Crossroads de Seguridad Social, Paco Roca (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Blue Boy, le 23 juin 2019 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 242 

Une rencontre unilatérale entre BD et musique

Au hasard d’une rencontre, le bédéaste Paco Roca et José Manuel Casañ, chanteur du groupe de rock espagnol Seguridad Social – peu connu en France -, qui connût son heure de gloire dans les décennies 80-90, ont décidé d’unir leurs compétences pour parler de musique et (un peu) de BD…et tout ça en bande dessinée bien sûr !

Ainsi, « Crossroads » consiste principalement en une conversation à bâtons rompus entre les deux hommes, le plus souvent à propos de la musique, en Espagne, dans le monde latino-américain mais aussi d’un point de vue international. Et dans une moindre mesure du neuvième art. Car si Paco pose des questions à José-Manuel à propos de sa carrière ou de ses goûts musicaux, pas une seule fois ce dernier ne s’enquiert de ce qui a poussé le dessinateur à faire ce métier. Comme il l’exprime très bien, « José-Manuel est un type débordant de vitalité et d’énergie. L’écouter parler, c’est comme entendre un général haranguant ses troupes. » Malgré toute la sympathie qu’il éprouve pour le personnage, serait-ce là une façon délicate de dire que le rockeur ne parle que de lui-même ?... D’où sans doute cette impression de tourner un peu en rond à la lecture de l’album, où pointe une certaine monotonie.

Paco Roca n’a pourtant pas ménagé ses efforts pour mettre en image cette expérience atypique. Avec le talent créatif qui lui est propre, il sait accompagner les textes de son dessin à la fois sobre et imagé, un peu à la Scott McCloud, sans quoi l’objet tiendrait davantage du pensum fastidieux. Bonne idée également d’avoir illustré les chansons écrites par le rockeur, dans un style graphique très différent pour chacune d’entre elles, ce qui procure des respirations bienvenues. Si Roca peut ainsi montrer l’étendue de son art, rien de vraiment marquant ne ressort de ces échanges, quand bien même tout témoignage recèle toujours un certain intérêt.

Bien sûr, les acteurs opérant dans ces deux domaines que sont la musique et la BD porteront au livre une plus grande attention et trouveront davantage matière à réflexion que les autres. Plus généralement, on y évoque entre autres la situation économique de ces « industries », l’évolution des pratiques musicales, les influences, le processus créatif, les droits d’auteurs, et bien d’autres sujets, mais encore une fois, on a un peu de mal à trouver ici, pour paraphraser le titre, de véritables carrefours d’échanges entre les deux disciplines artistiques… Un ouvrage, qui malgré sa sincérité, reste donc un peu bancal. C’est d’autant plus dommage, car on apprécie cet auteur qui nous avait touchés il y a trois ans avec « La Maison », un récit autobiographique plein de délicatesse sur le deuil…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Crossroads

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Crossroads".