Intime pulsion de Minette Walters

Intime pulsion de Minette Walters
( Acid row)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Annuciata, le 13 mars 2006 (Inscrite le 27 avril 2005, 32 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (40 638ème position).
Visites : 2 189  (depuis Novembre 2007)

Emeute en balieue

Comme toujours avec Minette Walters le sujet et la forme narrative sont très originaux, et le suspense est au rendez-vous!
De plus dans le contexte actuel, tout ceci prend un gout particulier, en bref, c'est l'histoire d'une banlieue, construite à la va vite, où les gens s'insuportent. Dans ces conditions optimales, ajoutez un délincant sexuel au milieu d'enfants et une travailleuse sociale détestable...secouez le tout... et pouf...une émeute. Coktails molotov, prise d'otage, baricades, attaque sur agent de police dans l'exercice de ses fonctions, quelques petits mensonges...et bien entendu les méchants ne sont pas ceux que l'on croit.
Les personnages et le décor sont attachants, on croirait presque que les odeurs de crasse vous montent aux narines et la chaleur du moment vous fera suer à grosses goutes.
Je ne vous dis pas comment tout ceci se termine mais il vous faudra atteindre la dernière page pour le savoir.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Intime pulsion [Texte imprimé] Minette Walters trad. de l'anglais par Philippe Bonnet
    de Walters, Minette Bonnet, Philippe (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266132954 ; EUR 7,90 ; 11/03/2004 ; 508 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De la rumeur au drame

4 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 44 ans) - 25 septembre 2006

J'ai beaucoup de mal à accrocher à Minette Walters. Je trouve son écriture un peu plate, trop descriptive, peu de rebondissements. Dans "Intime pulsion", il n'y a pas véritablement de meurtre ni d'intrigue à proprement parler. C'est plutôt le récit d'un procès, celui de la rumeur. Un pédophile a été recasé, anonymement, dans un quartier difficile. Suite à une mesquinerie, la nouvelle se répand, c'est le début de la traque, puis de l'émeute, du drame, de la confusion la plus totale. Minette Walters raconte en détails ce lent processus qui veut qu'à partir d'une simple rumeur, tout un quartier prenne feu. Cela pourrait être intéressant si c'était le but unique de la manoeuvre, une sorte d'essai psychologique, mais cette enquête est doublée d'une autre sur la recherche d'une gamine disparue (les seuls moments d'ailleurs où l'auteur relâche un peu sa plume, trop à mon goût, c'est une affaire dénue d'intérêt), qui n'apporte pas grand-chose.
Non, vraiment, Minette Walters ne me séduit que moyennement.

Forums: Intime pulsion

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Intime pulsion".