Maudit Allende ! de Olivier Bras (Scénario), Jorge Gonzàlez (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Pucksimberg, le 1 janvier 2016 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 43 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 2 548 

Plongée dans les sombres années chiliennes.

Cette bande dessinée est historique et couvre les années Allende / Pinochet. Leo a quitté le Chili non pas à cause de Pinochet, mais à cause d'Allende dont ses parents se méfient énormément alors qu'ils ont une grande confiance en Pinochet. Ils partent se réfugier en Afrique du sud. De nombreuses années plus tard, il travaille à Londres et replonge dans le passe de ce pays fascinant qu'est le Chili.

Le récit s'apparente davantage à un reportage qu'à un véritable récit familial. L'on sent que les artistes se sont documentés et que ce qui est relaté est vrai et historique. Grâce à cette oeuvre on pénètre dans les coulisses de cette dictature, on révise aussi l'histoire du Chili. Il y a véritablement une portée didactique qui se dégage de cette lecture, un peu comme si on lisait un article dans la presse ou les pages d'un livre d'histoire. Il est certain qu'en tant que lecteur j'aurais apprécié que l'histoire de Leo soit davantage fouillée et que l'Histoire du Chili soit la toile de fond, afin de donner le sentiment au lecteur qu'il ne lit pas qu'un simple reportage.

Les dessins sont originaux, mais je dois reconnaître que je ne suis pas sensible à ce trait de crayon, parfois très brouillon, mais ceci est tout à fait personnel. Ce dessinateur n'en est pas à sa première oeuvre et est reconnu pour son talent.

Une oeuvre qui permet de découvrir cette époque trouble avec deux figures singulières comme acteurs principaux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Maudit Allende !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Maudit Allende !".