je recommande!

"On est si heureux à Heaven Ridge"

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 60 ans) - 25 juillet 2010

La chambre indienne était, dans les anciennes maisons du sud des Etats-Unis, la pièce secrète, le plus souvent souterraine, où se cachaient les femmes et les enfants pendant les batailles des guerres contre les indiens, la guerre d'Indépendance et la guerre de Sécession.
Sarah est persuadée que c'est dans une des chambres indiennes du village que vit Timmy, son fils disparu depuis 3 ans.

Sarah était une jeune fille banale étudiante de Los Angelès, quand elle croise par hasard, Jamy Morissette, cajun, à la limite de la société, dont elle va bientôt attendre un enfant.
Persuadée qu'il va emmener son fils dès sa naissance , elle va éviter de tisser des liens trop étroits avec son bébé.

Le hasard la fait vivre dans la maison de son grand-père décédé, à Heaven Ridge, village reculé où elle ne sera jamais acceptée. Elle s'en apercevra à la disparition de son fils.

La première moitié du livre,trop longue, raconte la vie de Sarah avant le drame et toutes les circonstances l'ayant amenée là où elle est.
Mais la deuxième partie est pleine de rebondissements incroyables. On suit Sarah dans ses suspicions, ses recherches et à aucun moment, on n'envisagera le dénouement.
Une fin intense, qui confirme la phrase écrite en quatrième de couverture: "Un thriller psychologique qui tourne le dos au mélodrame, et où se heurtent des êtres qui, pour survivre, ont dû s'endurcir ou se réfugier dans la folie."

Forums: La chambre indienne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La chambre indienne".