À travers temps de Robert Charles Wilson

À travers temps de Robert Charles Wilson
(A Bridge of Years)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Yeaker, le 21 mai 2013 (Dijon, Inscrit le 10 mars 2010, 46 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 847ème position).
Visites : 1 406 

Si on pouvait tout recommencer, ailleurs en d’autres temps !

A travers temps

Un homme dépressif est de retour dans sa ville natale pour un nouveau départ aidé par son frère. Il achète une maison à l’extérieur de la ville et se lie d’amitié avec l’agent immobilier. Cependant, chose étrange, au réveil la vaisselle dans l’évier est faite. Est-ce qu’il perd la tête pour de bon ?
La maison qu’il vient d’acquérir n’est en fait qu’une couverture, elle cache un sas, un tunnel qui permet de voyager dans le temps. Le gardien du tunnel à été éliminé 10 ans plus tôt par un déserteur du futur en fuite. La partie réparable permet de partir pour New York 1964, alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ? Sauf qu’à New York 1964 il y a un déserteur sur armé qui vit dans la parano d’être retrouvé.

Ce récit garde la qualité narrative de Robert Charles Wilson mais le roman traine en longueur dans sa deuxième partie. L’auteur rajoute des personnages et leur existence pour faire durer le roman sans que cela apporte un plus. La trame aurait gagné à être traitée sous forme de nouvelle car tout l’intérêt réside dans l’abandon d’une vie pour une nouvelle expérience. La chasse du déserteur qui se croit repéré n’était même pas nécessaire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Vivre dans son temps

6 étoiles

Critique de Isad (Occitanie, Inscrite le 3 avril 2011, 59 ans) - 12 avril 2014

Ce roman ancré dans la normalité d’une petite ville de province possède une facture classique un brin surannée. Il fait parfois de lourds clins d’œil sur le voyage dans le temps et les paradoxes temporels et montre que le futur peut être modifié à la marge. Les personnages sont un peu caricaturaux mais tous de bonne volonté.

Une maison est mise en vente car son propriétaire dont il ne semble pas exister de trace officiel a disparu il y a 10 ans et doit des arriérés d’impôt. Un ingénieur que sa femme écologiste a quitté et qui a perdu son emploi car il s’est mis à boire n’acceptant pas cette rupture, l’achète en 1989 à un agent immobilier qui était dans la même école que lui et qui est passionné de science-fiction. Il s’aperçoit que la maison est autonettoyante et trouve un couloir étrange derrière un mur du sous-sol, ... qu’il suit.

IF-0414-4210

Forums: À travers temps

Il n'y a pas encore de discussion autour de "À travers temps".