Art-chez-soi

avatar 22/12/2012 @ 16:24:56
En pages 46/47 de "Cherche un Espoir !" (m'a dit la Vierge-Marie), essai récemment publié par "Les Editions du Net" : Jean-Marie SALICIS cite "Code Da Vinci : L'ENQUÊTE" qui se révèle être l'antidote sur les tromperies du roman de
Dan Brown !
Voyez par vous-même sur Amazon
"art-chez-soi"

Nance
avatar 22/12/2012 @ 16:55:09
Je croyais qu'on avait "beat the dead horse to death" des essais pro/anti Da Vinci Code...

Je crois qu'on sait tous que ce n'est pas la vérité vraie, mais puisque je crois pas que la Bible soit la vérité non plus, je me dis whatever, c'est un suspense potable (sauf pour les personnages et la fin!). C'est de la fiction, je n'ai jamais compris pourquoi on utilise des mots comme arnaque et tromperie, les gens ont le droit d'écrire les théories qu'ils veulent.

Frunny

avatar 22/12/2012 @ 17:20:48
En pages 46/47 de "Cherche un Espoir !" (m'a dit la Vierge-Marie), essai récemment publié par "Les Editions du Net" : Jean-Marie SALICIS cite "Code Da Vinci : L'ENQUÊTE" qui se révèle être l'antidote sur les tromperies du roman de
Dan Brown !
Voyez par vous-même sur Amazon
"art-chez-soi"


Tu nous la fais à la " Delon " ?

Windigo
avatar 23/12/2012 @ 00:45:29
Je suis justement en train de lire le code da vinci et j'aime bien ce roman. L'histoire se tient, le suspense est excellent et c'est écrit intelligemment. D'ailleurs, j'avais vu le film il y a quelques années et il ne m'avais absolument pas accrocher car je le trouvais ennuyeux. Mais, le livre est meilleur à mon avis.

Le rat des champs
avatar 26/12/2012 @ 16:07:00
Le meilleur antidote à Dan Brown existe depuis un certain temps: http://critlib.com/i.php/vcrit/9322

Libris québécis
avatar 26/12/2012 @ 17:32:11
Je partage l'avis de Windigo sur le film. Il ne m'avait absolument pas accroché. Mais ce que je me demande, c'est pourquoi exige-t-on d'un roman qu'il réponde à des critères d'historicité. Le Code Da Vinci est un polar qui démontre par sa popularité que les gens sont encore friands de ce qui touche les fondements d'une institution que plusieurs décrient ou à laquelle ils ont tourné le dos depuis 1964 en ce qui concerne le Québec. Mais l'Église fait encore parler d'Elle dans les chaumières même si la moitié des églises sont en vente chez nous. Avec trois pelés et un tondu qui les fréquentent, on ne peut couvrir les frais de son entretien. Ce n'est pas avec un roman que l'on se renseigne sur le sujet.

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier