L'Atlantide : Petite histoire d'un mythe platonicien de Pierre Vidal-Naquet

L'Atlantide : Petite histoire d'un mythe platonicien de Pierre Vidal-Naquet

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Sahkti, le 23 juin 2005 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 49 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 735  (depuis Novembre 2007)

Un mythe remis à sa place

Il y a Atlantide et Atlantide. Comment? Quoi? Oui, j'en entends certains ici m'affirmer haut et fort que l'Atlantide, c'est l'Atlantide, la seule et l'unique, et qu'il n'y a pas à revenir là-dessus. Certes. Mais avouez tout de même que le mythe platonicien est bigrement plus intéressant que les délires de certains fumistes qui ont cru découvrir l'Atlantide un peu partout. Sauf dans mon jardin, tiens! Ouf, y a déjà assez de trous comme ça dans la pelouse à cause des taupes.

Bon, revenons à nos moutons, à savoir cette étude de Pierre Vidal-Naquet qui nous livre ici le fruit de pas mal d'années de boulot et de recherches.
Tout commence avec Platon et deux de ses œuvres, Timée et Critias. Le continent perdu fils de Poséidon a son mythe, opposé à celui de la légendaire Athènes, fille d'Athena, vous l'aurez deviné. Un bon moyen pour le philosophe de parler des systèmes politiques, des régimes en place, de la démocratie et du totalitarisme, et de prévenir, en quelque sorte, que la ville d'Athènes (symbolisée par les tensions entre Atlantide et Athènes primitive) court à sa perte si elle ne revoit pas sérieusement sa stratégie expansionniste et sa conception de la démocratie, qui laisse quelques fois à désirer.

J'entends quelques soupirs désabusés devant le fait que, hé non!, Platon ne parlait pas d'Atalantes venus se battre puis sombrer au fond des mers, telle une civilisation perdue que le monde doit retrouver, mais d'un mode de vie sociale et politique appelée au renouvellement. Subtilité et symbolisme, l'Atlantide de Platon, c'est cela, mais malheureusement, cela a donné lieu aux délires les plus fous, dont certains furent franchement dangereux.
Tout le monde a mis son grain de sel dans l'histoire et ce, depuis l'Antiquité déjà. Chercheurs, historiens, politiciens, savants en tous genres, tout le monde a eu sa période "Atlantide" au fil des époques. De manière parfois très plaisante ou intéressante sous la plume d'écrivains féconds. De manière plus sournoise lorsque le régime hitlérien s'empara du mythe pour reparler de l'homme parfait. Pauvre Platon dont on a complètement massacré les idées sur ce point!

Pierre Vidal-Naquet fait le tour de la question en faisant, comme il se doit, la part belle au mythe platonicien, et en abordant de manière documentée et rigoureuse l'évolution de ce mythe au fil des siècles, connaissant un essor considérable après la découverte du Nouveau Monde avant de dégénérer en histoires nationalistes (Olof Rudbeck qui assimile Suède et Atlantide et qui sera pris très au sérieux par les siens!) ou loufoques.
En plusieurs chapitres, l'auteur retrace l'histoire de l'Atlantide mythique et il est assez consternant de constater ce que l'on a fait d'un texte au départ politique au fil des siècles. Attention, tout le monde ne délire pas, il existe des études scientifiques très intéressantes sur le sujet, avec une objectivité réelle et le recul nécessaire pour ne pas sombrer dans l'Atlantidomania. Vidal-Naquet les souligne. Son ouvrage est un large tour d'horizon de la question, une synthèse riche et claire qui permet d'en savoir plus et/ou de recadrer un peu tout ce qui court au sujet de l'Atlantide.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Atlantide : Petite histoire d'un mythe platonicien

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Atlantide : Petite histoire d'un mythe platonicien".