Les Paradis artificiels de Charles Baudelaire

Les Paradis artificiels de Charles Baudelaire

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Pétoman, le 4 septembre 2001 (Tournai, Inscrit le 12 mars 2001, 42 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 719ème position).
Visites : 2 553  (depuis Novembre 2007)

Poisson dans la cage ( daniel balavoine )

Ce titre est trés évocateur...pas la peine de nous dire de quoi bien entendu.
Dans la première partie, l'auteur nous parle du cannabis et de ses différents modes de préparation.
Il nous parle de ses expériences avec la confiture de shit...ce qui peut vous faire un trés bon ouvrage de cuisine, à vous amateur de shit...je suis sûr qu'il doit s'en ballader un ou deux sur ce site :-) Dans la deuxième partie de ce livre, il nous parle d'opium en se basant sur les écrits de l'anglais Thomas de Quincey... deuxième partie qui ressemble assez à un résumé, une traduction. Bien entendu, on peut supposer une connotation négative à ce livre mais on sait que Baudelaire se fichait un peu des convenances habituelles. Et dire que c'est un classique
dont on fait l'"éloge" dans nos pays où l'on se bat ( à juste titre ) contre les toxicomanies...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Paradis pour l'esprit....

10 étoiles

Critique de Absolution (Quiévy, Inscrite le 5 avril 2005, 28 ans) - 1 mai 2005

En ouvrant ce livre, je m'attendais à une apologie des drogues, et je me trompais grandement. C'était réduire le génie de Baudelaire à un banal "spot publicitaire", je tiens donc à m'excuser (auprès de qui? eh bien de tous!). Je vais éviter de me faire l'apologie de Baudelaire, ce qui sera d'autant plus difficile vu mon statut de fanatique. Ce que j'aime chez les écrivains, et rares sont ceux qui remplissent cette condition, est la capacité de se détacher d'eux-même pour nous livrer leur vérité. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Baudelaire me révèle cette qualité (une de plus sur la longue liste), j'ai réellement été surprise. Même si ce romantique- néo-symboliste à tendance parnassien nous livre parfois des expériences qui lui sont propres, il prend un tel recul face à ce qu'il avance, qu'on peut se faire une idée personnelle qu'elle suive ou non celle suggérée par l'auteur, car évidemment, on ne peut passer à côté du point de vue du poète qui si peu suggéré qu'il soit dans le livre, est connu de tous. J'ai d'autant plus apprécié l'aspect intimiste de la partie consacrée à l'oeuvre de Quincey qu'elle nous est présentée avec tant d'admiration. Là où le génie de Baudelaire intervient est qu'il n'essaie pas de nous attendrir face au personnage mais par les éloges répétées à propos de l'auteur, on ne peut que prendre son parti. Enfin, pas vraiment. J'ai souvent ressenti, au cours du livre, cette sensation de rébellion, peut être provoqué par les quelques lignes engagées.
J'ai réellement limité les éloges mais c'est plus fort, ce typeest un génie!!!!!!!!

a propos...

8 étoiles

Critique de Tchap (, Inscrite le 29 juin 2004, 35 ans) - 30 juin 2004

oeuvre elogieuse ou discriminatoire des drogues? la question a souven été posé pour effectivement aboutir a le conclusion que baudelaire été un methodiste ordonné.... quelle dommage...
je me permetterai, puisque c´est le but de mon ecrit, d´informer le lecteur vis a vis des pensée de C.Baudelaire.
les deux poemes du livre traitent de lalcool et du cannabis et bien que tous les effets de ces faiseurs de reves soient evoqués, baudelaire discreditent sans arret ces derniers si bien quon en arive a la conclusion quil n´est pas convaincu et, meme pire, kil empeche la reflection

mais il nempeche que ce livre est un des plus interessent que j´ai lu, si bien par le sujet traité, que par la construction propre a baudelaire(je ne parle que des poemes etant donné que la troisieme partie du livre est un traducion relative de De Quincey d´Un mangeur d`opium) ainsi le style

Pour toutes les personnes ouvertes d´esprit...

Forums: Les Paradis artificiels

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Paradis artificiels".