Le Marquis d'Anaon, tome 4 : La Bête de Fabien Vehlmann (Scénario), Matthieu Bonhomme (Dessin)

Le Marquis d'Anaon, tome 4 : La Bête de Fabien Vehlmann (Scénario), Matthieu Bonhomme (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par PPG, le 3 avril 2010 (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 44 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 607ème position).
Visites : 2 309 

Que revêt pour nous la traque d'une bête ?

Bonhomme et Vehlmann nous replongent avec délice dans la destinée du Marquis d'Anaon. Héros malgré-lui, il reste fidèle à lui-même par son caractère taciturne et secret. Malgré tout, nous découvrons un peu de son passé par l'intermédiaire d'un ami d'enfance, aujourd'hui capitaine d'un régiment de dragons. Ce dernier l'a en effet cherché afin qu'il puisse l'aider à accomplir une mission commanditée par le roi de France : traquer une mystérieuse bête qui sème l'effroi parmi les villageois qu'elle rencontre. Aujourd'hui dans l'Isère, demain en Savoie, laquelle n'est pas encore française, ce capitaine ne pourra pour cette raison avancer qu'accompagné de volontaires. Parmi cette troupe se rétrécissant de jour en jour, Jean-Baptiste fait office d'élément risible notamment du fait de son manque de justesse lors des combats. Davantage à son aise dans d'autres domaines qui se révéleront très utiles, telles les sciences naturelles, le Marquis d'Anaon deviendra progressivement le rouage essentiel dans cette quête. Ainsi, à cet égard, les dernières planches sont magnifiques : dans l'assaut final il fera preuve d'un grand sang froid, comme s'il savait se libérer au moment opportun.

La fin de ce récit peut sembler fade et brusque en première lecture. Puis, elle nous fait cogiter rapidement sur ce qu'est la victoire : ce grand calme après la tempête, après le grand frisson. Qu'est-on venu faire à traquer une bête ? Que revêt-elle pour nous ? En la pourchassant, ne découvrons-nous pas notre propre animalité ? Encore une fois quelques cases illustrent très bien ces interrogations.

De magnifiques dessins viennent servir comme il se doit ce beau récit. Comme toujours l'aventure est plaisante, envoûtante de par son mystère et son humanité : des hommes ordinaires en proie à des maux concrets qui sont largement amplifiés par des croyances populaires.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un héros fatigué ?

8 étoiles

Critique de Hervé28 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 50 ans) - 9 septembre 2011

Déjà le quatrième volume d'une série qui, pour moi, rentre dans les classiques de la bande dessinée. A l'image des comédies de Molière, on retrouve le personnage principal, le marquis d'Anaon, assez tardivement dans la lecture de l'histoire. Un marquis d'Anaon, fatigué, blasé, méconnaissable et, surtout encore sous le choc de sa précédente aventure maritime "la providence". Un héros presque effacé, effacé dans un scénario qui privilégie la traque de la bête et effacé devant les superbes dessins de Matthieu Bonhomme. La force de cet opus réside en effet dans le scénario qui, et j'en ai été frustré au début, met Jean Baptiste au rang d'un simple figurant, permettant ainsi au dessinateur d'exceller dans les vignettes de paysages. Mais la rédemption du héros viendra de la montagne, (comme pour Hergé dans "Tintin au Tibet") territoire vierge et hostile. Un très beau volume qui se dévore d'une traite.

Forums: Le Marquis d'Anaon, tome 4 : La Bête

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Marquis d'Anaon, tome 4 : La Bête".