I.R.$., tome 3 : Blue ice de Stephen Desberg (Scénario), Bernard Vrancken (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 12 août 2007 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 62 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 092  (depuis Novembre 2007)

Drogue, dollars et aventures...

La série IR$ est une série de grande qualité qui a su, dès le départ, trouver un public de lecteurs avertis qui trouvaient que la série Largo Winch était trop convenue, trop prévisible, trop politiquement correcte…. Avec IR$, les auteurs osent aller plus loin dans la dénonciation de ceux qui exploitent les plus défavorisés sur cette planète… Ceux qui ont récupéré l’argent des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, ceux qui vivent du trafic de la drogue, ceux qui exploitent les cours des matières premières pour mettre en place de véritables fortunes sans prendre en compte les êtres humains… Bref, c’est la grande dénonciation des liens entre financiers et criminels…
Bernard Vrancken, le dessinateur, est né en 1965 à Bruxelles. C’est un autodidacte qui va fréquenter, quand même, des cours de dessins ou de bandes dessinées comme ceux de Eddy Paape à l’Académie Saint-Gilles… C’est par hasard qu’il rencontre Stephen Desberg qui devient son scénariste attitré. Quelques histoires dans le magazine (A suivre) viendront, malheureusement trop tard, redonner un peu de jeunesse à cette institution agonisante. On peut citer dans ces travaux sans lendemain, Le nuage de Brad Larsen, une histoire d’amours et de trahisons sur fond de cinéma à Hollywood… C’est aux éditions du Lombard qu’ils vont trouver l’occasion de donner le meilleur d’eux-mêmes. Ce sera, dans un premier temps, la série « Le sang noir », une belle histoire grave d’amour, d’amitié et de racisme sur une île colonisée par la France, dans les Antilles. Une histoire douce et violente, épique et poétique, qui ne laisse en rien présager une série comme IR$. C’est en mettant en image les aventures de Larry Max, contrôleur fiscal, que Bernard Vrancken montre l’étendue de ses qualités graphiques et narratives…
« Blue ice » est le tome 3, et donc, comme je vous l’ai déjà expliqué, le début d’un nouvel épisode. Cette fois-ci, c’est après un trafiquant de drogue que Larry est en chasse, par pour un aspect moral vis à vis de la drogue mais parce que ce « travail » donne de l’argent qui n’est pas déclaré au fisc…
Mais, il se pourrait bien que les motivations de Larry soient autres… Depuis le premier album, on sait que Larry est célibataire mais qu’il entretien une relation spéciale par téléphone avec une certaine Gloria… Mais n’est-elle qu’une simple femme qui monnaye ses charmes téléphoniques… Se rencontreront-ils un jour ? Se connaissent-ils déjà ? Et qui est l’homme qui fait trembler Larry ? Quelle fut l’histoire des relations entre Larry et son père, aujourd’hui décédé ?
Ces interrogations montrent que la série, au-delà des aventures musclées de l’inspecteur des impôts, cache une histoire humaine plus profonde et grave que le lecteur découvre au fur et à mesure, au rythme des délivrances d’informations du scénariste…
La série est toujours aussi bonne, la narration graphique vive et cinématographique, les personnages attirants et fascinants, les couleurs [de Coquelicot] très efficaces et participant à part entière, elles-aussi, à la narration…
Du très bon à lire et à conserver chez soi !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  IR$

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: I.R.$., tome 3 : Blue ice

Il n'y a pas encore de discussion autour de "I.R.$., tome 3 : Blue ice".