L'Epée de Vérité, tome 10 : Le fantôme du souvenir de Terry Goodkind

L'Epée de Vérité, tome 10 : Le fantôme du souvenir de Terry Goodkind
(Phantom)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Fanf73, le 25 novembre 2006 (Lyon, Inscrit le 17 avril 2006, 34 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 577ème position).
Visites : 4 303  (depuis Novembre 2007)

Vivement le dénouement...

Phantom, deuxième tome de la trilogie finale, et dixième du cycle de l’Epée de Vérité, reprend malheureusement autant les qualités des tomes précédents que leurs défauts.

L’histoire se tient, il n’y a pas d’incohérences, quand les choses avancent, on est réellement pris par l’action, l’histoire de ce monde se montre de plus en plus fouillée, …

Malheureusement, il reste encore trop de passages entre ces chapitres qui nous expliquent l’idéologie des groupes en puissances, idéologies que l’on commence à connaître, et qui peuvent nous décourager dans notre lecture.

Finalement, on a envie de se dire « vivement la fin », car on traîne certaines choses depuis les premiers tomes, et on aimerait bien s’en voir débarrassé, et régler ces problèmes. Dommage, le cycle débutait bien, mais la critique semble parfois avoir pris le dessus. Avec moins de développement politiques, ce cycle aurait pu être parfait, et plus court d’au moins un tome.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le fantôme du souvenir [Texte imprimé] Terry Goodkind traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Claude Mallé
    de Goodkind, Terry Mallé, Jean-Claude (Traducteur)
    Bragelonne / Collection dirigée par Stéphane Marsan
    ISBN : 9782352943839 ; EUR 25,00 ; 16/04/2010 ; 567 p. ; Broché
  • L'Epée de Vérité, tome 10 : Le fantôme du souvenir de Terry Goodkind
    de Goodkind, Terry
    Tor
    ISBN : 9780007145638 ; 17/07/2006 ; 589 p. ; Grand format
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un sorcier sans son pouvoir

8 étoiles

Critique de Miss teigne (, Inscrite le 6 mars 2008, 38 ans) - 21 octobre 2010

Dans le tome précédent, les Sœurs de l’Obscurité avaient jeté à Kahlan un sort d’oubli qui non seulement lui avait fait perdre la mémoire mais qui l’avait aussi bannie de la mémoire du peuple. Quiconque la rencontrait l’oubliait aussitôt et ignorait même jusqu’à l’existence de la Mère Inquisitrice… Seul Richard avait été imperméable au sortilège et gardait un vif souvenir de son épouse. Il était heureusement parvenu, non sans mal, à convaincre ses amis que Kahlan existait bel et bien.

Dans Le Fantôme du Souvenir, Richard n’est plus le seul à se souvenir de Kahlan. Quelques personnes, certes encore trop rares, ont vu la jeune femme et s’en souviennent ! Malheur à eux… Voilà un signe que le sort d’oubli a une faille, ouverte par les Carillons invoqués par Kahlan dans le Temple des vents (voir tome 4). Les Carillons menacent la magie qui s'étiole peu à peu dans l’Ancien Monde. Les dragons ont déjà disparu et les flammes-nuit se meurent…

Encore une fois, Richard est écartelé entre plusieurs missions à mener de front en même temps. Tout en cherchant une solution pour contrecarrer les Carillons, Richard tente à la fois de retrouver son aimée et s’apprête aussi à livrer la bataille finale contre l’armée de Jagang. Entre-temps, il est enlevé par Six, une machiavélique voyante, qui le dépouille de son pouvoir pendant que Kahlan tombe entre les griffes de Jagang, lequel la contrôle et promet de lui faire vivre un enfer…

Il en vit des aventures notre Richard qui, s’il n’était pas sorcier, aurait bien du mal à se trouver à plusieurs endroits à la fois… Mais justement, dans ce dixième tome, la méchante voyante, Six, lui a volé son pouvoir, Richard se trouve donc démuni et submergé par les problèmes.

Richard livrera-t-il la bataille finale ? Tout ce qu’on peut dire, c’est que ce dixième tome est plus violent que les précédents, dans lesquels Terry Goodkind n’y allait pourtant pas de main morte. Dépourvu de ce qui fait l’essence du Sourcier (l’Epée de vérité, son don et sa femme), Richard n’a jamais été plus vulnérable, à l’instar de Kahlan qui est aux mains de Jagang.

Le Fantôme du Souvenir redonne du tonus à cette série qui commençait à s’essouffler en même temps que la lutte contre Jagang s’éternisait.

Forums: L'Epée de Vérité, tome 10 : Le fantôme du souvenir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Epée de Vérité, tome 10 : Le fantôme du souvenir".