Sissi

avatar 10/06/2012 @ 08:47:07
Il y a "la chanson du jour", "la citation du jour", alors je me propose d'instaurer "le mot du jour":

Avant, je prenais parfois une heure ou deux de mon temps pour chercher des mots dans le dictionnaire, soit pour en connaître le sens, soit pour être à même d'en donner une définition.
Avant quoi au fait?
On se le demande...et je viens de retrouver mon cahier "Vocabulaire" avec les trois dernières pages couvertes de mots soulignés, assortis de deux points...et rien en face.
Je m'y remets dès aujourd'hui.

Alors quand vous cherchez un mot, merci de temps à autre de venir poster ici, comme ça tout le monde peut venir jeter un oeil régulièrement, si on en retient quelques uns c'est déjà bien, et au pire ça ne fait pas mal...

Je commence.
Je suis en train de lire " Au bord de la vaste mer" de Strindberg, et il m'a fallu chercher deux mots:

Tellurique (Adj)
-Se dit de l'anhydride TeO3 et de l'acide correspondant. (Tellure: métalloïde de la famille du soufre)
- Qui tient à la nature de la terre, du sol.
- Se dit d'une infection d'un microbe transmis par la terre.

Cinabre (Nom masculin, du grec kinnabari )
Sulfure rouge naturel du mercure. Ancien nom du minium, oxyde rouge de plomb.


Sinon l'autre jour j'ai fait de la peinture, et on m'a dit qu'avant de commencer il fallait réchampir, chouette réchampissons alors...mais on fait comment au fait?

Réchampir (verbe transitif, de champ )
En parlant d'une surface, la détacher d'un fond soit en marquant les contours, soit en employant une ou plusieurs couleurs différentes de celle du fond.

Sissi

avatar 10/06/2012 @ 08:55:57
Dessiller
(Verbe transitif de l'ancien français)
Découdre les paupières d'un faucon.
Dessiller les yeux à quelqu'un, ou de quelqu'un (sens figuré): lui ouvrir les yeux, le détromper.

Sissi

avatar 10/06/2012 @ 08:59:45
Pour information, on cousait les yeux des faucons pour les dresser, je ne sais pas si cette pratique a encore lieu aujourd'hui.

Nymphette

avatar 10/06/2012 @ 09:28:59
Bonjour Sissi!

c'est peut-être un tort, mais il y a bien longtemps que je ne cherche plus les mots inconnus dans le dictionnaire! J'essaierai quand même de passer sur le fil!

JEyre

avatar 10/06/2012 @ 09:35:00
Bonne idée Sissi !

Saule

avatar 10/06/2012 @ 09:43:17
Bonne idée ce fil.

Deux mots dans le même passage du livre que je lis maintenant : turne et l'expression "déplanter ses mâts"

Et ce fut tout ; une heure après cette réception, la ville exténuée s'était rendormie, n'ayant même pas le courage de déplanter ses mâts ; les Lazares étaient retournés dans leurs sépulcres, les vieillards ressuscités étaient à nouveau retombés morts ; les rues étaient vides ; la réaction avait lieu ; Chartres gisait épuisé pour des mois par ces excès. Quelle cambuse, quelle turne ! s'exclamait Durval

Pour "déplanter ses mâts", je n'ai pas trouvé.

Une turne, c'est un taudis.

Ce livre est bourré de termes vieillots, techniques, ésotériques,.. je pourrais remplir ce fil rien qu'avec ce livre !

Jlc 10/06/2012 @ 09:45:44
Pour le plaisir du jeu...si ça vous dit.

Il lansquine fort ce matin. Je n'ai plus qu'à me pagnoter au pourchas d'un beau rêve ensoleillé.

Sissi

avatar 10/06/2012 @ 16:59:21
Pour le plaisir du jeu...si ça vous dit.

Il lansquine fort ce matin. Je n'ai plus qu'à me pagnoter au pourchas d'un beau rêve ensoleillé.


lansquiner: uriner ou pleuvoir
pagnoter: aller se coucher

"Déplanter ses mâts" alors là je ne vois pas du tout!

Saule

avatar 10/06/2012 @ 18:07:44
Je crois que c'est bêtement une expression maritime, je suppose qu'on "déplante" les mâts du navire quand on le rentre au port ou qu'on met l'ancre, c'est une manière de dire que la ville se met au repos, comme "Les lazares qui retournent dans leurs sépulcres".

Je vais me limiter aux passages ou il y a au moins deux mots que je dois chercher, car sinon il y en a trop, au moins un par page.

Saule

avatar 10/06/2012 @ 18:12:35
"On atteint Lourdes sans s'aventurer dans des garennes d'insectes, sans subir des nuits d'auberge dans les campagnes, sans supporter des journées de cahots dans des pataches, sans grimper le long des précipices ; l'on est arrivé à destination, dès que l'on est descendu du train".

