L'or sous la neige de Nicolas Vanier

L'or sous la neige de Nicolas Vanier

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par CCRIDER, le 7 octobre 2004 (OTHIS, Inscrit le 10 janvier 2004, 76 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (24 736ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 062  (depuis Novembre 2007)

Magie du Grand Nord

1897 : Nous sommes en Alaska à l'époque de la ruée vers l'or du Klondike ... Des milliers d'hommes se lancent presque sans préparation , avec un matériel rudimentaire dans un immense désert de neige et de glace d'une totale hostilité . Une bonne part n'en reviendra pas . Quelques-uns , très peu nombreux en ramèneront , entretenant ainsi le mythe et la folie de l'or . Dans cette foule d'aventuriers , Jack London qui nous gratifiera de ses livres passionnants et Matt , jeune paysan américain un peu naïf qui survivra en chassant et en vendant de la viande à prix d'or , à Dawson , la ville champignon des chercheurs d'or...
Le livre est passionnant , plein de rebondissements et se termine de façon classique , mais dramatique . Matt finira par être conquis par la magie du Grand Nord . Il circule avec des chiens de traineau et apprend , au contact des Indiens et d'un vieux trappeur solitaire à respecter la nature et à vivre en symbiose avec elle . On sent que Nicolas Vanier aime vraiment cette contrée , ces grands espaces glacés et surtout ses chiens , indispensables compagnons de l'homme dans ce désert inhospitalier . Il ne se fait d'ailleurs pas d'illusion sur le modernisme en général et l'homme blanc en particulier : " Les Blancs , leurs villes , ils les connaissaient . Les Blancs fuyaient en avant , semaient la honte et le malheur partout où ils passaient . Sur l'autel du progrès , tous les principes d'harmonie et de respect de l'homme et de ce qui l'entoure étaient bafoués , écrasés , oubliés . Son appétit de progrès , jamais rassasié , dévorait la terre et ne laissait derrière lui qu'un désert ."
" Les forêts précèdent les civilisations , les déserts les suivent ..." dit-on également .
Un livre pour ceux qui ont envie d'une bonne bouffée d'oxygène , de grand espaces et de forts sentiments .Vivifiant et ne prenant pas la tête !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'or sous la neige [Texte imprimé], roman Nicolas Vanier
    de Vanier, Nicolas
    XO éd.
    ISBN : 9782845631021 ; 21,90 € ; 22/04/2004 ; 402 p. ; Broché
  • L'or sous la neige [Texte imprimé] Nicolas Vanier
    de Vanier, Nicolas
    Pocket / Presses pocket (Paris)
    ISBN : 9782266150859 ; 5,94 € ; 12/07/2005 ; 479 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

parce que c'est Vanier

7 étoiles

Critique de Krapouto (Angouleme Charente, Inscrit le 4 mars 2008, 78 ans) - 3 septembre 2014

Je vais être indulgent parce que c'est Nicolas Vanier, un homme qui n'écrit pas sur le sujet sur la base de docs qu'il a entassées sur le bar à côté de la cheminée. Non, lui il connaît , il a pratiqué le Grand Nord autrement qu'en touriste, en amoureux respectueux de la nature, des hommes et des animaux . Tout ça doublé d'un talent de romancier, ça force le respect.
Revenons à "L'or sous la neige" . Il aurait pu faire encore plus long, et rajouter 12 chapitres de mésaventures ! Oui, à la fin j'avais hâte d'arriver au bout. Son histoire qui se passe en 1897 a bien des relents d'un protectionnisme XXI ème siècle. C'est peut-être pour ça qu'il pêche " avec un fil de nylon" inventé 50 ans plus tard .. Je chipote ? bon d'accord. La plongée dans l'eau du lac glacé , les orteils gelés qui guérissent aussi vite que se referment les blessures par balle, et que repousse un os entamé , je chipote encore. Ben oui mais les incohérences me déstabilisent et au début j'étais dans l'histoire et vers la fin je n'y étais plus et lisais en diagonale.
En revanche il y a un vrai travail d'écriture qui donne une lecture agréable. Allons, 3,5 étoiles quand même, mes critiques sont amicales. La preuve , c'est que je vais attaquer "le chant du grand nord " 2 tomes ! vous me laissez un peu de temps ?

Le grand Nord, l'aventure, la passion

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 52 ans) - 30 juillet 2013

J'ai beaucoup aimé ce livre de Nicolas Vanier, il n'y a pas de temps mort, chaque chapitre a son lot de rebondissements et de surprises. Je me suis sentie transporée dans le Grand Nord, dans les grandes solitudes blanches. On est bien loin de la société menée par l'argent et le pouvoir, c'est cela qui m'a plu.
Bien sûr, par moments, Jack London n'est pas très loin, mais qu'importe! On pleure, on découvre, on apprend. C'est ça la magie du Grand Nord.

La ruée vers l'or

2 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 38 ans) - 26 juillet 2007

Un livre bien trop long à mon goût, des descriptions longuettes et ennuyantes... mais cela reste quand même un bon livre d'aventures.
Ce n'est pas vraiment mon style de roman, c'est peut être pour cette raison que je ne me suis pas sentie transportée dans cet univers si particulier. J'ai même eu l'impression de lire du Jack London.
Ceci dit, l'histoire est excellente et le personnage attachant.

magnifique: tout simplement

10 étoiles

Critique de Gwendoline (, Inscrite le 18 avril 2006, 39 ans) - 4 août 2006

Nicolas Vanier est un homme exceptionnel: aventurier du Grand Nord, enfant de Mère Nature, homme profondément respectueux de la vie et de la Terre.... Nicolas Vanier c'est également un écrivain plein de talent dont la personnalité incroyable influence considérablement ses écrits tout comme ses passions (ses chiens, le Grand Nord).
Ce roman est une sorte d'histoire à la Jack London mais beaucoup plus moderne (comme le montre le souci de la préservation de notre Terre ou le respect de l'autre).
A lire avec délectation car vous vous surprendrez à regretter de l'avoir trop vite terminé!

Forums: L'or sous la neige

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  y en a qui s'embêtent pas 23 Krapouto 27 juillet 2014 @ 22:34

Autres discussion autour de L'or sous la neige »