Paco les mains rouges tome 1 de Fabien Vehlmann (Scénario), Eric Sagot (Dessin)

Paco les mains rouges tome 1 de Fabien Vehlmann (Scénario), Eric Sagot (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par JulesRomans, le 9 septembre 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 66 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 951 

Après "Hollande démission, Taubira pendaison" viendra "Hollande à la cagne, Taubira au bagne"

"Paco les mains rouges" est le récit par un narrateur interne de son voyage puis de ses premiers mois au bagne de Guyane (département d'origine de Taubira). Le graphisme est original avec un goût pour les formes géométriques et un choix de couleurs restreints qui permet d’éviter le côté traumatisant de certaines vignettes où on voit des règlements de compte entre bagnards. Le système du caïdat, qui voit en particulier les plus faibles physiquement se transformer en épouses des plus costauds, est bien mis en valeur. La scène où le narrateur est violé par trois autres bagnards est évoquée par le texte et non par le dessin. L’art de cet album est d’arriver à nous faire comprendre la violence physique et morale omniprésente sans la montrer de façon trop explicite.

Le monde des trafics et de la course (aussi bien de certains gardiens que des bagnards) pour profiter malhonnêtement des souhaits (entre autres d’évasion) et ressources des autres bagnards est bien exposé. Une des raisons en est qu’une fois libéré du bagne, l’on doit rester sur place autant de temps que l’on est resté enfermé dans la colonie pénitentiaire. Le bagnard se retrouve alors sans ressource et sans réelle perspective de travail pour des raisons intelligemment exposées.

Le héros est un instituteur, apparemment auteur d’un meurtre avec un fusil de chasse, aussi le regard critique qu’il porte sur cet univers nous paraît très plausible. Le récit quoique fictionnel sonne très juste, y compris pour ceux qui ont lu des documentaires sur le bagne ou sont allés (comme votre serviteur) consulter les archives de la pénitentiaire à Aix-en-Provence. Avec "Paco les mains rouges", on est dans une époque qui suit de peu le passage d’Albert Londres en Guyane.

À la fin des années 1980 était parue une série "Dorian Dombre" (pré-publication du tome 1 dans "Vécu") avec comme scénariste José-Louis Bocquet et dessinateur Francis Vallès ; il présentait sous le regard d'un narrateur omniscient l'arrivée d’un prétendu journaliste (se révélant frère d'un bagnard) dans un bagne imaginaire qui tient beaucoup de celui de la Guyane, dans un style graphique plus classique que celui utilisé dans "Paco les mains rouges". Le bagne appartient là à une période historiquement confuse, et la révolte des bagnards dans la série "Dorian Dombre" débouche sur l'indépendance du territoire.

En 2006 " L'Homme qui s'évada » chez Actes sud raconte le séjour (de 1913 à 1927) et l’évasion de Camille-Eugène Dieudonné (accusé à tort d’être un des membres de la bande à Bonnot qui sévit en 1911 et 1912).

On note qu’un projet BD entièrement guyanais sur le bagne s’est finalisé ; le premier tome est paru sous le titre "Aux îles, point de salut" et le second volume "Cayenne, matricule 51793" est prévu pour septembre 2013. On trouvera le moyen de se procurer l’ouvrage et voir des extraits sur la page http://fr.ulule.com/cayenne/

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Paco les mains rouges tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Paco les mains rouges tome 1".