Pieronnelle

avatar 07/09/2012 @ 15:07:22
Pouvez-vous me donner un exemple pour "ceci dit" ?

Feint

avatar 07/09/2012 @ 15:27:28
Pouvez-vous me donner un exemple pour "ceci dit" ?
Ben non, puisque ça se dit pas. (Enfin, ça se dit beaucoup mais ne devrait pas.)

Stavroguine
avatar 07/09/2012 @ 15:32:35
Je peux te dire ceci : "'Ceci dit' ne se dit pas."

Cela dit, beaucoup de gens l'emploient.

Pieronnelle

avatar 07/09/2012 @ 15:54:55
Merci !:-))

Il y a t-il une si grande différence entre ceci et cela ?

Antinea
avatar 07/09/2012 @ 15:56:07
J'ai appris hier qu'on ne disait pas "comme convenu" ?

Feint

avatar 07/09/2012 @ 15:58:49
Il y a t-il une si grande différence entre ceci et cela ?
Je te crois bien ! Ceci est cataphorique alors que cela est anaphorique, c'est tout dire.

Sissi

avatar 07/09/2012 @ 16:00:22
Merci !:-))

Il y a t-il une si grande différence entre ceci et cela ?


Disons que tu ne peux pas avoir déjà dit ce que tu n'as pas encore dit :-)
D'où le non sens de "ceci dit".
Bon, cela dit (:-), ça devient tellement courant...

Provis

avatar 07/09/2012 @ 17:32:30
Il y a t-il une si grande différence entre ceci et cela ?
Je te crois bien ! Ceci est cataphorique alors que cela est anaphorique, c'est tout dire.
N'écoute pas Feint et son explication catastrophique, Pieronnelle, je vais t'expliquer, moi.

"Cela", c'est pour ce qui est ou derrière, ou passé, ou lointain, "ceci", c'est pour ce qui est devant, à venir, proche.
Donc, ma réponse à Aria "Bin là, tu vois." est catastrophique, il eût été préférable que je disse : "Bin ici, tu vois."

Ah ! ces profs !!

Feint

avatar 07/09/2012 @ 17:34:32
Ben c'est bien ce que je dis.

Provis

avatar 07/09/2012 @ 18:06:44

Ben c'est bien ce que je dis.
Personne n'en doute,
mais tu sais bien qu'il faut amuser un peu les élèves, sinon ils n'écoutent rien.. :o)

Provis

avatar 07/09/2012 @ 18:17:40
"Mr. Smith, je te donnerais bien mon avis de prof de latin, mais c'est mathématiquement impossible : il n'y a plus d'élèves en classe de latin !! :o((

C'est nul !!!"
Tu n'es pas sérieux, rassure-moi ?
Même moi, rebut de l'enseignement et cause perdue de la scolarité, j'ai pu en apprécier les déclinaisons pendant deux années.

Quoi qu'il en soit, la raison que tu invoques pour te défiler n'est pas valide : tu as sûrement été le témoin privilégié de l'aliénation langagière. En tant que tel, tu as le devoir de rapporter tes impressions à la clommunauté.
Je plaisante, mais à moitié seulement. Les classes de latin sont de plus en plus vides et de plus en plus rares, souvent pour la très mauvaise raison que le latin ne servirait à rien. (le globish, par contre ! ..:o)

Et, de façon générale, ce n'est pas nouveau que le niveau baisse, continûment depuis des années et des dizaines d'années. Et ça ne concerne pas que le français (on ne parle pas du latin !), toutes les matières sont touchées, surtout celles réputées difficiles, comme les math et la physique.

Pour moi, une des raisons essentielles en est que les jeunes ont maintenant beaucoup d'autres intérêts que leurs études, et, beaucoup plus qu'avant, l'occasion de perdre leur temps à autre chose qu'à étudier (les jeux électroniques, internet,..), et aussi la liberté (l'autorisation) de ne faire que ce qu'ils ont envie, donc de préférence ce qui paraît facile.

Et la tendance de la société actuelle est de rechercher le profit par tous les moyens, de préférence sans trop se fatiguer. C'est sans doute pourquoi les écoles de commerce débordent d'élèves à qui l'on apprend comment baratiner pour réussir à vendre très cher tout et rien, ce qu'on aura acheté pour deux sous, par le moindre effort et sans rien produire.


Bon, il paraît que les vieux Romains se plaignaient déjà de la triste évolution de la jeunesse.. :o)

En fait, je ne jette pas du tout la pierre aux jeunes, ils sont pris dans la socitété que nous leur fabriquons. Sans doute faut-il essayer de leur apporter, ou leur aider à acquérir, ce dont ils auront besoin plus tard pour faire évoluer la société dans la bonne direction.

Provis

avatar 07/09/2012 @ 18:25:03
J'ai appris hier qu'on ne disait pas "comme convenu" ?
Ah ? Et pourquoi on ne dirait pas ça ?

Where is the problem ? (globish.. :o)

Feint

avatar 07/09/2012 @ 18:31:02
Et, de façon générale, ce n'est pas nouveau que le niveau baisse, continûment depuis des années et des dizaines d'années. Et ça ne concerne pas que le français (on ne parle pas du latin !), toutes les matières sont touchées, surtout celles réputées difficiles, comme les math et la physique.

Pour moi, une des raisons essentielles en est que les jeunes ont maintenant beaucoup d'autres intérêts que leurs études, et, beaucoup plus qu'avant, l'occasion de perdre leur temps à autre chose qu'à étudier (les jeux électroniques, internet,..), et aussi la liberté (l'autorisation) de ne faire que ce qu'ils ont envie, donc de préférence ce qui paraît facile.
D'ailleurs même le niveau des jeux vidéo baisse. Et c'est pas une blague.

