Le Jeu du maître, tome 1 : La partie infinie de James Dashner

Le Jeu du maître, tome 1 : La partie infinie de James Dashner
(The eye of minds)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Enfants => 12-15 ans

Critiqué par Koolasuchus, le 28 mars 2021 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 34 ans)
La note : 3 étoiles
Visites : 2 588 

Pas terrible

Comme beaucoup d'adolescents de son âge, Michael passe une grande partie de son temps libre dans le VirtNet, un monde virtuel entre jeu vidéo et réseau social. Tout se passe bien pour lui et ses amis, d'autant plus que Michael est très doué, mais une menace plane sur le VirtNet. En effet plusieurs joueurs ont été retrouvé morts ou à l'état de légume chez eux et tout indique que le responsable sévit sur la plate-forme. Michael est donc missionné par les responsables du VirtNet de trouver qui se cache derrière ces événements, ce qui va le lancer dans un périple des plus dangereux où ce qu'il va apprendre va le forcer à reconsidérer tout ce qu'il pensait savoir sur son univers.

Sur le papier, ce roman avait de quoi me plaire car je suis assez friand d'aventures et de jeux vidéos mais la réalité a malheureusement été tout autre. En effet l'intrigue est assez prévisible et elle ne fait qu’enchaîner des poncifs et des clichés, Michael a droit par exemple à au moins cinq personnages différents lui disant qu'il ne sait pas dans quoi il s'embarque, sans lui préciser évidemment pourquoi, c'est vraiment du vu et re-vu. L'univers du VirtNet ne tient pas non plus debout, l'auteur ne doit pas s'y connaître beaucoup en jeux vidéos car il n'y a aucune inventivité ni créativité, la plupart des jeux dans lesquels vont les héros sont banals à pleurer et ça manque vraiment de fantaisie. Il faut dire que j'ai déjà lu dans le même style le très bon Player One d'Ernest Cline qui, certes, pêchait parfois par excès de précision mais qui présentait un univers original et cohérent alors qu'ici j'ai vraiment eu l'impression de lire un Chair de poule en plus gros et avec plus de violence (souvent gratuite évidemment). Il est vrai qu'il y a bien un « retournement » de situation à la fin qui change beaucoup de choses mais, premièrement, j'en avais déjà anticipé une partie, et deuxièmement cela rend l'histoire encore moins cohérente quand on y réfléchit bien.

Je suis donc loin d'avoir été conquis par ce livre, j'aurais probablement été plus indulgent si je l'avais lu à mes 13-14 ans mais maintenant c'est trop tard et je n'irai pas me précipiter sur la suite.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le jeu du maître
  • Le Jeu du maître, tome 1 : La partie infinie

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le Jeu du maître, tome 1 : La partie infinie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Jeu du maître, tome 1 : La partie infinie".