L'Epée de Vérité, tome 07 : Les piliers de la création de Terry Goodkind

L'Epée de Vérité, tome 07 : Les piliers de la création de Terry Goodkind

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Fanf73, le 27 novembre 2006 (Lyon, Inscrit le 17 avril 2006, 34 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (35 577ème position).
Visites : 3 201  (depuis Novembre 2007)

Un peu de fraîcheur

Ce tome apporte un peu de fraîcheur dans la série, car il n’est pas du tout centré sur les personnages habituels, ie Richard et Kahlan, mais sur deux autres, qui nous font découvrir un pan entier de la magie jusqu'alors passé sous silence. Ce changement d’orientation peut en dérouter certains, mais je trouve que cela nous permet de sortir de la routine dans laquelle nous nous trouvions, car certains problèmes récurrents commençaient sérieusement à devenir énervants.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'Epée de Vérité, tome 07 : Les piliers de la création de Terry Goodkind
    de Goodkind, Terry
    Tor
    ISBN : 9780765340740 ; EUR 10,70 ; 02/05/2002 ; 736 p. ; Poche
  • Les piliers de la création [Texte imprimé] Terry Goodkind traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Claude Mallé
    de Goodkind, Terry Mallé, Jean-Claude (Traducteur)
    Éd. France loisirs
    ISBN : 9782298016444 ; 19,95 EUR ; 01/01/2008 ; 1 vol. (636 p.) p. ; Paperback
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Bizarre... décevant mais toujours pas si mauvais.

4 étoiles

Critique de Syllabe (, Inscrit le 13 octobre 2008, 30 ans) - 13 octobre 2008

Un peu déçu de ne pas retrouver les protagonistes des volumes précédents et à la fois curieux de voir évoluer ces nouveaux personnages. Hélas, quels personnages ! Un psychopathe sur-abusé, et une jeune femme plongé dans ses convictions contre Richard, qui va jusqu'à sauver Jagang de la mort, et qui au final dans les 2-3 derniers chapitres changent si facilement de point de vue. Toujours la même recette, Richard ouvre les yeux à tout le monde et les fait basculer en un clin d'oeil du bon côté (ou en sculptant une statue parfois). Une histoire intéressante mais Goodkind n'avait pas vraiment besoin d'y consacrer un volume complet de sa saga.
J'aime bien quand même tout en restant conscient des gros défauts.

Une vision inattendue

7 étoiles

Critique de Miss teigne (, Inscrite le 6 mars 2008, 37 ans) - 6 mai 2008

En digne représentant du fantasy, « les piliers de la création » met en scène des méchants toujours très méchants et manipulateurs et des gentils toujours tout en candeur. L’originalité de ce septième tome tient aux personnages principaux, qui cette fois ne sont nullement Kalhan et Richard mais bien deux autres enfants du terrible Darken Rahl, qui ne veulent pas que du bien au Sourcier de vérité (encore ! Souvenez-vous du demi-frère pervers, Drefan dans « le Temple des Vents »). Oba, le demi-frère de Richard, n’a rien à envier à son géniteur malfaisant et mégalomane. Tandis que Jensen est une jeune innocente manipulée par le sous-fifre de « celui qui marche dans les rêves» autrement dit du cruel empereur Jagang. Les deux, guidés par une mystérieuse voix, n’ont qu’un seul but : tuer Richard.

On s’attend à voir apparaître dans les prochains tomes des nouveaux « bâtards » dégénérés de Darken Rahl. Quant à Richard, il n’a pas fini de lutter contre l’Ordre impérial. Surprise dans ce dernier opus, Richard le pur ne connaît pas le pardon…il a donc une faille notre Monsieur Parfait ! J’attends la suite avec impatience.

J'ai lu cet ouvrage en version française et cette fois les fautes d'orthographe et grammaticales m'ont échappé...Les éditions Bragelonne ont fait un effort...

désorientée... au début

7 étoiles

Critique de Babsid (La Varenne St Hilaire, Inscrite le 8 mai 2006, 31 ans) - 29 décembre 2007

Ce septième tome surprendra inévitablement les lecteurs du cylce de "l'Epée de Vérité".

En effet, au lieu de retrouver Richard et Kahlan, nous suivons les aventures d'un nouveau couple: Jennsen, une rousse flamboyante et Sebastian son étrange compagnon. En un sens, ils pourraient être l'inverse exact de nos deux héros. Pro-Ordre Impérial, ils haissent Richard et la magie.
Néanmoins, si tout était aussi simple, il n'y aurait plus de plaisir à la lecture. Ce tome apporte son lot de manipulation, de meurtres et de mensonges.
Il soulève également de nombreuses questions: Que sont les trous dans le monde ? Quel est leur lien avec les Rahl ? Qui est cette voix qui résonne dans la tête de Jennsen ? Qui les poursuit et pourquoi ?

Enfin, les Piliers de la Création font la lumière sur des pans encore inexplorés de l'univers de Goodkind. C'est très intéressant d'avoir un autre point de vue que celui de Richard, de voir son monde, son royaume, son palais et ses amis par des yeux étrangers.

Vivement la suite !

Forums: L'Epée de Vérité, tome 07 : Les piliers de la création

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Epée de Vérité, tome 07 : Les piliers de la création".