Stavroguine
avatar 07/09/2012 @ 18:44:14
Et, de façon générale, ce n'est pas nouveau que le niveau baisse, continûment depuis des années et des dizaines d'années. Et ça ne concerne pas que le français (on ne parle pas du latin !), toutes les matières sont touchées, surtout celles réputées difficiles, comme les math et la physique.

Pour moi, une des raisons essentielles en est que les jeunes ont maintenant beaucoup d'autres intérêts que leurs études, et, beaucoup plus qu'avant, l'occasion de perdre leur temps à autre chose qu'à étudier (les jeux électroniques, internet,..), et aussi la liberté (l'autorisation) de ne faire que ce qu'ils ont envie, donc de préférence ce qui paraît facile.

D'ailleurs même le niveau des jeux vidéo baisse. Et c'est pas une blague.


En même temps, c'est en partie du au casual gamers ("joueurs occasionnels" en globais) qui sont trop pris par leurs études pour se consacrer à la console ! Et je ne parle même pas des femmes qui suscitent en eux, l'âge avançant, de tripoter autre chose que leurs manettes, ce qui les détourne là encore de la Très Sainte PlayStation. Bref, mort à l'école et surtout mort aux femmes !

Antinea
avatar 07/09/2012 @ 19:13:50
J'ai appris hier qu'on ne disait pas "comme convenu" ?
Ah ? Et pourquoi on ne dirait pas ça ?

Where is the problem ? (globish.. :o)


C'est bien là ma question ! on me dit qu'il faut utiliser le verbe être. "comme nous sommes convenus"... j'ai du mal à y croire mais comme la personne qui me dit ça est un collègue avec un certain niveau de langage, je me pose la question...

Feint

avatar 07/09/2012 @ 19:52:44
D'ailleurs même le niveau des jeux vidéo baisse. Et c'est pas une blague.


En même temps, c'est en partie du au casual gamers ("joueurs occasionnels" en globais) qui sont trop pris par leurs études pour se consacrer à la console ! Et je ne parle même pas des femmes qui suscitent en eux, l'âge avançant, de tripoter autre chose que leurs manettes, ce qui les détourne là encore de la Très Sainte PlayStation. Bref, mort à l'école et surtout mort aux femmes !
D'après mon fils, c'est une tendance commerciale destinée à répondre à la paresse intellectuelle croissante du joueur - et notamment du gros joueur.

Feint

avatar 07/09/2012 @ 19:56:18
J'ai appris hier qu'on ne disait pas "comme convenu" ?
Ah ? Et pourquoi on ne dirait pas ça ?

Where is the problem ? (globish.. :o)


C'est bien là ma question ! on me dit qu'il faut utiliser le verbe être. "comme nous sommes convenus"... j'ai du mal à y croire mais comme la personne qui me dit ça est un collègue avec un certain niveau de langage, je me pose la question...
On peut considérer que c'est une adverbialisation abusive du participe passé et une tournure assez relâchée, mais c'est vraiment du purisme.

Antinea
avatar 07/09/2012 @ 20:22:17
J'ai appris hier qu'on ne disait pas "comme convenu" ?
Ah ? Et pourquoi on ne dirait pas ça ?


On peut considérer que c'est une adverbialisation abusive du participe passé et une tournure assez relâchée, mais c'est vraiment du purisme.


Merci Feint.

Le niveau des jeux vidéos baisse !? mazette, où va le monde ! Mario était donc pour les intellos ? ;) Cela dit "à mon époque" au bout de 3 vies, c'était "game over". Maintenant, t'as des vies en veux-tu en voilà, tu tapes sur n'importe quoi et t'as une vie ou un super pouvoir qui fait que faut être la bras dans le plâtre pour ne pas réussir à finir la partie...

Nance
avatar 07/09/2012 @ 20:56:39
Pour le niveau des jeux vidéos qui baisse, je n'irais pas jusqu'à dire ça. On a nos Portal (un jeu de casse-tête et de réflexion très populaire) et jeux de stratégie (comme la série Civilization), etc. Dans les années 80, il y avait de ses jeux où il fallait juste tiré tout ce qui bouge.

Pour la facilité, ça dépend encore du jeu (même dans les années 80-90). Final Fantasy X-2 peut se jouer les doigts dans le nez, alors que Final Fantasy XII est beaucoup plus difficile et demande plus de stratégie. Des jeux comme Sim City 4000 sont énormément complexes, je n'ai moi-même jamais été capable de créer une grande ville dans ce jeu à cause de la pollution et des embouteillages! Tous les Sim City originaux sont très durs (mon préféré est le 3000, mais je ne peux plus y jouer à cause de mon ordi). Alors qu'il y a des jeux comme Sim City Societes où il est impossible de ne pas réussir à faire une belle ville.

Tout comme pour les films, la musique, les livres, etc, à toutes les époques il y a des trucs plus simples et ordinaires, et d'autres plus poussés.

Je joue surtout des anciens jeux à cause que je n'ai pas les moyens de m'acheter d'autres consoles, mon PC commence à être vieux et aussi parce que les nouveaux jeux ont tendance à me donner mal aux yeux (ils sont très sensibles).

Il y a quelque chose que je suis très fière, c'est qu'au Québec, tous les nouveaux jeux sont traduits en français si ils veulent être vendus dans nos magasins.

1971
avatar 08/09/2012 @ 19:21:03
3 millions d'illétrés en France à part ça tout va bien.

Début Précédente Page 4 de 5 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier