Feint

avatar 15/10/2019 @ 19:23:41


Après, parfois, leur biographie est parfois une partie importante de leur œuvre!

Pour ceux qui n'écrivent pas de littérature, sans doute.


Ça franchement quelle façon de s'adresser aux gens !



Je m'étais fait la même remarque.
On peut être un écrivain talentueux (si je me fie aux critiques des uns et des autres) sans pour autant afficher tant de mépris et de condescendance ! C'est assez limite.
Non mais ça n'a rien à voir avec moi. Ce qui fait l'importance d'une oeuvre littéraire, c'est forcément l'oeuvre elle-même ; ça n'est pas ce que l'auteur a vécu. C'est juste une évidence. Or il y a une confusion récurrente entre la vie et l'oeuvre des auteurs. Ça fait plus d'un siècle que Proust a écrit Contre Sainte-Beuve et on en est encore là. Franchement, c'est agaçant.

Minoritaire

avatar 15/10/2019 @ 22:50:22
il y a une confusion récurrente entre la vie et l'oeuvre des auteurs.
Et ce n'est pas spécifique à la littérature.
Le public se préoccupe moins de l'œuvre que de son contexte. Et comme le journalisme doit se vendre, il adhère au désir du public. Et comme le journalisme ne lui offre que ça, le public se préoccupe plus du contexte que de l'œuvre.
Ou alors, est-ce le contraire.

En tout cas, ça n'a rien à voir avec ce concept fumeux (et vide de sens) de "politiquement correct".

Feint

avatar 15/10/2019 @ 23:52:36
il y a une confusion récurrente entre la vie et l'oeuvre des auteurs.
Et ce n'est pas spécifique à la littérature.
Le public se préoccupe moins de l'œuvre que de son contexte. Et comme le journalisme doit se vendre, il adhère au désir du public. Et comme le journalisme ne lui offre que ça, le public se préoccupe plus du contexte que de l'œuvre.
Ou alors, est-ce le contraire.

En tout cas, ça n'a rien à voir avec ce concept fumeux (et vide de sens) de "politiquement correct".
Merci Mino, c'est exactement l'idée. C'est même vrai en dehors des arts, il n'y a qu'à voir en politique ; les gens votent pour des personnes au lieu de voter pour des projets.

Débézed

avatar 16/10/2019 @ 01:27:35
Eurocentriste cette sélection.


Cette année, j'étais en vadrouille sans connexion Internet, au moment de cette élection, je n'ai donc pas pu faire mon pronostic. Vous savez tous que j'ai un faible pour certaines littératures exotiques trop souvent ignorées du jury mais en faisant une analyse un peu plus politique comme SpaceCadet l'a fait, j'étais assez convaincu que les deux prix seraient attribués à des auteurs européens de l'Union européenne et même de l'ex Mittel Europa. Je n'ai pas poussé mes recherches plus loin mais je ne pense pas que j'aurais choisi ces deux auteurs. Tocarczuk, je ne l'ai jamais lu et Handke, je ne suis pas très à l'aise dans son univers.

Début Précédente Page 7 de 7
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier