L'épreuve, tome 3 : le remède mortel de James Dashner

L'épreuve, tome 3 : le remède mortel de James Dashner
(The Death Cure)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Clubber14, le 9 décembre 2014 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 44 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 4 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (57 913ème position).
Visites : 4 026 

Il était temps que ça se termine....

Présentation de l'éditeur :

LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ. Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Mon avis :

Pour être honnête, j'ai été assez déçu de ce 3ème opus. On sent clairement que l'auteur n'a plus trop d'idées et qu'il faut faire un troisième tome pour finir la trilogie. Et je pense sincèrement que la fin du tome 2 un peu réaménagée aurait été une bonne fin.

Dans ce 3e volume donc, nos amis ont réussi à se sortir de la Terre Brûlée, ils sont donc entre les mains du WICKED qui leur a promis de retrouver tous leurs souvenirs originels. Mais voilà, Thomas, Jorge, Brenda, Minho et Teresa en ont marre de servir de souris de laboratoire et vont donc tout faire pour échapper au WICKED. Ce tome peut se synthétiser comme une traque aux Imunes, ces rares humains dont nos amis font partie et qui sont immunisés contre la Brasie. Ils vont ainsi découvrir la dernière ville qui tient encore debout, Denver, où se côtoient Humains non atteints par la Braise et un groupuscule extrémiste qui veut se débarrasser du Wicked. Cette ville est encerclée de Fondus qui vont tout faire pour les manger vivants....

On se retrouve donc dans ce volet au cœur d'un film de morts-vivants, dans une grande traque futuriste et où les sentiments humains sont au cœur de tout. Le côté "roman pour ado" est un peu pénible, je l'aime, non je l'aime plus, toi t'es mon copain je compte sur toi pour tuer les méchants qui me poursuivent etc.... tout ça est un peu trop tiré par les cheveux et même si cela reste de la science-fiction, ça fait un peu too much....

Bref, j'ai trouvé que la qualité du scénario allait decrescendo du 1er au 3e tome et c'est finalement "Le Labyrinthe" qui tire vraiment son épingle du jeu, une trilogie n'était pas indispensable (à part pour le compte en banque de Dashner of course)....

Un final qu'on peut imaginer dès le début du tome mais que je ne dévoilerai pas !!!!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  L'épreuve

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La revanche des Immunes

4 étoiles

Critique de Fanou03 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 48 ans) - 11 août 2020

Je suis assez d’accord avec Clubber dans sa critique : ce troisième tome apparaît globalement un peu poussif en ne faisant que recycler les grands mouvements des deux premiers. Certes nos jeunes héros, Thomas en-tête, n’ont plus d’épreuves à proprement parler à affronter puisqu’ils s’échappent assez vite des griffes du WICKED, mais ce qu’ils vont vivre y ressemble fortement. Ainsi, même s’il faut reconnaître que le récit est plutôt prenant, une certaine forme de lassitude et de déjà-vu nous étreint inexorablement...

Alors certes il y a de bons passages, qui font froid dans le dos, comme « l’Hôtel des fondus » où on nage en pleine peinture de Jérôme Bosch, ou bien les pages de l’attaque du van des héros par ces mêmes fondus qui sont pareils à des zombies sanguinolents et psychopathes, mais globalement Le Remède mortel souffre des mêmes maux que les épisodes précédents : manque de charisme des personnages, qui apparaissent comme complètement désincarnés, peu d’émotion présente, une psychologie réduite au minimum syndical, un scénario qui tourne en rond (la réapparition de Gally m'a semblé invraisemblable), et une conclusion qu’on pourra juger paresseuse. C’est seulement ma deuxième série de roman young adult que je découvre, mais j’en viens à me demander si effectivement, comme je l’ai lu ici ou là, l’architecture narrative des jeux vidéos n’influence pas profondément ces récits, avec justement une succession d’« épreuves » à répétitions conditionnant le changement de « niveaux ».

Les modalités de la recherche sur les causes de l’immunité de Thomas et de ces amis, restent pour moi totalement incompréhensible (qu’est-ce que c’est que cette histoire de « schémas cérébraux », l’auteur n’évoque jamais par contre les éléments de nature immunologique...). Décevant aussi les réponses d'un grand flou (c'est peu dire) que l'auteur daigne lâcher aux questions que l'on se pose (et qui étaient une des motivations pour poursuivre la lecture...). Par contre l’ambiance évoquée dans le cycle (les éruptions solaires qui ont brûlé la Terre et un virus redoutable qui s’est répandu mondialement) a fini vraiment par me mettre mal à l’aise, car faisant un écho assez terrifiant à la période que l’on vit (pandémie et réchauffement climatique…)

Forums: L'épreuve, tome 3 : le remède mortel

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'épreuve, tome 3 : le remède mortel".