Garenne : je connaissais l'expression lapin de garenne, mais je n'avais jamais fait attention à la signification du mot. Parler de "garennes d'insectes" est un abus de langage me semble-t-il, mais l'effet littéraire est réussi et l'image parlante..

patache : il s'agit d'une diligence, comme vous l'aurez compris du contexte.

Nance
avatar 10/06/2012 @ 19:02:02
Tellurique

J'ai toujours adoré ce mot! Sauf que moi, je crois que c'est avec la série Sailor Moon que je l'ai appris! :P

Sissi

avatar 10/06/2012 @ 21:29:00
Mais Saule c'est quoi ton bouquin?
Ca a l'air vachement bien!

Nance je ne connais pas la série mais on a tous des mots qu'on "adore", sans trop savoir pourquoi, effectivement! :-)

Saule

avatar 10/06/2012 @ 22:02:32
Huysmans, La cathédrale. Je crois que c'est un auteur qui a eu sa période de gloire, fin du 19ème. C'est un roman, ou plutôt un essai "mystique-architectural" sur les cathédrales, le symbolisme religieux, etc. Si tu veux agrandir ton vocabulaire, alors ce livre est pour toi (je tombe sur un mot inconnu à chaque page au moins).

Il y a beaucoup de mots que je ne trouve pas dans mon petit Robert, alors je cherche sur http://atilf.atilf.fr/, et souvent ils citent justement Huysmans dans l'explication.

Tépidité, subst. fém.
Vx ou littér. Caractère, qualité de ce qui est tiède. Synon. tiédeur. L'âme [de Durtal] gardait la chambre (...) somnolait dans la tépidité d'une langueur que berçait encore le ronronnement de prières toutes labiales (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p. 40).

CAPILOTADE, subst. fém.
A. GASTR. Ragoût fait de restes de volailles ou de viandes déjà cuites. Capilotade de volaille, de perdrix.
B. P. anal.
1. Mise en pièces de manière à produire une impression de mélange confus, de gâchis. Nous avons demandé des cigarettes aux Allemands sur les routes d'un pays en capilotade (R. FALLET, Banlieue sud-est, 1947, p. 113) :
1. Penché à la portière du wagon, Durtal plongeait directement dans l'abîme (...) Seigneur! si l'on déraillait! Quelle capilotade! se disait-il.
HUYSMANS, La Cathédrale, 1898, p. 23.
2. Mise en pièces, produite par des coups et blessures.
a) Faire une capilotade de qqn. Le mettre en pièces, le mettre à mal.

Sissi

avatar 10/06/2012 @ 22:06:27
Huysmans, La cathédrale. Je crois que c'est un auteur qui a eu sa période de gloire, fin du 19ème. C'est un roman, ou plutôt un essai "mystique-architectural" sur les cathédrales, le symbolisme religieux, etc. Si tu veux agrandir ton vocabulaire, alors ce livre est pour toi (je tombe sur un mot inconnu à chaque page au moins).
.


:-) Oui ben j'ai cru comprendre!

"Capilotade", je vais essayer de le retenir, mais c'est pas gagné....

Nance
avatar 10/06/2012 @ 22:43:16
Nance je ne connais pas la série mais on a tous des mots qu'on "adore", sans trop savoir pourquoi, effectivement! :-)

Voici le générique français:
http://www.youtube.com/watch?v=6h-N-kKR3wg
Il y a aussi les mangas que j'ai critiqué.
Les méchants ont souvent des noms de pierres précieuses, comme la reine Béryl...

Comme je l'ai dit dans un questionnaire du site, j'aime beaucoup la sonorité des noms de pierres précieuses: opale, améthyste, aigue-marine, émeraude, grenat tsavorite, tourmaline, topaze, turquoise, sapphire, rubis, zoisite, jade... Délicieux!!!

Saule

avatar 11/06/2012 @ 21:31:33
Je sèche :

"cette cathédrale [Notre Dame] n'a plus d'âme ; elle est un cadavre inerte de pierre ; essayez d'y entendre une messe, de vous approcher de la Table, et vous sentirez une chape de glace tomber sur vous. Cela tient-il à son abandon, à ses offices assoupis, à la rémolade de fredons qu'on y bat, ..."

rémolade de fredons ?

Sissi

avatar 11/06/2012 @ 21:42:16
:-) Tu m'éclates saule avec ton bouquin, désolée mais là je suis explosée de rire....je l'ai bien senti ce fil, n'est-ce pas? :-))

Bon moi c'est pas mieux, mon héros est un grand spécialiste de la faune sous-marine et des poiscailles, alors j'en bave aussi....

On se serre la coudes? :-))

Sissi

avatar 11/06/2012 @ 21:45:02
"fredon" c'est soit un terme musical (vosalise) soit une réunion de 3 cartes ou de 3 personnes, je penche pour le truc musical (qui n'a plus lieu?)

Sissi

avatar 11/06/2012 @ 21:45:12
voCalise

Nathafi
avatar 11/06/2012 @ 21:49:17
Mais la rémolade était un emplâtre à base de miel qu'on mettait sur les blessures des chevaux... bien compliqué comme association...

Page 1 de 3 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier