Sissi

avatar 11/06/2012 @ 21:51:33
Mais la rémolade était un emplâtre à base de miel qu'on mettait sur les blessures des chevaux... bien compliqué comme association...


:-)))))))


Saule il nous faut la suite de la phrase je crois.....

Sissi

avatar 11/06/2012 @ 21:52:29
Rémolade de fredons: des pauvres petits semblants de chants qui n'en sont pas?

Saule

avatar 11/06/2012 @ 21:58:49
Pour rémolade, ce serait un synonyme de rémoulade qui est apposé à sauce dans "sauce rémoulade".

Pour fredon, j'ai aussi vocalie dans le atilf ("Ornement mélodique improvisé par le chanteur pour agrémenter le chant"), et c'est bien évidemment de la que vient le terme fredonner. Donc "La rémolade de fredons qu'on y bat", ce serait une manière dédaigneuse de qualifier la musique chantée à la cathédrale (de la musique qu'on qualifierait à notre époque de "soupe").

Sissi, je vais me limiter à un mot par jour, car à chaque page je bute sur un mot ! Mais j'aime bien, ça me force à lire lentement.

Saule

avatar 11/06/2012 @ 22:00:08
Rémolade de fredons: des pauvres petits semblants de chants qui n'en sont pas?

Oui, exactement, ça convient tout à fait au contexte.

Sissi

avatar 11/06/2012 @ 22:01:09


Sissi, je vais me limiter à un mot par jour, car à chaque page je bute sur un mot


A demain, alors? :-)

Saule

avatar 11/06/2012 @ 22:21:21
Avec un passage contenant cinq mots difficiles : et je vous laisserai mener l'enquête, ça me fera gagner du temps :-)

Aria
avatar 12/06/2012 @ 00:04:51
Ah ! C'est drôle : je connais le mot "capilotade" depuis toujours.

Ma mère nous disait de ne pas tout mettre en capilotade...est-ce plus utilisé aux Antilles ?

Aria
avatar 12/06/2012 @ 00:07:00
Pour dessiller :
Je lis souvent "les yeux dessillés", par la fatigue...

C'est assez courant.

Aria
avatar 12/06/2012 @ 00:09:11
Saule, une turne, c'est un mot qui est devenu un mot étudiant pour parler d'une petite chambre d'étudiant.
Quand on partage sa chambre avec quelqu'un, on parle de son "coturne".

Sissi

avatar 12/06/2012 @ 08:35:42
T'es vachement branchée Aria! Je connaissais turne, mais pas "coturne"!

Alma
avatar 12/06/2012 @ 18:21:45
J'ai rencontré hier l'adjectif SEMPERVIRANT . J'ai appris que cet adjectif, ( bien connu, paraît-il des géographes,) signifiait : toujours vert . Un arbre sempervirant, une forêt sempervirante .

J'ai aussi rencontré dans un polar médiéval ayant pour titre : L'incipit introuvable, de Guillaume Ducoeur, le nom :SOLAR . Voici le contexte " Frère Raoul....marcha à bonne cadence avant d'atteindre l'imposante demeure seigneuriale .....un serviteur le conduisit en haut d'un large perron . Il fut accueilli par Gilbert d'Avranches qui le pria de le suivre à l'étage et d'entrer dans le solar de son père . L'intérieur était richement paré .....meubles ...oeuvre d'un maître ébéniste chevronné "
Il s'agit donc bien d'un pièce dans un château , mais était-elle destinée à un usage particulier ?
Mes recherches dans le Robert en 7 volumes et sur Internet n'ont rien donné . Un Clien pourrait-il éclairer ma lanterne ?

Provis

avatar 12/06/2012 @ 18:36:56
Saule, une turne, c'est un mot qui est devenu un mot étudiant pour parler d'une petite chambre d'étudiant.
Quand on partage sa chambre avec quelqu'un, on parle de son "coturne".
Oui, c'est vrai, c'est un mot d'argot qui a été fabriqué par plaisanterie par des étudiants, en liaison avec "cothurne", la chaussure romaine utilisée au théâtre.

Provis

avatar 12/06/2012 @ 18:38:13
Il y a "la chanson du jour", "la citation du jour", alors je me propose d'instaurer "le mot du jour":

A quand "La faute du jour" ???

Sissi

avatar 12/06/2012 @ 19:24:18
Il y a "la chanson du jour", "la citation du jour", alors je me propose d'instaurer "le mot du jour":


A quand "La faute du jour" ???


Quand tu l'auras décidé! :-)

Saule

avatar 12/06/2012 @ 19:36:35
On dit "Sequoai sempervierens", pour le séquoia géant, celui qui se trouve sur la côte Ouest en Californie et qui on appelle "red wood".

Solar : rien trouvé dans le tlfi (http://atilf.atilf.fr/tlf.htm)

Saule

avatar 12/06/2012 @ 19:37:38
Sequoai sempervirens, en bon latin.

Saule

avatar 12/06/2012 @ 22:04:25
En voila une flopée, tous dans le même passage. Et ça va crescendo, avec quatre mots inconnus dans la dernière phrase !

".. il y a beau temps qu'elle [la France] ne produit plus un architecte ; les gens qui s'affublent de ce nom sont des cambrousiers, des maçons dénués de toute personnalité, de toute science. Ils ne sont seulement plus capables de plagier adroitement leurs devanciers ! Ils sont quoi, maintenant ? des rapetasseurs de chapelles, des ressemeleurs d'églises, des fabricants de ribouis, des gnaffs !" (Huymans, la Cathédrale, p.80).

Sissi

avatar 13/06/2012 @ 10:16:40
. Un Clien pourrait-il éclairer ma lanterne ?


Moi non....mais peut-être quelqu'un d'autre?

Sissi

avatar 13/06/2012 @ 10:26:51
Allez je t'en fais un, Saule:

Ribouis (argot): souliers

mon mot du jour:

guillemot (n.m, diminutif de Guillaume)
Oiseau alcidé des mers arctiques, qui se distingue du pingouin par un bec plus effilé.

Alma
avatar 13/06/2012 @ 18:45:54
RAPETASSER : J'ai souvent entendu des femmes dire, à la campagne, pendant mon enfance , qu'elles allaient rapetasser du linge ou des chaussettes , c'est à dire les repriser

Début Précédente Page 2 de 3 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier