Rubine, Tome 14 : Sérial lover de Mythic (Scénario), Bruno Di Sano (Dessin), François Walthéry (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 11 avril 2021 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 64 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 194 

Rubine... Le retour !

C’est un peu par hasard, chez mon libraire BD préféré (bon, en même temps, il est le seul du département) que j’ai trouvé ce nouvel album des enquêtes de Rubine, Serial lover. Soit dit en passant, cela illustre parfaitement qu’il faille régulièrement aller chez son libraire d’autant plus qu’il a bien été confirmé que la librairie était essentielle à nos vies… Donc, pour rester pleinement humains n’hésitons pas un instant à fréquenter ces lieux d’érudition, de douceur, de poésie et de bonheur…

Je m’égare quelque peu et question douceur et poésie, avouons bien simplement que Rubine n’est pas réellement dans cet univers…

J’ai découvert Rubine en 1993 et instantanément j’ai adopté cet élément de la police de Chicago. Une policière directe, efficace, charmante, obstinée pour faire appliquer la justice, toute la justice… OK, parfois, il lui arrive d’utiliser très rapidement son arme, d’être un peu borderline, mais que voulez-vous, dans cet univers du crime, il faut agir vite (attention, ne prenez pas tout au premier degré, s’il vous plait !).

Lors du départ de cette série, on trouve Mythic, le scénariste, Walthéry, le créateur de Rubine graphiquement parlant et qui restera le garant graphique de la série et Dragan de Lazare, celui qui va passer d’assistant de Walthéry à dessinateur de la série… Dragan va rester jusqu’au tome 8, puis sera remplacé, pour les tomes 9 et 10, par Bojan Kovacevic… Puis il y aura trois ans sans nouveauté et de nombreux lecteurs se détacheront de la série, passant à autre chose…

Mythic et Walthéry, durant ce laps de temps, cherchent avec assiduité et soin un nouveau dessinateur et ils pensent à un de leurs amis, Bruno Di Sano… Dès qu’il sera libre, il se mettra au travail et c’est ainsi que nous avons trois nouveaux volumes qui sortent en 2009, 2010, 2011… Le rythme est repris mais tout n’est pas si simple et on va avoir une longue interruption d’autant plus que la chute de l’album 13 le permettait sans laisser les lecteurs au bord de la crise d’apoplexie ! Tout laissait supposer que la série était terminée…

Mais, voilà, les auteurs ne meurent jamais totalement tant qu’ils sont capables d’écrire quelques mots, de dessiner quelques jolies femmes ou d’appliquer de magnifiques couleurs… Alors, Di Sano (69 ans), Walthéry (75 ans) et Mythic (73 ans) ont remis le couvert et Serial lover va enchanter les fans nostalgiques de la série… Rubine reprend du service et quel service ! Et il parait que ce n’est pas terminé mais ce sera au rythme des auteurs qui travaillent à leur façon, chez un nouvel éditeur, Editions du Tiroir, maison respectueuse des auteurs (enfin plus que certaines) et travaillant partiellement avec le crowdfunding (financement participatif, idéal pour ces séries anciennes que les « vieux » lecteurs souhaitent retrouver pour rêver à leur jeunesse passée…).

Donc, dans ce nouvel épisode (2021), Rubine part sur les traces d’un usurpateur d’identité, un récolteur de dotes, un homme sans loi ni morale qui exploite les femmes riches et seules… Du moins, c’est que l’on croit au départ de cette enquête trépidante qui nous mène aux quatre coins des Etats-Unis…

Un retour très réussi et un album que tous ceux qui aimaient Rubine devraient apprécier ! Quant aux autres, vous pouvez commencer par là ou reprendre la série au premier album…

Bonne lecture !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Rubine, Tome 14 : Sérial lover

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Rubine, Tome 14 : Sérial lover".