Les forums

Forums  :  Forum général  :  Brûler des livres

Sissi

avatar 01/06/2011 @ 13:54:55
C'est vrai, mais en même temps si tu décides de détruire un livre, que ça soit dans la benne à ordure ou dans ton barbecue ou cheminée ça revient un peu au même, finalement..

Nymphette

avatar 01/06/2011 @ 13:58:03
C'est vrai, mais en même temps si tu décides de détruire un livre, que ça soit dans la benne à ordure ou dans ton barbecue ou cheminée ça revient un peu au même, finalement..


je ne sais pas, psychologiquement, le feu a une forte connotation... genre apocalypse (je vous jure que je n'ai pas picolé!)

Septularisen

avatar 01/06/2011 @ 14:01:47
Je sais que beaucoup de mes camarades de promo ont brulé leurs livres d'étude...


Les livres non!...

Mais avec mes camarades de promo après chaque année on fesait un feu de joie avec toutes les feuilles des cours...

Septularisen

avatar 01/06/2011 @ 14:08:17
C'est vrai, mais en même temps si tu décides de détruire un livre, que ça soit dans la benne à ordure ou dans ton barbecue ou cheminée ça revient un peu au même, finalement..


Dans la tradition du judaïsme il est absolument interdit de détruire, jeter, ou brûler les livres de la Torah...

Aussi quand ils sont trop vieux ou trop usés pour s'en servir on les... enterre!... Le tout au cours d'une cérémonie...

Pourquoi me pas faire pareil après tout?...

Valadon
avatar 01/06/2011 @ 14:40:42
Pourquoi bruler ? A moins d'avoir une cheminee et de faire son grand menage de printemps alors que le feu est allume...
J'ai du mal a jeter un livre, j'ai l'impression de commettre un acte irrespectueux vis a vis du travail de celui qui l'a ecrit.
Je les donne, je les abandonne, je les revend...et je laisse a d'autres la responsabilite de la suite.

Oburoni
avatar 01/06/2011 @ 14:54:17
Vous est-il déjà arriver de brûler des livres ? L'idée vous paraît-elle choquante, barbare...?


Je ne comprends meme pas la question !

Est-ce une facon de se débarasser de livres dont on ne veut pas, un feu au milieu du jardin au lieu de les donner ou de les balancer dans une poubelle ? Je trouve cela idiot mais bon, chacun vide ses étageres comme il veut.

Ou bien fais-tu allusion a une actualité plus "brulante", certaines personnes mettant des livres en feu pour des raisons idéologiques ? Une facon de protester ?

http://doveworld.org/blog/2011/…

http://spectator.co.uk/coffeehouse/6257148/…

Dans ce cas c'est plus sérieux et, oui, barbare en plus d'etre crétin. Marrant de voir que ce sont toujours des imbéciles fanatisés qui se livrent a ce genre d'inepties...

"Lá ou l'on brule des livres on finit par bruler des hommes" -Heine Heinrich.

Hexagone
avatar 01/06/2011 @ 15:00:49
Très intéressant vos avis qui vont à l'exclusion d'un seul, dans le respect absolu envers l'objet livre.
A l'heure du clouding informatique et du tout numérique n'est ce pas des sentiments un peu dépassés ? Car en fait tant que la matrice du texte existe, qui a t-il de mal à brûler un livre ?
Mais le rôle que l'on accorde aux livres n'est pas neutre.
Il y a peu, un internaute c'était filmé en train de d'uriner sur le Coran et a diffusé les images. Quel outrage, qu'il lui valu un procès dont il sortit blanchi.
J'avais pris sa défense sur un site et j'avais demandé aux internautes si le fait d'uriner sur la bible des scientologues aurait valu le même traitement à l'incontinent ?

On voit la haute valeur d'un livre par rapport aux autres, d'ailleurs un CLien ne voit pas d'objection à brûler du Musso etc...

En fait on peut faire ce qu'on veut d'un livre tant que ses idées restent vivantes.

Hexagone
avatar 01/06/2011 @ 15:02:08
Une petite question en passant, à chaque sujet un peu chaud, le nazisme est évoqué dans un ou plusieurs posts ?
Vous trouvez ça normal ?
Moi je trouve ça bizarre !

Oburoni
avatar 01/06/2011 @ 15:06:35

En fait on peut faire ce qu'on veut d'un livre tant que ses idées restent vivantes.


Personne ne dit le contraire, sauf que le but derriere bruler des livres est souvent d'éradiquer les idées qu'ils contiennent. C'est cela qui est condamnable.

Oburoni
avatar 01/06/2011 @ 15:08:19
Une petite question en passant, à chaque sujet un peu chaud, le nazisme est évoqué dans un ou plusieurs posts ?
Vous trouvez ça normal ?
Moi je trouve ça bizarre !


Quels sujets un peu chauds ? Le nationalisme ? Les autodafés ?
Les nazis n'étaient-ils pas nationalistes bruleurs de livres ?...

Stavroguine
avatar 01/06/2011 @ 15:14:20
1°/ Ce sujet n'a rien de chaud (du moins jusqu'ici, et malgré son objet).

2°/ Evoquer le nazisme (et l'Inquisition) dans un sujet sur le fait de brûler des livres, ça me semble assez logique : dans l'imagerie collective, ce sont deux choses associées. Il ne s'agit pas de dire que tous les gens qui brûlent des livres sont des nazis (ou des inquisiteurs), seulement c'est un acte qui (peut) choque(r) notamment en raison de ce qu'il rappelle.

Débézed

avatar 01/06/2011 @ 15:17:57

Oui, et il y a même un réseau qui se développe, le crossbooking, je ne sais pas si quelqu'un connait.

http://actualite-francaise.com/articles/…


Je m'étais même inscrit sur le site d'une fille qui cherchait à développer un réseau mais çà a foiré ! Dommage, c'est intéressant et potentiellement plein de surprises.

Pendragon
avatar 01/06/2011 @ 15:18:18
Euh, juste pour préciser pour ceux qui n'auraient pas saisi : j'étais ironique ! Car malgré la haine absolue et viscérale que j'ai pour les "Levy, Cartland, Musso, Brown, Coelho et autres...", je serais totalement incapable d'en brûler un...

Il y a donc clairement chez moi, une espèce de vénération de l'objet-livre en même temps que du respect pour le travail fourni par l'écrivain, fut-il aussi nul que les précités...

Bizarre hein !

Débézed

avatar 01/06/2011 @ 15:21:40
Une petite question en passant, à chaque sujet un peu chaud, le nazisme est évoqué dans un ou plusieurs posts ?
Vous trouvez ça normal ?
Moi je trouve ça bizarre !


Evidemment avec ce qui en est découlé ! C'est une borne qu'il faut laisser très loin de nos limites.

Et, on va essayer de ne pas encore polluer l'atmosphère de ce fil avec ces maudits relents.

Stavroguine
avatar 01/06/2011 @ 15:23:54
Et moi, je ne brûlerais pas plus un Musso qu'un Dostoïevski. Brûler, c'est comme l'offense suprême pour un livre, on ne s'attaque pas au livre en tant qu'objet mais à ce qu'il contient, à une idée. C'est pour ça que c'est connoté. En soi, en effet, pour se débarrasser d'un objet, le feu ou le pilon, c'est kif-kif. Mais dans l'histoire, dans ces images de grands feux de livres qu'on a tous vues, ce n'était pas au livre-objet, mais bien à l'idée qu'on s'en prenait - qu'il s'agisse des travaux scientifiques du Moyen-Âge, de Rushdie ou de la littérature juive ou "dégénérée", ou encore les bibliothèques incendiées dans des conflits lorsqu'on veut détruire un peuple ou une culture. Avec toute cette charge symbolique, j'arrive pas à voir le fait de brûler un livre comme un geste anodin.

Pendragon
avatar 01/06/2011 @ 15:27:09
Tu as tout à fait raison de parler de "charge symbolique", mais comme je dis, même en détestant Musso et en voulant porter un symbole clair en le brûlant, je ne suis pas certain d'y arriver... reste atavique d'images peu glorieuses sans doute...

Hexagone
avatar 01/06/2011 @ 15:31:33
Honnêtement la meilleure solution marketing de nos jours serait justement de brûler un livre. Je suis persuadé que le buzz se ferait mieux qu'avec une campagne de pub classique.

Numanuma
avatar 01/06/2011 @ 17:03:54
Je comprends parfaitement la charge symbolique qui se trouve dans l'acte de brûler un livre mais devons-nous toujours porter ce fardeau historique?
S'il s'agit de brûler systématiquement les livres d'un auteur ou d'un genre en particulier, il est normal de se poser des questions.
Par contre, allumer un bon feu avec un livre qui n'est plus en état d'être lu, je ne vois vraiment pas ou est le problème?
Au pire, je le rachète (et donne un peu d'argent à l'auteur par la même occasion).
Et de toute façon, le message véhiculé par le livre, ou sa poésie, ou son lyrisme, ou tout ce qu'on voudra, reste en moi et ne part pas en fumée!
Évidemment, quand je parle de brûler des bouquins de Musso, je ne suis pas sérieux... Je ne me vois pas faire un feu de joie avec ses ouvrages.
Je trouve très intéressant cette tradition d'enterrer les livres.

Frunny
avatar 01/06/2011 @ 19:02:21
Vous est-il déjà arriver de brûler des livres ? L'idée vous paraît-elle choquante, barbare...?


http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/2393
Cultissime !

Laventuriere 01/06/2011 @ 19:51:22
Pour ceux qui ne connaissent pas ce texte de Guigomas,tout à la fois jubilatoire..et très émouvant sur les livres et ...les sages..,le lien:

http://critiqueslibres.com/i.php/forum/…

Début Précédente Page 2 de 4 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier