Castafolle 28/12/2007 @ 13:39:28
Je voudrais traiter du sujet "Millenium" dans la globalité des trois tomes.
Ce "pavé" m'a laissée perplexe. Comme tout le monde, j'ai avalé cette histoire avec boulimie, mais je m'étonne quand-même de ce concert de louanges (un bémol pourtant de BMR & MAM, signant ici leur indépendance).
Le fond:
- personnages manichéens. Mikael est beau, courageux, intègre, toutes les femmes tombent à ses pieds. Lisbeth est un peu plus contrastée, heureusement, mais son ultra-violence est vite excusée par son passé d'enfant victime traumatisée. Et les méchants sont de vraies ordures. Du coup les caractères sont plats et on ne ressent pas grand'chose pour eux.
- intrigue bien menée, suspense bien rythmé, mais souvent issues téléphonées ou irréalistes: Mikael, à lui tout seul, avec un petit pistolet, arrive à maîtriser le géant, par exemple.
La forme:
- style plat sans relief
- nombreuses descriptions sans intérêt de tee-shirts, pantalons et autres fringues. Idem pour les menus.
- des répétitions irritantes: café servi à chaque page, et "il (elle) se mordit la lèvre inférieure" à chaque chapitre.
La fin: bâclée. Tout retombe comme un flop avec une tentative d'incursion dans le thriller, genre "Le silence des agneaux", mais en moins fort.
Donc, je me demande si je ne souffre pas de schizophrénie entre le vrai plaisir ressenti à cette lecture et l'irritation à l'analyse.
Pouvez-vous éclairer ma lanterne?

Anne-Hélène 06/01/2008 @ 17:32:26
Ma foi, je suis ravie de trouver ici quelqu'un dont l'enthousiasme se mitige un peu. Je suis d'accord sur un point: ce paradoxe qu'il y a entre le fait que les personnages, trop manichéens, sont irritants, que le style est assez médiocre (mais j'avoue n'avoir lu que la traduction) et le fait que l'on va quand même jusqu'au bout. L'histoire est assez forte, je crois et suscite des identifications probablement du fait du manichéisme quasi démagogique des personnages (les méchants sont si méchants et c'est tellement bien d'apprendre que les puissants, les notables et les riches sont méchants...). En tout cas, on va bien jusqu'au bout!

Pastracos 16/06/2008 @ 17:58:34
Si l'on fait abstraction de toutes les invraisemblances de cette histoire (fille qui reussit à pirater n'importe quel ordi, qui s'enrichit à millions en qlqs clics, qui terrasse en 10 secondes des brutes très epaisses, qui survit à une balle dans la tête suivit d'un enterrement vivante etc. etc.) on peut apprecier. Moi pas. C'est vraiment trop.

A moins de presenter cela autrement, c'est à dire non comme un roman policier mais comme un genre de BD du type Tintin au pays des élans, Spiderman chez les violeurs, ou Fifi Brindacier: justiciere du nord.
Ce livre est bourré de recettes faciles qui m'ont fait souvent pensé aux scenario simplistes de Paul-Loup Sulitzer. Je ne comprends pas qu'il caracolle en tête des ventes. J'en viens à penser qu'il y a bcp de marketing europeen là derriere et ça m'enerve.

Saule

avatar 16/06/2008 @ 22:48:31
Castafolle, je suis content de lire ton post car ça représente très bien ce que j'ai pensé à la lecture du premier. Je n'ai pas lu les autres, ça me suffisait. Je trouve aussi que tout les personnages de ce roman sont dérangeant, je n'ai eu de la sympathie pour aucun d'eux.

Ambre6669 21/07/2008 @ 16:14:40
Bonjour à tous,

c'est vrai qu'il y a tant à dire sur cette trilogie... étrange la manière dont elle vous envoute et impossible de poser le livre 5 minutes...

pour en discuter, je vous invite à venir sur mon forum qui est dédié à ce livre MILLENIUM :

http://millenium.forumactif.net

les fans comme les détracteurs sont les bienvenus

Alouette

avatar 20/10/2008 @ 19:12:13
J'aimerais juste savoir si des membres de la famille Vanger font des apparitions dans le tome 2.

MAURANE 01/11/2008 @ 18:53:58
Je rejoins complètement l'analyse de Castafolle et suis vraiment très perplexe sur le succès de cette trilogie. Un bon plan marketing ?

Aria
avatar 02/11/2008 @ 01:48:25
Je rejoins complètement l'analyse de Castafolle et suis vraiment très perplexe sur le succès de cette trilogie. Un bon plan marketing ?

Non, je ne crois pas.
Il n'y aura bientôt plus que moi dans mon entourage qui ne l'aie pas lu. Et vraiment des personnes avec des goûts très différents. C'est le bouche-à oreille qui a fonctionné.

