Le goût du large de Nicolas Delesalle

Le goût du large de Nicolas Delesalle

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Killing79, le 20 décembre 2015 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 036ème position).
Visites : 2 720 

Visites du monde

De l'inaccessible Tombouctou à la mélancolique Tallinn, entre une partie d'échecs fatale quelque part dans un hôtel russe et un barbecue incongru à Kaboul, des clameurs de la place Tahrir au fond d'un trou, dans l'Aveyron... C'est le roman d'une vie et de notre monde que raconte Nicolas Delesalle, le temps d'une croisière en cargo.

Sous prétexte de nous narrer un voyage de neuf jours en mer, Nicolas Delesalle nous propose un retour sur ses différentes expériences en tant que grand reporter. La forme du livre se rapproche du recueil de nouvelles, même si sa croisière en cargo reste le fils conducteur.

Je ne suis pas un adepte des récits de voyage. J’ai pourtant pris beaucoup de plaisir et ce pour plusieurs raisons :
Avec cet auteur, on voyage. Chaque nouvelle anecdote nous transporte dans les quatre coins du monde. Moi qui n’y connaissais pas grand-chose en géographie, j’ai souvent été perdu avec tous les noms de villes mais ce n’est pas rédhibitoire à la compréhension et le dépaysement a été total.
Lors de ses périples, le journaliste a rencontré des personnes représentatives de la condition du pays visité. C’est par ces indigènes et leurs discours qu’il nous fait découvrir l’atmosphère de l’endroit et qu’il nous confronte à ces existences souvent difficiles. L’humain est au centre de son initiative. Il échange avec ces gens pour mieux les comprendre et ainsi partager avec nous ces petits bouts de vie.
Chaque anecdote est abordée avec un soupçon d’humour. Les drames vécus s’en trouvent dès lors beaucoup plus accessibles sans perdre de leur impact pour autant. J’ai donc vécu des situations tragiques avec le sourire, sans jamais me sentir mal à l’aise. Certaines nouvelles auraient d’ailleurs mérité un peu plus d’approfondissement ou de longueur tant elles étaient intéressantes et divertissantes.

Sans jamais tomber dans le pathétique, Nicolas Delesalle nous ouvre des petites portes d’humanité qui ont transformé mes gros problèmes personnels en petits tracas insignifiants. En très peu de pages, il sait être percutant. J’ai trouvé ce texte instructif et je l’ai perçu comme une courte approche de la situation de la planète vue par les yeux bienveillants d’un amoureux du monde.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Prendre le large avec Nicolas Delesalle

8 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 38 ans) - 27 avril 2021

Comme il l’a été souligné dans la critique principale, plus qu’un roman, le goût du large est une suite d’expériences vécues par l’auteur et racontées au fil d’un voyage maritime de neufs jours avec pour destination Istanbul.
Cette coupure vécue par Nicolas Delesalle constitue une parenthèse bienvenue dans une vie qui va à cent à l’heure, un moment idéal pour souffler et se remémorer des épisodes marquants vécus par l’écrivain-journaliste.
Comme @Killing79, j’ai apprécié les nombreuses anecdotes racontées, les échanges avec les nombreuses personnes rencontrées au cours d’une carrière qui m’a paru pour le moins mouvementée. J’ai aimé être balloté d’un lieu à l’autre, parcourir le monde sans réel fil conducteur et temporel. On est porté par cette lecture qui malgré certains aspects durs, les conflits armés sont tout de même assez présents durant les récits, se veut avant tout humaine, avec sa part d’ombre et de lumière.
A ces aspects positifs s’ajoute également le style, un style fluide, agréable, assez dynamique, bref j’ai bien aimé ce goût du large qui dans une période où nos plus grands déplacements se situent à 10 Km de chez soi offre un peu de dépaysement.

Forums: Le goût du large

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le goût du large".