Frunny

avatar 01/10/2018 @ 11:31:17
Je viens d'entendre qu'il n'y aurait pas de remise du prix Noble de littérature 2018 pour "cause de scandale sexuel " (???? )
Dans quelle société vivons-nous ?
Du délire à tous les étages.
Depuis "Me Too", pas une journée sans qu'un scandale (les médias adorent ce mot... ) n'éclate et que les institutions soient remises en cause.

Darius

avatar 01/10/2018 @ 12:57:35
Effectivement, à cause de cet homme, Jean-Claude Arnault, photographe français, condamné pour plusieurs viols apparemment et marié depuis des dizaines d'années à la poétesse suédoise Katarina Frosterson :-( .. Et dans quelle mesure était elle au courant du comportement (à répétition) de son mari ? Désolée pour ma remarque, mais on est toujours à deux dans une relation...

https://lemonde.fr/europe/article/…

Myrco

avatar 01/10/2018 @ 15:06:14
Le scandale a éclaté depuis plusieurs mois déjà. A la suite de quoi, plusieurs membres avaient démissionné. L'académie en plein chamboulement n'était donc pas en état de fonctionnement pour l'attribution du nobel de littérature 2018. Il me semble qu'ils avaient décidé de la reporter en 2019 où il y aurait attribution de 2 prix en même temps (?)
Le fameux Arnault qui semble-t-il y faisait le beau temps vient d'ailleurs d'être condamné à 2ans de prison.

Septularisen

avatar 01/10/2018 @ 21:28:26
Je viens d'entendre qu'il n'y aurait pas de remise du prix Noble de littérature 2018 pour "cause de scandale sexuel " (???? )
Dans quelle société vivons-nous ?
Du délire à tous les étages.
Depuis "Me Too", pas une journée sans qu'un scandale (les médias adorent ce mot... ) n'éclate et que les institutions soient remises en cause.


Ce n'est pas tout à fait exact!
Ce qui a provoqué le report du prix Nobel de Littérature c'est le fait que suite à de nombreuses démissions en son sein, l'Académie Suédoise ne compte plus assez de membres pour avoir le minimum légal de voix pour élire un lauréat.
Ce qui est vrai par contre c'est qu'effectivement les démissions de membres de l'Académie Suédoise sont bien la conséquence d'un scandale sexuel.
Nous en avons déjà largement parlé sur un autre fil...

Septularisen

avatar 01/10/2018 @ 21:31:47
Il me semble qu'ils avaient décidé de la reporter en 2019 où il y aurait attribution de 2 prix en même temps (?)


Oui.
Un prix va être attribué en 2019 pour l'année 2018 et l'autre en 2019 pour l'année... 2019!
Ce n'est pas la première fois que l'Académie Suédoise recours à ce procédé, la dernière fois il me semble que c'était en 1949 pour le Nobel décerné à William FAULKNER.

Septularisen

avatar 01/10/2018 @ 21:44:09

Et vu qu'il n' y aura pas de Prix Nobel de Littérature cette année, je propose que chaque membre de CL élise son lauréat cette année.

Seules conditions:
1) Le lauréat (homme ou femme) doit être l'auteur d'une œuvre littéraire (peu importe le nombre de livre qu'il a écrits...),

2) il (elle) être en vie actuellement,

3) Il (elle) doit avoir entre 42 et 88 ans

4) Écrire une argumentation pour défendre votre choix!

Alors, laissez jouer votre imagination

SpaceCadet

avatar 02/10/2018 @ 04:26:28
Je viens d'entendre qu'il n'y aurait pas de remise du prix Noble de littérature 2018 pour "cause de scandale sexuel " (???? )
Dans quelle société vivons-nous ?
Du délire à tous les étages.
Depuis "Me Too", pas une journée sans qu'un scandale (les médias adorent ce mot... ) n'éclate et que les institutions soient remises en cause.



Ce n'est pas tout à fait exact!
Ce qui a provoqué le report du prix Nobel de Littérature c'est le fait que suite à de nombreuses démissions en son sein, l'Académie Suédoise ne compte plus assez de membres pour avoir le minimum légal de voix pour élire un lauréat.
Ce qui est vrai par contre c'est qu'effectivement les démissions de membres de l'Académie Suédoise sont bien la conséquence d'un scandale sexuel.
Nous en avons déjà largement parlé sur un autre fil...


Tiens, j'avais cru comprendre qu'outre le fameux scandale sexuel, il y aurait également eu d'autres petits soucis en cause mais de ça, les médias en parlent moins.

SpaceCadet

avatar 02/10/2018 @ 04:36:16

Et vu qu'il n' y aura pas de Prix Nobel de Littérature cette année, je propose que chaque membre de CL élise son lauréat cette année.


Toujours aussi difficile pour moi d'aller jouer sur ce terrain là. Il me semble qu'il faut posséder une large connaissance des auteurs actifs et de leurs œuvres (ce qui n'est pas mon cas) pour arriver, ne serait-ce qu'à établir une sélection...


Windigo
avatar 02/10/2018 @ 06:34:57

Et vu qu'il n' y aura pas de Prix Nobel de Littérature cette année, je propose que chaque membre de CL élise son lauréat cette année.


Je dirais Stephen King. Pourquoi ? Parce qu'il est incontestablement le Maître de la littérature d'épouvante.

Débézed

avatar 02/10/2018 @ 13:02:50
Salman Rushdie car il ne l'aura jamais pour de simples raisons politico-religieuses malgré une oeuvre magistrale dont les Enfants de minuit qui m'a totalement époustouflé

Septularisen

avatar 02/10/2018 @ 14:49:53
Salman Rushdie car il ne l'aura jamais pour de simples raisons politico-religieuses malgré une oeuvre magistrale dont les Enfants de minuit qui m'a totalement époustouflé


Je ne parie pas un kopek là dessus... Je vois bien Salman RUSHDIE comme le prochain citoyen
du Royaume-Uni à recevoir le Nobel de Littérature...

Dans l'attente cocorico, un français Prix Nobel de Physique aujourd'hui...
C'est assez rare pour être signalé.

Personne d'autre ne se lance?...

Tistou 03/10/2018 @ 09:53:12
Mon vote ne va pas être une grande surprise, j'en parle à chaque fois que tu nous rassembles autour du Prix Nobel de Littérature, Septu. Mon choix c'est Haruki Murakami, ce coureur de fond japonais qui écrit aussi (!) et avec du fond. Beaucoup de fond !
Pourquoi lui ? Pour son oeuvre dans sa globalité, abondante et reconnue de par le monde. Traitant de thèmes et dans des approches qui sont universelles, qui pourraient s'appliquer à n'importe quel citoyen du monde, et qui, pour autant, nous donne aussi à voir de l'âme japonaise, ce "continent" mystérieux aux réflexes et réactions parfois peu compréhensibles pour les occidentaux primaires que nous sommes et qui croyons en outre que le monde tourne autour de nous.
Haruki Murakami donc.

Saint Jean-Baptiste 03/10/2018 @ 12:01:44
Le seul vraiment beau roman que j’ai lu depuis longtemps c’est « Retour au pays bien-aimé » de Karel Schoeman mais c’est sorti en 1976, je ne sais pas si ça entre dans les conditions.

Patman
avatar 03/10/2018 @ 13:46:56
Le seul vraiment beau roman que j’ai lu depuis longtemps c’est « Retour au pays bien-aimé » de Karel Schoeman mais c’est sorti en 1976, je ne sais pas si ça entre dans les conditions.

Karel Schoeman est mort en 2017... ça le rend donc inéligible.

Darius

avatar 03/10/2018 @ 13:52:41
Mon vote ne va pas être une grande surprise, j'en parle à chaque fois que tu nous rassembles autour du Prix Nobel de Littérature, Septu. Mon choix c'est Haruki Murakami, ce coureur de fond japonais qui écrit aussi (!) et avec du fond. Beaucoup de fond !
Pourquoi lui ? Pour son oeuvre dans sa globalité, abondante et reconnue de par le monde. Traitant de thèmes et dans des approches qui sont universelles, qui pourraient s'appliquer à n'importe quel citoyen du monde, et qui, pour autant, nous donne aussi à voir de l'âme japonaise, ce "continent" mystérieux aux réflexes et réactions parfois peu compréhensibles pour les occidentaux primaires que nous sommes et qui croyons en outre que le monde tourne autour de nous.
Haruki Murakami donc.


