Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Chanson du jour

Tistou 07/11/2018 @ 10:06:46
Et oublié de préciser que "La Malinche" est dans "Ici le jour" ...

Veneziano
avatar 10/11/2018 @ 10:19:37
Voici Sac Ado, de Thomas Dutronc :

https://www.youtube.com/watch?v=ARz8ddGIZIA

Tistou 10/11/2018 @ 12:12:09
La nouvelle tare, de Mountain Men
dans "Against the wind"

J'y suis là devant, devant un jury hagard
je me trémousse, je fais semblant
pour devenir la nouvelle tare
ridicule rien qu'un instant
faire le chemin à l'envers
pour moi aussi avoir le temps
essayer de n'plus toucher terre
me faire charrier par des nantis
n'ayant pour talent que la gueule
derrière le pupitre tous assis
moi planté là complètement seul
j'me vois déjà dans Gala
sur mon yacht à 3 millions
plein de belles femmes autour de moi
des bouteilles de Dom Pérignon
Un court instant je fouette je tremble
à l'idée de me faire huer
à l'idée que mon rêve ne parte en cendres
avant qu'il n'ait pu commencer
je pense à ma pauvre maman
affalée devant sa télé
avec des chips, un verre de blanc
à rameuter tout le quartier
Allez, ça y est je me lance
mais j'ai oublié mon texte
je sais qu'ça commence par évidence
et que ça finit par le mot sexe
y a des lumières, des projecteurs,
et des points rouges aux caméras
j'passe en direct à 22h,
idéal pour se foutre de moi
j'ai raté ma chorégraphie,
oui j'me suis bien planté
j'me suis pris les pieds dans l'tapis
au moins ils ont bien rigolé
j'attends maintenant la sentence
et ma réelle mise à mort
de la chanteuse du prof de danse
avec leurs belles bagues en or
m'ont dit qu'j'étais pas encore prêt
faut que j'm'entraîne avec le jeu
que je l'trouverai dans l'commerce
pour dev'nir tare y avait pas mieux
alors j'ai marché le long de la Seine
celle-là au moins était pour moi
désabusé rempli de peine
me j'ter à l'eau du pont d'Alma
Sans réfléchir j'ai sauté fermant les yeux
avant qu'je touche
un gars m'a dit t'es barj elle est gelée
pis là t'es sur un bateau mouche
un bateau d'la chaîne concurrente
voilà où j'ai atterri
payé avec toutes les rentes
celles de la tare Academy
me suis dit qu'c'était le destin
que j'avais plus vraiment le choix
que pour être la tare de demain
il fallait bien compter sur moi
à moi la gloire, la vie d'château
et les yachts à 3 millions
dans la vie faut s'jeter à l'eau
et surtout pas peur d'avoir l'air con.

https://youtu.be/f-nmiQFHQ_g

Une des rares chansons (en dehors de leurs reprises de Brassens) composées et chantées en français ...



Tistou 15/11/2018 @ 18:44:14
https://www.youtube.com/watch?v=jqcllkW0wG0

Ah Brassens ! Der Meister ! Bruce Springsteen devrait lui rétrocéder le titre de The Boss !!


Veneziano
avatar 17/11/2018 @ 11:53:05
Voici Les Heures hindoues, d'Etienne Daho :

https://www.youtube.com/watch?v=I66DaObuSEU

Tistou 18/11/2018 @ 11:46:05
A tout moment la rue, de Eiffel
dans "A tout moment"

À chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
À tout moment la rue peut aussi dire non (x2)

C'est un pincement de lèvres
Et la peur qui perle d'un front
La faune et la flore à cran en haillons
Et l'éclat de nos palpitants
Dans l'ombre du marteau pilon
À tout moment la rue peut aussi dire non (x2)

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
À tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve
À tout moment la rue peut aussi dire...

Et si quelques points noirs
En cols blancs poivrent nos cieux
D'ondes occultes en tubes longs et creux
À bien compter le monde
Est x fois plus nombreux
Que ces trois cent familles qui sur la rue ont pignon
À tout moment elle peut aussi dire non

Comme un oui
Aux arbres chevelus
À tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve il aime
Disposer de lui même (x2)

Non comme un oui
Aux arbres chevelus
À toutes ces nuits qui nous lient
Et même si elles ont trop bu
C'est aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple crève
À tout moment la rue peut aussi dire...

À chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
À tout moment la rue peut aussi dire non


https://youtu.be/5QwfC6FBXV8

2012. Pas grand chose de changé. Ah si ! En pire question répartition de la richesse produite ...

Tistou 19/11/2018 @ 15:10:09
Plus je me pose de questions, de François Béranger
dans "Une ville"

https://youtu.be/Bz5e_JK0XpY

Plus je me pose de questions
Et moins je trouve de solutions
Qui sommes-nous ?
Où allons-nous ?
Que cherchons-nous ?
Qu'attendons-nous ?
Pendant ce temps je vois passer
Le temps qui passe sans s'arrêter

Alors, je décide de vivre
Pour rattraper le temps perdu
Bien que j'aie lu dans de gros livres
Que le temps perdu ne se rattrape plus

À force de courir, de monter
De redescendre, d'escalader
Dans l'escalier, j' me suis cassé
La gueule et j' me suis estropié
Dans mon lit, l' temps s'est arrêté
J'ai tout l' temps de philosopher

Que le temps passe
Qu'il passe, qu'il passe !
Puisque ça lui chante de passer
J'ai décidé d'être immortel
Bien qu'à ce qu'on dit
Ça se fasse plus aujourd'hui

Plus je me pose de questions
Et moins je trouve de solutions {ad lib}

Des solutions ? Ca existe ? Des questions pour sûr, il y en a un paquet.


Pieronnelle

avatar 19/11/2018 @ 17:37:41
https://youtu.be/B5uO0OGczd0
François Beranger



Tistou 21/11/2018 @ 16:44:33
La Relève, de Dominique A
dans "L'horizon"

La mer, en bonne fille,
T'arrache à tout
La terre n'a plus de goût
Ni de visage
Les histoires pleuvent la nuit
Pendant le quart
Toi, tu n'as pas d'histoires
On ne t'entend pas beaucoup
Tu attends la relève
Il te tarde.
L'ancre jetée, les autres
Descendent quelques jours
Mordent à pleins pieds le sol
En piste, comme fous
Si le goût de la terre
Pouvait te revenir
Mais pour ça il faudrait
Oser te souvenir
Et faire sortir l'histoire
Mains libres de ce rêve
Qui te fait chaque nuit
Attendre la relève.
Quand la relève arrivera
Ton quart fini, tu descendras
Dans ta cabine, elle sera là
Dans le rêve qui t'emportera
T'emportera.
Tous les chants sont d'oubli
Ou ne sont que foutaises
Si la vie est jolie
Qu'on se taise.
Promis à mille vies
Et une seule qui tienne
Une pour faire le lit
Où engraisse le rêve.
Il ne tient qu'à ce rêve
De te tenir en vie
Et d'offrir au sommeil
Ce qu'éveillé tu fuis
La douceur infinie
Du corps comme la glaise
Et le visage à terre
De l'hier évanoui
Quand la relève arrivera
Ton quart fini, tu descendras
Dans ta cabine, elle sera là
Dans le rêve qui t'emportera
T'emportera.

https://youtu.be/jOabMDsT5j0

Tistou 23/11/2018 @ 14:55:54
Respire, de Mickey3d
dans "Tu vas pas mourir de rire"

Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y avait rien au début c'était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups de pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert
Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un œil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as deux tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début du printemps, les oiseaux revenaient
Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, cent pour cent misérables
Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli, et je connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin

https://youtu.be/2qjdwpJrNKg

Tendance ... très tendance ...

Veneziano
avatar 01/12/2018 @ 18:17:32
Voici Duel au soleil, d'Etienne Daho, dont la mélodie a été utilisée par Luz Casal pour Un Nuevo dia brillarà :

https://www.youtube.com/watch?v=_IRSPA25vCA


Veneziano
avatar 08/12/2018 @ 11:23:51

Début Précédente Page 159 de 159
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier