Culottées T1 de Pénélope Bagieu

Culottées T1 de Pénélope Bagieu

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Blue Boy, le 2 décembre 2016 (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 473ème position).
Visites : 3 107 

La liberté est un nom féminin

A travers les siècles, de nombreuses femmes ont eu leur heure de gloire mais sont plus ou moins tombées dans l’oubli. Dans un monde majoritairement patriarcal, elles durent jouer des coudes pour imposer leur volonté et leur désir de liberté. Pénélope Bagieu, pour qui l’injustice méritait d’être réparée, leur rend hommage avec ces quinze portraits.

Pénélope Bagieu est une féministe de son époque. Dans les années 60, le MLF pratiquait un féminisme de défiance, souvent anti-mecs, à un niveau proche de la caricature, mais l’époque ne faisait pas écho à des types d’actions plus consensuelles tant la société était alors figée dans un patriarcat étouffant et asservissant. Aujourd’hui les temps ont changé, une femme peut être féministe et épanouie, même si des murs de condescendance (et des plafonds de verre) subsistent. C’est le cas de Pénélope Bagieu, qui mène sa barque comme elle l’entend, en douceur et avec un humour qui se reflète dans sa production. Elle est la digne héritière de ces femmes dont elle dresse un portrait à la fois didactique et ludique dans cette première partie.

Ces quinze femmes « de tête », qui ont existé à toutes les époques et sur tous les continents, ont droit chacune à un chapitre plus ou moins long, conçu de manière synthétique, telle une fiche Wikipédia mise en images. On apprend notamment que Joséphine Baker (la plus connue sans doute) n’était pas que la danseuse espiègle de cabaret telle qu’on la décrit souvent, mais aussi espionne pour la résistance. Le trait minimaliste de Pénélope Bagieu est assorti d’un humour léger et discret, comme si cette dernière avait voulu se mettre en retrait par rapport à ces personnalités qu’elle cherche ici à réhabiliter. Chaque chapitre se clôt par ailleurs avec une élégante illustration en double page, qui, bien plus que la bande dessinée, permet d’admirer le talent graphique de l’auteure.

Issues du blog du Monde, ces biographies restent inégales et certaines sont trop courtes pour vraiment marquer les esprits, mais l’initiative est respectable et ravira toutes celles et ceux sensibilisés à la cause de la « moitié de l’humanité », et qui pensent qu’un tout petit chromosome de différence ne rend pas un être plus valeureux. Quoi qu’il en soit, « Culottées « est une très bonne idée de cadeau à déposer sous le sapin.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Culottées [Texte imprimé], des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent
    de Bagieu, Pénélope
    Gallimard
    ISBN : 9782070601387 ; 19,50 € ; 22/09/2016 ; 144 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Des histoires attachantes, des pointes d'humour, un coup de coeur !

10 étoiles

Critique de Dervla3012 (, Inscrite le 7 décembre 2019, 16 ans) - 23 août 2021

De quoi ça parle ?
Cette bande dessinée raconte les vies de quinze femmes qui n’ont écouté personne d’autre qu’elles-mêmes. Qui sont-elles ? Les voici :
-Clémentine Delait : la femme à barbe
-Nzinga : la reine du Ndongo et du Matamba
-Margaret Hamilton : l’actrice terrifiante
-Las Mariposas : les sœurs rebelles
-Josephina Van Gorkun : l’amoureuse têtue
-Losen : la guerrière chamane
-Annette Kellerman : la sirène
-Delia Akeley : l’exploratrice
-Joséphine Baker : la danseuse, résistante et mère de famille
-Tove Jansson : la peintre et créatrice de trolls
-Agnodice : la gynécologue
-Leymah Gbowee : la travailleuse sociale
-Giorgina Reid : la gardienne du phare
-Christine Jorgensen : la célébrité
-Wu Zetian : l’impératrice
Toutes ces femmes qui ont fait avancer l’histoire à leur manière !

Mon avis :
J’ai adoré cette bande dessinée qui nous montre que certaines filles créent et inventent en écoutant leur cœur. Grâce à leur détermination, elles ne se laissent influencer par personne !
Ces histoires sont attachantes avec des pointes d’humour. Elles nous retranscrivent de façon convaincante la mentalité de l’époque où elles se sont déroulées et nous redonnent même parfois, légèrement espoir.
En somme, toutes ces femmes sont parvenues à contrôler leur destin ; même sous l’influence de la société !
De plus, le graphisme est très agréable et retranscrit parfaitement les scènes avec leurs émotions.
En conclusion, je conseille vivement cet ouvrage qui est très court. Et pour ceux, qui comme moi, ont eu un réel coup de cœur, le tome 2 vous tend les bras !

Hommages mérités

8 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 64 ans) - 14 février 2019

Pénélope Bagieu écrit et dessine les destins incroyables de 15 femmes.
De différentes époques, de différents pays, de différentes origines, ces femmes ont en commun le courage d’avoir osé s’élever contre les règles sociales et matriarcales, d’avoir atteint le but qu’elles s’étaient fixé, et pour certaines d’avoir fait évoluer les mentalités et la place des femmes.
Des femmes dont je n’avais, pour la plupart, jamais entendu parler, sauf bien sûr, Joséphine Baker et "son"  célèbre Château des Milandes.

Même si je n’ai pas été convaincue par les illustrations basiques et colorées (mais je ne suis pas une spécialiste de la BD), cette remise à l’honneur de ces femmes qui n’ont pas laissé leurs noms dans la "grande Histoire", permet de leur rendre un hommage mérité, et apprécié.

Excellent

10 étoiles

Critique de Coper (, Inscrite le 2 octobre 2014, 39 ans) - 29 novembre 2018

De sacrées femmes, j'adore.
Très intéressant.
Le tout porté par un beau graphisme.

Culottées

10 étoiles

Critique de Nathavh (, Inscrite le 22 novembre 2016, 58 ans) - 24 mars 2018

Très chouette roman graphique. Mais quelle belle idée !

Pénélope Bagieu nous propose de découvrir des femmes qui savent ce qu'elles veulent !

Elles ont vécu des époques différentes, ont marqué l'histoire ou leur entourage par leur détermination. Elles viennent de tous les continents, de toutes les époques.

C'est malin, on apprend des choses, elle met en avant ces différentes personnalités, c'est un régal.

Je ne peux que vous inviter à les découvrir.

Un second volume m'attend dans ma PAL, j'ai hâte de le découvrir... car on en veut encore.

Les illustrations sont vraiment TOP.

Quelques personnalités du ce premier volume :

Clémentine Delait, une femme à barbe qui a su tirer parti de sa caractéristique (1865-1939)

Nzinga Reine du Ndongo devenue Reine d'Angola (1583-1663)

Les Mariposas : soeurs rebelles luttant contre le dictateur Trujillo en République Dominicaine (1924-1960)

Annette Kellerman qui créa le maillot de bain et la natation synchronisée ce qui créa un scandale à l'époque en Australie (1886-1975)

J'ai beaucoup aimé l'histoire de Joséphine van Corkum catholique qui épousa un protestant aux Pays-Bas (1820-1888)

Joséphine Baker, Wy Zetian (1ère impératrice chinoise en 625-705), et beaucoup d'autres jolis destins connus ou pas.

Foncez, c'est TOP.

♥♥♥♥♥

Forums: Culottées T1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Culottées T1".