Les forums

Forums  :  Forum général  :  1 mai :

Ludmilla
avatar 07/05/2020 @ 13:52:26
Entre parenthèses, plus aucune voiture française n’est fabriquée en France.

SJB, ce n'est pas tout-à-fait exact
https://auto-moto.com/actualite/business/…
(article de mars 2020)
et il y a aussi
https://photo.capital.fr/20-voitures-fabriquees-en…
La plus fabriquée est certes une Toyota, mais il reste quelques voitures françaises

Fanou03
avatar 07/05/2020 @ 14:04:30
La tertiarisation de l'économie est un fait bien entendu acté, et la classe ouvrière a, sinon disparu, été fortement réduite. Mais la lutte des classes telle que définie par Marx n'est pas une lutte entre les ouvriers et les autres, c'est fondamentalement une dialectique des possédants et des possédés.


D'ailleurs Mao ne s'est pas appuyé sur le prolétariat ouvrier, quasiment inexistant en Chine à l'époque, mais sur la paysannerie, d'où une nature "communiste" au départ assez différente culturellement du communisme soviétique.

Pieronnelle

avatar 07/05/2020 @ 17:46:00

Il n'y aura pas de révolte ouvrière, il n'y aura pas de nouveau mai 68 ; mais je pense très sincèrement que le concept de la "lutte des classes" reste valide...


Les perdants de la nouvelle économie ( les laissé pour compte) représentent beaucoup de réalités différentes : banlieue, sans papier, petits boulots, ... Difficile de parler de classe qui va s'organiser pour une revolution. On va plutot vers des scenarios populistes et l'extrême droite.

Pas de révolution mais des révoltes !
Les scénarios populistes ou extrême droite ne proposeront rien pour ces personnes...ça fera vite long feu !
Mais il n'y a pas de fatalité, la menace des populismes est bien commode et quelque part elle laisse supposer que les gens ne sont pas capables de choisir autre chose, ce que je ne crois pas...D'autant qu'on fait un mixte de tout ce qu'on peut mettre dans le terme populisme, mot galvaudé ou bien mal utilisé. Cet épouvantail qui est brandi et très défaitiste condamne à priori toute possibilité de lutte ou de révolte. Mais c'est le peuple qui aura le dernier mot… lequel ? ça….

Lucien59 07/05/2020 @ 18:35:45
Faire une fête autour du 1er Mai est bien plus intéressant que d'en faire un jour de mémoire pour toutes les luttes prolétariennes à travers le monde. On mobilisera toujours plus les foules autour de messages positifs que négatifs. Et une fête ne doit pas empêcher de faire passer des messages, qu'ils soient historiques ou tourner sur l'avenir !

Saint Jean-Baptiste 07/05/2020 @ 18:43:21
Entre parenthèses, plus aucune voiture française n’est fabriquée en France.


SJB, ce n'est pas tout-à-fait exact
https://auto-moto.com/actualite/business/…
(article de mars 2020)
et il y a aussi
https://photo.capital.fr/20-voitures-fabriquees-en…
La plus fabriquée est certes une Toyota, mais il reste quelques voitures françaises
Bon, bon, Ludmilla, je suis ravi d’apprendre que des voitures françaises sont encore construites en France. Je pensais qu’elles y étaient seulement assemblées (par des robots).
Mais dans le fond ça ne change rien. Les ouvriers ne forment plus une classe sociale ; et dès lors la lutte des classes est une notion dépassée ; ça explique l’évolution des fêtes du travail le premier mai.
Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.

Saule

avatar 07/05/2020 @ 18:53:15
Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.

Ca fait partie de nos petits travers sur ce site... pourquoi se priver de ce petit plaisir :-)

Saint Jean-Baptiste 07/05/2020 @ 19:04:41
@SJB

... dans nos pays, où les écarts de richesse, après un demis-siècle de lente résorption, repartent à la hausse depuis le tournant du siècle.
(...) cadres moyens, autrefois relativement aisés, mais dont l'augmentation des revenus a été distancée par celle des coûts et dont la capacité financière a drastiquement diminué.

@Thaut
Je pense aussi que ces différences de salaires entre possédants et possédés – pour reprendre ton expression – est un énorme scandale et les fuites des fortunes dans les paradis fiscaux aussi. Et je crois que ça pourrait provoquer une révolte le jour où beaucoup de gens manqueront du minimum nécessaire.

