Catamount, Tome 3 : La justice des corbeaux de Gaet's (Scénario), Benjamin Blasco-Martinez (Dessin)

Catamount, Tome 3 : La justice des corbeaux de Gaet's (Scénario), Benjamin Blasco-Martinez (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Fanou03, le 27 septembre 2019 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 48 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 3 166 

L'homme qui tua Homer Berton

Accusé à tort d'avoir assassiné dans des circonstances horribles sa propre sœur et son beau-frère, Catamount est obligé de fuir dans les forêts enneigés du Niobrara. Parviendra-t-il à échapper au Colonel Clark, l'homme de main d'Homer Berton, le vrai commanditaire des assassinats, ainsi qu'aux Crows, sur le territoire desquels il imprudemment pénétré ? Parviendra-t-il à obtenir vengeance, à défaut de la justice ?

A chaque nouvel épisode de Catamount, dont cette Justice des Corbeaux est le troisième en date, on peut voir les progrès que réalise Benjamin Blasco-Martinez. Il s’est adjoint, petite nouveauté cette fois-ci, la collaboration d'un scénariste, en l'espèce celle de Gaétan Petit. Bien lui en a pris. Sans révolutionner le genre, les deux auteurs nous offrent clairement un récit moins linéaire et plus dynamique que celui des premiers opus, qu’on pouvait trouver sans doute un peu sage. Il est clair que l’adaptation d’une œuvre en bande dessinée, ici celle d’Albert Bonneau, demande un équilibre entre une certaine fidélité à l’original et l’obligation de la rendre à la fois moderne et mature. Benjamin Blasco-Martinez et Gaétan Petit sont je l’espère en train d’y arriver.

Au delà de l’histoire, un western qui reste très classique avec tous les codes du genre, le gros point fort de l’album (et de la série) reste la puissance graphique de Benjamin Blasco-Martinez, dont le trait se bonifie au fil du temps. Certaines planches sont superbes, tandis qu’on retrouve un découpage extrêmement cinématographique et nerveux. L’illustration du deuxième de couverture, un superbe gros plan sur Catamount avec son colt brandi devant lui, vaut presque un manifeste sur le parti pris esthétique du dessinateur. L’autre caractéristique est une violence non contenue : le sang gicle sans retenue au cours des affrontements.

Enfin, le travail sur les personnages secondaires, sur leur psychologies tourmentées (le colonel Clark notamment), sur la tribu des Crows, figures inquiétantes et mystérieuses à souhait, explique aussi pourquoi il faut saluer la qualité de ce troisième opus de Catamount !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Catamount

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Catamount, Tome 3 : La justice des corbeaux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Catamount, Tome 3 : La justice des corbeaux".