BONNEAU Brice

avatar 02/11/2008 @ 04:26:15
Ah, je n'ai pas lu vos messages plein de spoilers ;)

Pour le moment, je n'ai pas acheté cette trilogie. Je prétexte "une situation économique défavorable", mais ça ne m'empêche évidemment pas de dépenser le double pour acheter tous les autres titres qui me font envie.

En réalité, c'est l'engouement populaire massif qui me met la puce à l'oreille. Vous savez, un peu comme le phénomène "Les Ch'tis". Ce qui plait au plus grand nombre n'est pas forcément ce qui est le plus intelligent, ou de meilleure qualité. Car "le plus grand nombre" n'est pas forcément difficile à satisfaire.

Alors pour le moment, et bien que ça surprenne tous mon entourage ("quoi, TOI tu n'as pas lu Millenium ?! Même moi je l'ai lu, alors que mon dernier bouquin remontait au lycée !"), je fais ma petite résistance.

De toute façon, j'ai une bonne centaine de bouquins à lire avant, alors Millenium... ;)

Lylo 16/11/2008 @ 11:08:33
Bonjour,

Pour moi, la rencontre avec les Millenium, ça a d'abord été la couverture du livre que j'ai trouvé très jolie, avec ses titres accrocheurs. Puis l'omniprésence de ces bouquins dans le métro parisien, tout comme le Da Vinci Code à l'époque. Alors déjà, je me suis dit : flûte, incoutournables bouquins surement très plaisants à lire qui ne laisseront surement pas de traces indélébiles... mais qu'il va falloir se taper si on veut quand même un peu se tenir au courant ...

Je ne suis pas du genre à me dire : tout le monde aime donc moi, je n'aimerai pas, par principe, juste pour marquer ma différence ! J'avais donc quand même déjà quelques a priori en entamant la trilogie (vive la bibliothèque, hors de question d'acheter les trois tomes !). Etant donné que c'est quelque chose dont on parle beaucoup j'avais envie d'avoir mon propre avis.

Alors je suis pour l'instant au milieu du 3è tome. Je ne suis pas "emballée", je ne me délecte pas. Ca se lit facilement, y'a du rythme (mais un peu trop de personnages secondaires à mon gout qui n'appotent pas grand chose, avec des noms super compliqués en plus) mais je ne suis même pas avide de connaitre la "fin"...

Il faut dire que Millenium passe après Un Lieu incertain de Vargas, qui est tellement agréable à lire, et qui plonge dans un monde un peu irrationnel et poétique.

LesieG

avatar 17/11/2008 @ 09:21:20
J'ai adoré cette saga, sous réserve d'un petit bémol.
Je suis peut être un peu naïve mais ce qui m'a le plus génée c'est les moeurs complètement tordus de tous les protagonistes.
Qu'il y ait une ou deux personnes "spéciales" OK, mais là ça me semblait un peu exagéré.

JulesRomans
avatar 12/01/2014 @ 15:25:08
Le biographe de Zlatan Ibrahimović va écrire la suite de "Millenium"

http://ouest-france.fr/livre-bientot-une-suite-la-…

Frunny

avatar 21/09/2015 @ 21:19:29
Le biographe de Zlatan Ibrahimović va écrire la suite de "Millenium"

http://ouest-france.fr/livre-bientot-une-suite-la-…


C'est vrai et ça pouvait porter à rire mais je trouve qu'il s'en est très bien sorti.
Pas évident (même si le succès commercial est presque acquis) de créer une "suite" en respectant les caractères et histoires personnelles des personnages clés. D'autant plus que celles de Salander et Blomkvist sont lourdes.

DE GOUGE
avatar 26/09/2015 @ 22:56:06
Moi, j'ai vraiment beaucoup aimé cette série de livres.
J'y ai trouvé une nouvelle façon de voir les choses. Blomkvist et Salander ne finissent pas en amoureux roucoulants, chacun existe dans sa vie : OUF ! Et vive la bisexualité de Salander !
Ok, tout n'est pas crédible mais on a envie d' y croire, et ça, c'est du beau travail que celui d'un auteur qui nous donne cette envie de partager avec lui des moments intenses.
J'ai aimé aussi la lutte "bien contre mal" qui, quand même est pleine de nuances.
Une suite ? Pas pour moi !
Stieg Larrson est mort avant de découvrir que son travail de tant d' années , allait connaitre une telle reconnaissance.
Je m'incline devant cet auteur mort.
J'ai du mal à concevoir qu'on puisse, surtout si rapidement, utiliser un mort et tenter de vendre une suite pour ...... autre chose que se faire du pognon ?

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier