Alex au pays des chiffres de Alex Bellos

Alex au pays des chiffres de Alex Bellos
(Alex's adventures in numberland)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Scientifiques

Critiqué par Colen8, le 10 février 2015 (Inscrite le 9 décembre 2014, 80 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 103ème position).
Visites : 2 564 

Remue-méninges

Cette lecture vous embarque dans un voyage insolite et passionnant, dans un tour du monde allant de la forêt amazonienne actuelle au Japon en passant par le Mexique, le Moyen-Orient, la Grèce antique, l’Inde des premiers millénaires, la Chine et l’Occident contemporain. Elle s’achève sur l’origine des récréations mathématiques : carrés magiques, sudoku, tangram, origami, taquin, rubik’s cube et autres casse-têtes qui ont mobilisé de grands mathématiciens et utilisent aujourd’hui de puissants ordinateurs. Un détour par la théorie des nombres avec les suites et les séries vous emmène en compagnie du nombre d’or, des nombre parfaits, des nombres amicaux, des nombres sociables agrémentés de quelques paradoxes. Les mathématiques procèdent d’un langage universel, le même pour tous. A la différence de l’histoire des idées, les théorèmes ne changent pas : une fois établis ils restent perpétuellement valides, ouvrant la voie à de nouveaux concepts.
Pour les besoins du commerce on a commencé à utiliser des cailloux, dont dérive le terme de calcul. Pour répartir équitablement les surfaces après les crues annuelles du Nil est née la géométrie. Plus tard sont venus les calculs astronomiques. Enfin Cantor a ouvert le champ des ensembles infinis qui défient l’imagination. La notation en chiffres arabes en lieu et place des chiffres romains vient en réalité des indiens qui sont aussi les inventeurs du zéro, mot (dé)formé de zéphyr. Avant la calculette, les bouliers ont été les instruments de calcul les plus fiables et les plus rapides. Des armées d’ingénieurs se sont servis pendant des siècles jusque dans les années 70’s des règles à calcul graduées en logarithmes pour effectuer des multiplications et des divisions complexes. La question de la quadrature du cercle a permis d’aborder les caractéristiques du nombre pi, dont le calcul des décimales en a passionné plus d’un, pour arriver avec les ordinateurs à quelques milliards d’une suite de nombres parfaitement aléatoires.
C’est le livre d’un journaliste talentueux pour raconter des histoires percutantes, s’appuyant sur des enquêtes dans les milieux universitaires et ailleurs. C’est ludique et vivant à la fois. Ceux qui aiment les jeux et casse-têtes divers des supports papiers ou vidéos, ceux qui croient en leurs chances au loto, au casino ou avec les produits dérivés des traders sont servis. Les autres peuvent découvrir où, quand, comment et pourquoi nos lointains ancêtres ont eu besoin de compter.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le pays des merveilles

7 étoiles

Critique de Fanou03 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 46 ans) - 4 novembre 2015

Le pays des chiffres est-il aussi celui des merveilles ? On serait tenté de le croire, à la lecture de ce très instructif et pédagogique ouvrage qui nous fait partager la passion de son auteur pour les mathématiques.

Alex Bellos a fait le choix d’introductions ludiques pour présenter puis développer, dans chaque chapitre de son livre, un concept mathématique différent, le tout formant un ensemble assez large et varié, touchant aussi bien l’arithmétique, l’algèbre, la géométrie, que la probabilité ou les statistiques. Des illustrations, et de nombreux schémas, très clairs et bien faits, parsèment l’ouvrage, l’aérant de façon bienvenue.

L’auteur s’applique à rendre le plus accessible possible les raisonnements liés à la présentation de ces concepts. J’avoue malgré tout qu’il m’est arrivé plusieurs fois de sauter certains de ses passages, soit qu’ils demandent malgré tout une bonne dose de concentration que l’on n'a plus forcément le soir à la chandelle après une journée de travail, soit qu’ils s’avèrent particulièrement rudes, comme la parabole de l’Hôtel Hilbert, qui est censée expliquer le théorème de Cantor et son principe « d’infinité d’infini ». Heureusement de nombreuses anecdotes rafraîchissantes parcourent le livre, mettant en scène des personnages étonnants (comme Michael De Vlieger, le président américain de la Société Duodécimaliste d’Amérique, qui prône la généralisation de la base douze dans notre quotidien) ou de surprenants univers (comme la tribu amazonienne des Munduruku qui n’a pas de terme pour désigner les nombres au-delà de cinq).

Quelques chapitres m’ont semblé décousus, Alex Bellos menant sa barque alors un peu au gré du vent, mais ne lui en faisons pas trop grief : son ouvrage (assez épais quand même, je le précise) parvient à nous exposer assez simplement le monde fascinant, presque magique, des mathématiques. On se rend compte que si les mathématiques restent une abstraction intellectuelle, ils forment aussi une extraordinaire boîte à outil pour tenter d’expliquer notre réalité quotidienne et même de l’appréhender sous un aspect philosophique, voir spirituel, tant ils confinent parfois à l’intangible.

Forums: Alex au pays des chiffres

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Alex au pays des chiffres".