La médecine superlumineuse de Régis Dutheil, Brigitte Dutheil

La médecine superlumineuse de Régis Dutheil, Brigitte Dutheil

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Scientifiques , Arts, loisir, vie pratique => Santé et sport

Critiqué par Leura, le 26 octobre 2003 (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 72 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 875ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 8 812  (depuis Novembre 2007)

Bases scientifiques pour une médecine nouvelle

Le Professeur Dutheil et sa fille signent ici un livre qui non seulement bouleverse nos conceptions de la matière, du vivant et de l'homme, mais qui définit aussi les prémisses d'une médecine holistique, qui sera, espérons-le, celle de demain. Régis Dutheil enseignait la physique et la bio-physique à l'université de Poitiers, il était agrégé de médecine et chercheur en physique fondamentale. Titulaire de nombreuses distinctions scientifiques, ce membre de la fondation Louis de Broglie a publié de nombreux articles dans des revues de recherche, tant en physique qu'en médecine. Sa fille Brigitte s'est spécialisée dans l'étude de la mort.
Cet excellent ouvrage nous brosse un tableau des conceptions scientifiques les plus évoluées du monde et de la place de l'homme dans celui-ci et redéfinit brillamment les concepts de santé, de maladie et de mort à la lumière de la mécanique quantique. Reprenant les travaux de Scheldrake, de Pribram, d'Eccles, de Bšhm, de Burr, de Costa de Beauregard et les siens propres, le Professeur Dutheil nous offre un cadre de pensée permettant de comprendre l'efficacité des médecines parallèles comme l'homéopathie, l'acupuncture, de la géobiologie, de la sophrologie et des structures sonores holophoniques, sans oublier les médecines dites primitives pratiquées par les chamans et les sorciers.
Pour le professeur Dutheil, nous vivons dans un monde sous-lumineux, dans lequel chaque particule ne peut qu'avoir une vitesse inférieure à celle de la lumière. Dans ce monde, qui n'est qu'une projection holographique de l'autre, comme l'avait déjà compris Platon avec son mythe de la caverne, l'espace-temps est défini précisément. La conscience, elle serait formée de matière superlumineuse, c'est à dire de particules à vitesse supérieure à la lumière, les tachyons. Dans le monde tachyonique, l'application des lois d'Einstein nous démontre que le temps n'a plus aucune signification. Les photons, les électrons et les quarks seraient constitués de "préons" dont le centre correspnd à un espace-temps super-lumineux et la périphérie à un espace-temps sous-lumineux.
Toutes les maladies peuvent être décodées comme une dégradation de l'information, une augmentation de l'entropie. Quand celle-ci devient maximale, la conscience quitte le corps physique, c'est la mort. Pour vivre, nous "pompons" de la néguentropie, c'est à dire de l'information. Les travaux de Burr ont démontré que notre corps est polarisé électriquement, que notre corps matériel, moléculaire, est étroitement intriqué à un corps électrique, et que les maladies sont liées à un trouble au niveau de ce corps énergétique, atteignant par ricochet le corps physique. La mort ne serait autre que l'abandon du corps physique par la conscience, celle-ci se retrouvant libre dans le monde super-lumineux dont elle est issue, là où l'entropie diminue et ou l'information augmente indéfiniment.
La médecine moléculaire, agissant sur notre système enzymatique a engrangé d'indéniables succès et prolongé considérablement l'espérance de vie, mais force est de constater qu'elle se casse les dents sur bon nombre de pathologies graves comme le SIDA, le cancer et les maladies mentales. Agir sur notre corps tachyonique permettrait non plus une guérison, mais une véritable régénération, une éradication complète de la maladie. Cela impliquerait une étude du monde superlumineux, la mise en évidence de ses particules, l'étude de notre corps énergétique et de la manière dans l'information y est stockée, et la fabrication d'appareils permettant d'augmenter notre néguentropie par actions sur les tachyons.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La médecine superlumineuse [Texte imprimé] Prof. Régis Dutheil, Brigitte Dutheil
    de Dutheil, Régis Dutheil, Brigitte
    Sand / Recherches (Paris. 1985).
    ISBN : 9782710705031 ; 14,70 € ; 16/02/1999 ; 189 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Raël ????

10 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 72 ans) - 23 décembre 2003

C'est tout de même extraordinaire que quand des scientifiques de haut niveau écrivent un livre en termes de mécanique quantique et non plus de physique newtonienne, il se trouve un Diafoirus pour le traiter de fumiste. Dutheil était physicien, médecin, agrégé et membre de la fondation de Broglie. Je vais de confier une chose, Zobit: les zététiciens m'intéressent un peu et m'amusent beaucoup. Pour ma part je leur refuse le droit de me castrer l'esprit.

Si pour toi Dutheil est un comique, je suppose qu'alors des gens comme Eccles, Sheldrake, Bohm, et pourquoi pas Bohr et Einstein aussi?

Au XIXe siècle, Lavoisier prétendit un jour à un paysan qu'il s'était trompé en voyant une pierre tomber du ciel, que c'était impossible. Eh oui, il ne connaissait pas les météorites. Les zététiciens, héritiers de Lavoisier?


Eblouissant

1 étoiles

Critique de Zobit (, Inscrit le 5 décembre 2003, - ans) - 23 décembre 2003

Alors, là, c'est tellement lumineux que cela en devient éblouissant. On y voit plus rien .... Je suis sûr que Majax et ses amis zététiciens doivent adorer ce tissu de masturbation intellectuelle.
J'aime beaucoup la vision de Darius: les vilaines méchantes firmes pharmaceutiques contre les érudits, que je dis-je les éclairés !

Allez, Leura, débranche la prise et retourne chez Rael.

Ouahhh !

10 étoiles

Critique de Darius (Bruxelles, Inscrite le 16 mars 2001, - ans) - 27 octobre 2003

J'ai pourtant lu et relu bien attentivement, mais il me manque, comme qui dirait, certains électrons pour faire tenir le truc en un ensemble cohérent de manière à le régurgiter.
C’est vrai, ce n'est pas un ouvrage de vulgarisation et le pauvre commun des mortels, dont je suis, ne pourra jamais le ressortir comme preuve de son savoir.
Mais c’est vraiment très courageux de la part de ces père et fille d’apporter des preuves scientifiques à ce qu'on connaissait depuis des milliers d’années mais qu'une certaine manipulation simpliste de lobbies plus intéressé par la rentabilité que par la santé empêchait de connaître. Hélas, comme cette médecine va considérer l'homme dans sa globalité et non plus morceau par morceau, donc fera appel à une multidisciplinarité, je doute fort qu’elle puisse se mettre en route sans que les tenants du pouvoir économique ne freine des quatre fers.
Et je crains bien que ces deux scientifiques "éclairés" partisans de cette médecine "superlumineuse" ne se voient couper leurs crédits de recherche, comme tant d’autres. Mais bon, faut rester optimiste !

Forums: La médecine superlumineuse

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Médecine superlumineuse 2 Leura 26 décembre 2003 @ 19:39

Autres discussion autour de La médecine superlumineuse »