Pour le reste, je pense que les vrais problèmes aujourd’hui sont :
- Le chômage, provoqué par la robotisation et la délocalisation du travail.
- L’appauvrissement de la classe moyenne, obligée de s’éloigner des banlieues et progressivement remplacée par les ordinateurs. Je peux me tromper mais je pense que les "gilets jaunes" exprimaient la détresse de cette classe moyenne.
- L’incroyable disparité des salaires – comme déjà dit.
- La disparition des agriculteurs qui subissent la concurrence d’autres pays.
- Et puis, d’une manière générale, nous sommes mis en concurrence, dans tous les domaines, avec des pays à régime dictatorial, qui font travailler leur personnel comme des esclaves, sans aucun respect des lois sociales les plus élémentaires.

Je pense que nous vivons le déclin de l’Europe et qu’il faut trouver une autre voie ensemble, plutôt que de parler de révolution, parce que nous sommes tous embarqués dans la même galère.

Saint Jean-Baptiste 07/05/2020 @ 19:06:01
Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.


Ca fait partie de nos petits travers sur ce site... pourquoi se priver de ce petit plaisir :-)
En effet, Saule, en effet... ;-))

Frunny

avatar 07/05/2020 @ 19:09:33

Mais dans le fond ça ne change rien. Les ouvriers ne forment plus une classe sociale ; et dès lors la lutte des classes est une notion dépassée ; ça explique l’évolution des fêtes du travail le premier mai.
Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.

C'est juste la raison d'exister des gauchistes....
Tu leur enlèves les ouvriers et ils n'ont plus de raison de hurler....

Frunny

avatar 07/05/2020 @ 19:13:24

Je pense aussi que ces différences de salaires entre possédants et possédés – pour reprendre ton expression – est un énorme scandale et les fuites des fortunes dans les paradis fiscaux aussi. Et je crois que ça pourrait provoquer une révolte le jour où beaucoup de gens manqueront du minimum nécessaire.

tu as en partie raison mais plus on aligne les salaires, plus on se rapproche d'un régime socialo-communiste avec les lacunes que nous connaissons tous. Fuite des cerveaux et nivellement par le bas...

Saint Jean-Baptiste 07/05/2020 @ 19:33:55

C'est juste la raison d'exister des gauchistes....
Tu leur enlèves les ouvriers et ils n'ont plus de raison de hurler....
;-))
Il restera toujours toi, Frunny, pour leur donner une bonne occasion de hurler…
;-))

Saint Jean-Baptiste 07/05/2020 @ 19:36:34


(...) on se rapproche d'un régime socialo-communiste avec les lacunes que nous connaissons tous. Fuite des cerveaux et nivellement par le bas...
Oui, mais il ne faut pas exagérer ! Un PDG qui gagne 330 fois le salaire d’une infirmière…
:-(((

Pieronnelle

avatar 08/05/2020 @ 01:02:22

Mais dans le fond ça ne change rien. Les ouvriers ne forment plus une classe sociale ; et dès lors la lutte des classes est une notion dépassée ; ça explique l’évolution des fêtes du travail le premier mai.
Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.


C'est juste la raison d'exister des gauchistes....
Tu leur enlèves les ouvriers et ils n'ont plus de raison de hurler....

Ha ha ! Et tu enlèves les gauchistes et tu n'as plus de raison d'aboyer !
Mais comme pour toi toute contestation du système libéral que tu cheris tant est forcément du gauchisme, tu n'as pas fini d'aboyer...

Pieronnelle

avatar 08/05/2020 @ 01:05:55

Je ne vois comment on peut contester cette évidence et encore moins pourquoi elle amène une controverse, si ce n’est le plaisir de la contradiction systématique.

C'est simple, tu ne le vois pas parce que tu ne le comprends pas...

Patman
avatar 12/05/2020 @ 15:29:08
https://arte.tv/fr/videos/…

4 épisodes d'une heure chacun qui racontent l'évolution des ouvriers depuis la révolution industrielle jusqu'à nos jours... c'est facilement trouvable sur Youtube et c'est vraiment très intéressant !

Début Précédente Page 2 de 2
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier