Mon amante, la femme de mon père de Sylvie Ntsame

Mon amante, la femme de mon père de Sylvie Ntsame

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Africaine

Critiqué par Imani, le 24 février 2008 (Toulouse, Inscrite le 31 janvier 2008, 38 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (45 195ème position).
Visites : 6 223 

à découvrir.

Lisant le titre, l’on se demande quelles motivations se cachent derrière l’écriture de cette œuvre. Il reste tant de questions après la lecture…

La scène se passe dans un petit village africain. Il est question de polygamie, d’adultère…
Un jeune homme tombe amoureux de la 3ème épouse de son père.
Leur relation dure assez longtemps et donne naissance à 3 enfants.
Le père du jeune homme, déshonoré, attend la naissance du 3ème enfant pour réagir et punir cette épouse qui se moque de lui en copulant avec son fils.
La sorcellerie passe par-là, la maladie ensuite. Le fils s’en va du village la queue entre les jambes, laissant son amante tourmentée par la maladie. Il refait sa vie ; elle repart dans les bras de son mari. Et leur union, malsaine, hante dans le souvenir des villageois et des membres de cette famille comme un voile de honte.

Impossible de faire plus simple comme résumé.
Il faut le lire pour se faire son opinion.

Il y a de l’amour dans cette relation indécente. L’intelligence aurait peut-être dû dicter au père de s’efface plutôt que d’attendre et reprendre le fruit largement consommer par son fils.

On a l’impression terminant cette lecture, que la femme est objet, ne peut pleinement vivre ses désirs.
L’auteur a semble-t-il voulu nous montrer les limites de la condition féminine en milieu rural africain.

Il y a de la qualité et du style dans la rédaction, mais le fond reste creux.

Message de la modération : Editeur à contrat abusif

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Mon amante, la femme de mon père

6 étoiles

Critique de Eya (, Inscrit le 2 décembre 2014, 27 ans) - 4 décembre 2014

Pour s’approprier pleinement le fond de l’histoire, il faut connaître son contexte.

Les thématiques abordées dans cette œuvre sont fortement ancrées dans l’univers de départ.

Le premier thème évoqué, et le thème majeur, est celui de la polygamie qui ressort même du titre.

Les problèmes du régime matrimonial polygamique sont mis à nus.

Pour quelles raisons un homme décide t-il de prendre d’autres épouses ? Dans nos société traditionnelles, on considère, à tord, que l’infertilité est un mal exclusivement féminin.

De plus, on attribut à certains bassins des propriétés sans fondement. Ainsi, l’homme justifiera ses secondes noces par le désir d’avoir une fille ou un garçon, en prétextant qu’une telle femme n’a dans son ventre que des enfants mâles ou des enfants femelles.

Le second problème lié à la polygamie est celui du choix des secondes épouses. En effet, l’homme va généralement prendre des épouses de plus en plus jeunes, ce qui va entrainer des chocs intergénérationnels. Comme c’est le cas dans l’histoire, la dernière épouse est de la même génération que le fils ainé.

La question de la femme-objet pour moi n’est pas avérée, ou sinon n’est que mineure, et ne doit absolument pas être extirpée telle une question centrale. Les limites de la condition féminine ne sont pas ce autour de quoi l’histoire tourne. Je viserais à la place, le manque de connaissance de la médecine moderne (les aprioris ruraux sur la fertilité, les principes de fécondité etc.).

Dans le texte, la sexualité sans tabou est présente et c’est tout naturel, car comment parler d’adultère, de sentiment amoureux et de d’infertilité sans l’évoquer.

La Polygamie est en question dans cette histoire autant qu’elle l’est actuellement dans plusieurs états (africains en général), car elle crée des rapports familiaux ambigus.

Enfin, ce livre nous laisse réfléchir sur le comportement d’un père dont le fils devient en quelque sorte le rival. Quelle attitude doivent avoir ces pères qui sont confrontés à ce type de situations : l’acceptation, le déni, la répudiation de la femme, le bannissement du fils ? Quelles sont les conséquences du choix qui est opéré ?

Forums: Mon amante, la femme de mon père

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mon amante, la femme de mon père".