Visa pour Shanghaï de Qiu Xiaolong

Visa pour Shanghaï de Qiu Xiaolong
(A Loyal Character Dancer)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Wakayoda, le 24 avril 2008 (Inscrite le 12 septembre 2007, 39 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 824ème position).
Visites : 2 568 

très bon polar!!!!!

L’histoire se déroule à Shangaï. L’inspecteur Chen découvre un cadavre dans un parc. Il décide de mener une enquête mais au même moment le secrétaire du parti le charge d’occuper une inspectrice des Etats Unis qui vient chercher une chinoise pour que son mari témoigne contre une tête de la mafia. Malheureusement cette demoiselle a disparu depuis plusieurs jours.
J’avoue que normalement j’ai horreur des policiers qui sont couplés à la politique d’un pays. Mais cet auteur parvient à faire passer le message politique de manière lisse transparente et avec simplicité.
On apprend à connaître la Chine à travers le personnage de Chen : les politiques restrictives pour l’unique enfant, la présence des poèmes, les différentes difficultés face aux triades (mafias) qui gouvernent un peu le pays…
On voit le choc entre les deux grandes puissances : la Chine et les Etats unis. Chacun des personnages défendant la politique de son pays (Chen pour la Chine et Catherine pour les EU).
C’est un excellent polar qui couple le cocktail bonne intrigue, actions, bons personnages qui le rend très très bien. Le livre donne même envie d’aller à Shangaï pour connaitre le mouvement des rues, l’accueil chaleureux des personnages vis-à-vis de l’américaine… Bref, je recommande vraiment ce livre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de l'inspecteur Chen

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

amitiés sino-américaines

10 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 71 ans) - 29 avril 2017

Un chinois expatrié aux États-Unis et membre des milieux mafieux associés à l'immigration clandestine, accepte de témoigner et jouer le rôle de "repenti" à condition que sa femme puisse venir le rejoindre. Tel est le début d'une collaboration officieuse entre Chinois et Américains (une fois n'est pas coutume) pour exfiltrer cette femme au nez et à la barbe des "triades", les fameuses mafias chinoises, et leurs amis bien placés au sein des plus hautes instances du pays. L'inspecteur Chen (que l'on a déjà vu à l'œuvre dans l'excellent "Mort d'une héroïne rouge") est chargé de cette délicate mission, placée comme il se doit sous la surveillance étroite du "Parti". Mais notre héros, chargé de distraire son homologue américaine plus que de la faire participer à l'opération, a plus d'un tour dans son sac et saura déjouer les manœuvres des uns et des autres. Roman policier ou d'espionnage ? Un peu de tout ça, mais aussi une romance bien sympathique entre deux personnages qui ont beaucoup de choses à partager. La poésie est présente, car notre inspecteur est lui-même poète à ses heures et base souvent son action sur les préceptes de ses auteurs préférés. Un récit plein de rebondissements et une mise à nu sans pitié des rouages complexes de la société chinoise, de Shanghai jusqu'aux campagnes les plus reculées. Une petite merveille…

Une bonne enquête

8 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 17 mai 2011

Mêlant intrigue policière et politique, l'auteur sait rester simple et compréhensible.
Cette histoire dénuée de violence et de descriptions macabres est habilement construite, et nous fait découvrir en plus de nombreuses citations de Confucius et autres poèmes chinois, une société en plein essor économique mais dont on perçoit encore les difficultés d'ouverture au monde, surtout dans les provinces reculées où la misère et les inégalités dominent outrageusement.
Ce fut un plaisir que de lire ce roman au héros cultivé et attachant, conscient du potentiel mais également des obstacles que rencontre son pays, et qui ne peut s'empêcher par moments de se résigner tant les manœuvres politiques peuvent lui nuire s'il ne suit pas les directives du Parti.

Le corps d'un homme mutilé à coups de hache est retrouvé dans le parc du Bund à Shanghai. Il porte clairement la signature d'une triade, et l'inspecteur principal Chen présent sur les lieux prend en charge cette affaire. Convoqué dans le même temps par son supérieur hiérarchique direct, il se voit confier une mission bien particulière. Il doit collaborer avec un agent fédéral américain, Catherine Rohn, chargée de ramener aux Etats-Unis la femme d'un témoin capital dans une affaire d'émigration clandestine.
Démarre alors une association aussi riche d'échanges que compliquée et ambiguë entre ces deux personnages.

Forums: Visa pour Shanghaï

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Visa pour Shanghaï".