Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells

Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells
(I am not a serial killer)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Clubber14, le 20 juillet 2011 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 44 ans)
La note : 3 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (49 221ème position).
Visites : 5 251 

Mouais

Présentation de l'éditeur :

John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, tenue par sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et, depuis son plus jeune âge, il nourrit une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais conscient de son cas, et pas spécialement excité à l’idée de devenir un serial killer, John a décidé d’en parler à un psy et de respecter quelques règles très précises. Ne nourrir que des pensées positives à l’égard de ses contemporains. Ne pas s’approcher des animaux. Éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu’on retrouve autour de chez lui plusieurs corps atrocement mutilés. Y aurait-il plus dangereux encore que John dans cette petite ville tranquille ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ?

Mon avis :

Loin, très loin de l'ambiance oppressante de Dexter, pas drôle pour un sou, nous nous retrouvons ici à la croisée des chemins, un mélange des genres qui aurait pu s'avérer intéressant.
Malheureusement l'auteur n'a pas réussi à m'embarquer dans son délire et du coup tout est touché du doigt sans être vraiment approfondi : pas d’enquête policière donc ce n'est pas un roman policier, un homme qui se transforme en monstre on ne sait par quel miracle. Un gamin qui découvre la vérité et hop comme par hasard il est connu dans la ville pour être un serial killer en devenir...

Bref tout est un peu trop tiré par les cheveux, ça aurait pu être réussi si un humour décapant était venu en toile de fond mais il n'y est pas.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  John W. Cleaver

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

inattendu

9 étoiles

Critique de Soup34 (, Inscrit le 30 septembre 2007, 43 ans) - 15 janvier 2012

moi aussi je vais tempérer la critique de Clubber 14.

j'ai trouvé ce roman très prenant, notamment toute la lutte intérieure du héros pour se contrôler et son questionnement sur faut-il lâcher le monstre qui est en lui pour éviter à des gens de mourir.
Le héros est d'un cynisme absolu, tout du moins au début du bouquin, car ce qui lui arrive le fait évoluer tout au long du roman. C'est pour moi la grande force du bouquin: toute la partie psychologique et le questionnement de John est vraiment très bien rendu et détaillé.

Certes la touche de fantastique n'étant pas annoncée sur la quatrième de couverture, cela m'a surpris mais m'a plutôt plu.

L'inconvénient majeur de ce livre se situe dans les extraits de critiques mis en quatrième de couv pour appâter les gens car ils ne correspondent pas du tout au contenu du livre.

Dans l'ensemble ce livre m'a beaucoup plu et j'ai hâte de voir la suite des aventures de John.

Ne vous fiez pas à la critique de Clubber car elle ne me semble pas justifiée.

Oui mais...

7 étoiles

Critique de Amnezik (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 56 ans) - 21 septembre 2011

Ouch Clubber14 n'est pas tendre avec ce premier roman de Dan Wells, je vais donc essayer de tempérer en vous livrant mes impressions.
Si le mélange des genres est une des forces du Livre Sans Nom je trouve au contraire que dans le cas de ce roman la touche de fantastique gâche une partie du plaisir... Non qu'elle soit mal exploitée mais parce qu'on nous promet un Reservoir Dogs littéraire donc on s'attend à du thriller pur et dur.
Passé la surprise (et une pointe de déception) j'ai globalement apprécié le bouquin, notamment l'introspection du jeune héros qui combat un destin qui lui paraît inéluctable. A-t-il raison ou tort ? Seule la suite nous le dira... Et oui deux autres volumes devraient prochainement compléter les aventures de John Wayne Cleaver.
Les quelques touches d'humour sont un plus appréciable même si l'on aurait apprécié qu'il soit un brin plus incisif.
J'espère avoir donné envie aux curieux de découvrir ce roman qui mérite le détour (je l'ai lu en 3 jours donc à priori c'est que j'ai bien accroché malgré quelques imperfections).

Forums: Je ne suis pas un serial killer

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Je ne suis pas un serial killer".