Tintin (Les aventures de), tome 01 : Tintin au pays des Soviets de Hergé

Tintin (Les aventures de), tome 01 : Tintin au pays des Soviets de Hergé

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 11 mai 2008 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 020ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 171 

Historique

Cette aventure est la première de Tintin.
Longue de 140 pages, en noir et blanc, avec des dessins énormes et parfois grossiers (6 cases maxi par pages), cette aventure est également plutôt pauvre en matière de scénario. On assiste plus à une succession de gags. On est encore loin du Tintin sérieux des aventures suivantes.
"Tintin au pays des Soviets" est assez rebutant au premier abord. D'abord, parce que cette BD aborde un sujet très daté (le communisme soviétique d'avant-guerre), ensuite à cause de son aspect visuel.
Elle est pourtant excellente, malgré ses défauts apparents.
On reprochera à Hergé (pas spécialement à l'époque, mais après coup) d'avoir fait de Tintin, surtout dans ses premières aventures en noir et blanc ("Tintin au Congo", "Tintin en Amérique" et les autres ont d'abord été fait en noir et blanc, la première aventure à être sortie directement en couleurs étant "Le Lotus Bleu", ceci explique pourquoi les dessins des trois premières aventures colorisées sont plus beaux, semblables à ceux des derniers tomes) un personnage fasciste. En tout cas, réac, et totalement de droite. Cette aventure est une diatribe évidente contre l'URSS et le communisme, on ne peut pas le nier. De même, "Tintin au Congo" est raciste et colonialiste. Mais pour le reste, franchement, je cherche encore.
Je donne 4,5/5 à "Tintin au pays des Soviets" pour son coté culte et historique (la première aventure de Tintin, héros majeur de la BD internationale !). Un demi-point en moins pour ce côté virulent qui, aujourd'hui, passe de moins en moins bien. Je ne peux pas influencer ma note en fonction des dessins : c'est la première aventure, elle n'est pas top en terme de graphismes, et c'est tout à fait normal. Idem pour le scénario, Hergé ayant apparemment plus désiré défoncer le communisme soviétique et ses institutions (Guépéou, etc) plutôt que de faire une aventure avec une vraie intrigue.
En dehors de ces défauts et de ce coté vraiment réac et gênant, une aventure excellente, et une BD à avoir chez soi, rien que pour le coté historique de la chose.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les aventures de Tintin, reporter du "Petit vingtième", au pays des Soviets [Texte imprimé] par Hergé
    de Hergé, (Scénariste)
    Casterman
    ISBN : 9782203001008 ; EUR 9,95 ; 29/07/2000 ; 141 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Voyage au pays des goulags

10 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans) - 19 octobre 2011

Contrairement à ce que prétendent beaucoup de crétins un chef d'oeuvre avec énormément de vraisemblance (on sait maintenant que certains faits dont parle Hergé dans l'album sont tout à fait vrai): les soviets sont lâches, haineux, et stupides, n'en déplaise à ces petits -pères-la-pudeur d'autant plus que le célèbre dessinateur s'est vu plusieurs fois censurer ou refuser ses travaux !

Une épure graphique qui n'a d'ailleurs été que peu égalée depuis, et que reconnaissent de toute façon tous les professionnels et amateurs éclairés, un propos réaliste et essentiel (Hergé voyageait et ses albums étaient fréquemment le résultat de ses allées et venues) en sorte une "Ferme des Animaux" caustique, moins méchante, mais indubitablement encore vraie.

Réac, fasciste ? pour les partisans et habitués d'une vision simple et sans contradicteur aucun, sûrement, en tout cas nul doute que ce chef d'oeuvre du petit XXème continue à éveiller les consciences et à vexer, et d'autre part Tintin en Amérique est au moins aussi mordant et contrefait de poncifs. Et puis en définitive, il est bon que la propagande soit de temps en temps inversée.

Au pays des soviets

5 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 39 ans) - 19 février 2011

C'est le premier Tintin de Hergé et ça parait. L'histoire est moins intéressante que les autres. On a l'impression qu'elle ne va nulle part. C'est rempli de clichés sur l'URSS. Au moins, les dessins nous permettent de voir l'évolution de Tintin, ce qu'il était lorsque Hergé a commencé à le dessiner. À cette époque, il n'y avait pas de Dupont, ni de Haddock ou de Tournesol, seulement Tintin et Milou.

L'Essai Tintin

9 étoiles

Critique de Guidi (,, Inscrit le 7 décembre 2009, 22 ans) - 13 janvier 2010

C'est vrai que c'est un brouillon, en tout cas ca y ressemble, mais je trouve qu'il y a quand même une histoire intéressante derrière ce 'Brouillon'. Les débuts ne sont jamais fameux...

Un nouvel essai

2 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 30 novembre 2009

J’avais toujours préféré les Astérix à la série Tintin. Je ne sais pas, peut-être parce que son héros est trop parfait ou que je trouvais l’action trop répétitive, mais l’évidente complicité des personnages a toujours fait en sorte que je ne déteste pas cette série. Enfin, j’ai décidé de la relire avant que les films de Steven Spielberg arrivent au grand écran et voir si mon avis s’est modifié et je dois avouer que oui. J’ai plus pris mon temps, j’ai persévéré et même si je n’aime pas les premiers tomes, j’ai continué (je commence à plus aimer ça à partir de la cinquième aventure, Le lotus bleu).

Ici, Tintin (et son chien Milou) est envoyé en Russie soviétique (nous sommes en 1929-1930) pour faire un reportage et, évidemment, les russes ne veulent pas que le reporteur belge met à jour leurs combines communistes.

Ouf ! Je ne me rappelais plus à quel point les dessins étaient brouillons comparés aux tomes suivants ! Bon, la base distinctive est là et ce n’est pas si mal. Pour ce qui est de l’histoire, je trouve que c’est amené grossièrement, mais le tout a une atmosphère et si on se laisse un peu aller, c’est mieux, reste que j’ai trouvé cette bande dessinée étrange. Tout va trop vite, aussi c’est répétitif et improbable (à chaque page quasiment le personnage échappe à la mort, ma scène préférée étant celle où Tintin met un pain à un ours juste après d’avoir fui deux communistes assassins dans le désert arctique où il a passé proche de mourir de froid et de faim). Après recherche, j’ai su que le style épisodique est dû au type de publication (deux pages par semaine dans un journal) et que Tintin est mis en danger aux deux pages pour, j’imagine, maintenir les lecteurs en suspense, ce qui donne à l’enchaînement un ton surchargé. Cependant, je me vois lire cette bande dessinée à de jeunes enfants, pas trop regardants pour la subtilité et la vraisemblance (la scène où Tintin abat un arbre avec un canif pour en faire une hélice à avion reste pour moi une anthologie). J’ai trouvé ça drôle dans le genre que c’est tellement mauvais que c’en est bon.

Un brouillon.

2 étoiles

Critique de Soldatdeplomb4 (Nancy, Inscrit le 28 février 2008, 29 ans) - 29 mai 2008

Pour moi, Tintin au pays des soviets est un brouillon. L'histoire ne ressemble pour ainsi dire à rien, juste une succession d'évènement où le gentil et malicieux Tintin s'oppose aux méchants russes tout pas beaux avant de revenir dans le pays des gentils belges. Les dessins ne sont pas beaux, le seul intérêt serait d'avoir la bande dessinée juste parce que, comme dit Bookivore, elle a un intérêt "historique". mais pour moi ça ne fait pas de cette BD une bonne BD.

Forums: Tintin (Les aventures de), tome 01 : Tintin au pays des Soviets