Pourquoi nous vieillissons et pourquoi ce n'est pas une fatalité de David A. Sinclair

Pourquoi nous vieillissons et pourquoi ce n'est pas une fatalité de David A. Sinclair
(Lifespan : The Revolutionary Science of Why We Age - and Why We Don't Have To)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Scientifiques , Arts, loisir, vie pratique => Santé et sport

Critiqué par Colen8, le 30 novembre 2022 (Inscrite le 9 décembre 2014, 81 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 356 

Une théorie de l’information du vieillissement

Traiter le vieillissement comme une maladie en soi, telle est la direction de recherche poursuivie sans relâche depuis 30 ans par ce biologiste australien enseignant universitaire, chef de laboratoire avec ses équipes à Boston et ailleurs. La théorie de l’information du canadien Claude Shannon leur a servi de modèle pour donner corps à des hypothèses contre-intuitives, les valider sur des levures puis sur des souris avant de les publier au fur et à mesure des preuves recueillies par leurs laboratoires. Tandis qu’ils assimilent la génétique à la structure discrète d’un code numérique en base 4 (les lettres ATGC de l’ADN), dans ce même esprit l’épigénétique constituée par les gènes non-codants contrôlerait des gènes de développement selon un mode analogique continu.
L’évolution a doté la division cellulaire propre à tout le vivant d’une fonction réparatrice de l’ADN en cas d’erreur de copie plus ou moins aléatoire. De là sont déjà identifiés des gènes de longévité tels les sirtuines, les AMPK, les mTOR. Des médicaments prescrits pour d’autres indications ont pour effet de retarder l’arrivée de plusieurs des pathologies chroniques liées à l’âge. C’est le cas par exemple de l’immunosuppresseur rapamycine, de l’antidiabétique metformine, du NMN (forme de vitamine B3) précurseur du NAD+. En parallèle le monde médical encourage majoritairement la pratique de l’hormèse, autrement dit le fait de subir des séries de stimulations et de stress légers afin de stimuler ses défenses naturelles. Il est conseillé de commencer tôt à entretenir sa santé par la sobriété. CQFD.
La plupart des décisionnaires en fonction ne voit dans l’allongement de la vie avec son lot inévitable de dépendance, d’exclusion ou de discrimination qu’une source de dépenses sociales insoutenables et pourtant nécessaires à leurs prises en charge. David Sinclair s’efforce de démontrer le contraire. Faisant preuve d’un bel optimisme il argumente sur le potentiel inexploité d’innovations et de création de richesses collectives rendu possible si l’on maintient mieux les seniors en bonne santé. Il imagine ainsi des dizaines voire des centaines de millions de vaillants septuagénaires femmes et hommes confondus reprendre des études, se lancer dans des carrières dont ils avaient rêvé, chahuter avec leurs arrières petits-enfants, bref multiplier les activités gratifiantes pour tout le monde.
A voir ou à lire :
Vidéo d’introduction à ses travaux (en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=cLZEEOZlTzo - Is Aging Reversible? A Scientific Look with David Sinclair | David Sinclair | TEDxBoston
Programme InterAging en France : https://inserm.fr/actualite/… - 13/01/2022
Dossier spécial : https://pasteur.fr/fr/journal-recherche/…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pourquoi nous vieillissons et pourquoi ce n'est pas une fatalité

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pourquoi nous vieillissons et pourquoi ce n'est pas une fatalité".