100 % d'accord avec Tistou

Saule

avatar 03/10/2018 @ 20:39:03
Moi je nomine Jean-Philiipe Toussaint car sa quadrilogie (Faire l'amour, Fuir, la vérité sur Marie, Nue) reste ce que j'ai préféré lire depuis longtemps, et ce que je connais de son oeuvre avant (La télévision !) m'avait énormément plus aussi.

Sinon Edgar Hilsenrath car Fuck America est son chef-d'oeuvre mais je suis en train de lire Nuit et c'est encore meilleur.

Septularisen

avatar 03/10/2018 @ 21:17:50

Je dois dire que mon intention première était de voter pour Haruki MURAKAMI, dont les CLiens(iennes) savent que je suis un grand fan...
Mais celui-ci à été choisi et très bien "défendu" par Tistou, et je n'aurais sans doute pas pu dire mieux!

Je vais donc choisir de proposer la candidature du hongrois Laszlo KRASZNAHORKAI.

Pourquoi ce choix? Parce-que chacun de ses livres est complétement différents des autres, et attention je ne parle pas seulement de l'histoire, mais aussi du style et de l'écriture.
Chacune de ses histoires nous entraine dans un univers différend, toujours très bizarre et mystérieux avec des personnages attachants et à la psychologie très fouillée. On oscille constamment entre la réalité la plus banale et la plus grande des fantaisies et toujours avec de l'imagination à profusion!
L'auteur est aussi doué quoi qu'il écrive, qu'il fasse revivre devant nous les anciennes dictatures des pays de l'Est, ou l'époque du moyen âge au Japon, on voit littéralement l'histoire se dérouler devant nous. Et si les réponses à toutes les questions que l'on se pose au cours de la lecture, ne nous sont pas toujours données, cette part de mystère rend ses livres encore plus attachants...

Voilà... Laszlo KRASZNAHORKAI donc pour moi.

Septularisen

avatar 03/10/2018 @ 21:20:16
Le seul vraiment beau roman que j’ai lu depuis longtemps c’est « Retour au pays bien-aimé » de Karel Schoeman mais c’est sorti en 1976, je ne sais pas si ça entre dans les conditions.


Malheureusement, SJB comme déjà dit plus haut, SCHOEMAN nous a quitté l'année dernière, et seul les auteurs encore vivants sont éligibles...

Septularisen

avatar 03/10/2018 @ 21:23:53


Sinon Edgar Hilsenrath car Fuck America est son chef-d'oeuvre mais je suis en train de lire Nuit et c'est encore meilleur.


Et malheureusement Edgar HILSENRATH à dépassé la limite d'âge pour être éligible (entre 42 et 88 ans qui sont respectivement les extrêmes de l'Académie Suédoise...) puisqu'il a... 92 ans!...
Sinon, c'est un excellent choix et franchement j'aime beaucoup aussi!...

Eric Eliès
avatar 03/10/2018 @ 22:38:40
Mon vote ne va pas être une grande surprise, j'en parle à chaque fois que tu nous rassembles autour du Prix Nobel de Littérature, Septu. Mon choix c'est Haruki Murakami, ce coureur de fond japonais qui écrit aussi (!) et avec du fond. Beaucoup de fond !
Pourquoi lui ? Pour son oeuvre dans sa globalité, abondante et reconnue de par le monde. Traitant de thèmes et dans des approches qui sont universelles, qui pourraient s'appliquer à n'importe quel citoyen du monde, et qui, pour autant, nous donne aussi à voir de l'âme japonaise, ce "continent" mystérieux aux réflexes et réactions parfois peu compréhensibles pour les occidentaux primaires que nous sommes et qui croyons en outre que le monde tourne autour de nous.
Haruki Murakami donc.


Je ne connais Murakami que par 1Q84 et, pour moi, ce n'est pas, en tout cas ce roman (que je n'ai pas achevé), au niveau d'un prix Nobel de littérature... Je préfèrerais, de loin, voir Mircea Cartarescu ou Michel Serres récompensés.

Page 1 de 3 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier