Les fiches les plus visitées (nouvelle version)


sans couverture

Les fourmis de Bernard Werber

critiqué par Passionnata - (Hermalle - 57 ans)
8 etoiles
Epoustouflant !
Oui, époustouflant est ce livre de Bernard Werber que je viens de découvrir. Il fait, paraît-il, partie d'une trilogie dont j'ignorais l'existence. Heureusement, voilà chose connue pour le plus grand plaisir de la lectrice que je suis. Bernard Werber est assurément un auteur qui ne manque pas d'imagination ! Il nous fait découvrir et aimer un monde auquel nous prêtons peu...

sans couverture

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 50 ans)
10 etoiles
Un ballotin de pralines
Que dire d’un livre si simple qui coule doucement, comme un bon vin se laisse boire ? Philippe Delerm : c’est aussi bon que le chocolat, aussi simple qu'un déjeuner chez sa grand-mère. Des moments de la vie décrits avec simplicité. Une série de nouvelles à lire au coin du feu en hiver ou sous un arbre en été. Que c'est...

sans couverture

Autre-Monde, tome 1 : L'alliance des Trois de Maxime Chattam

critiqué par Madame Charlotte - (Argelès sur mer - 45 ans)
8 etoiles
excellente surprise pleine de promesses !
Nous y sommes, le nouveau Chattam, LA nouvelle série du maître est en libre circulation ! Couverture attirante, pas kitsch, pour une fois, annonce un nouveau monde, sorti de l’imaginaire débridé de son auteur. Ce coup-ci Chattam renoue avec ses premières amour et nous pond un univers tout à fait personnel, néanmoins inspiré par ses propres lectures de jeunesse, Tolkien, Mark...

sans couverture

Les trois mousquetaires de Alexandre Dumas

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
10 etoiles
Un merveilleux roman, une merveilleuse écriture
Je touche ici à un sommet du genre « roman historique » ! Raymond Barre a un jour confié qu'il relisait ce livre une fois par an depuis des années. Il y a d'abord les personnages historiques : Louis XIII, Richelieu, Anne d'Autriche, Buckingham, une bonne partie de la noblesse de l’époque et… d'Artagnan ! Le Roi vit toujours au Louvre,...

sans couverture

Les heures souterraines de Delphine de Vigan

critiqué par Sunsi - (45 ans)
8 etoiles
Un roman saisissant sur l’ultra-moderne solitude
Cadre dynamique dans un grand groupe, Mathilde se rend chaque matin à son travail jusqu’au jour où son destin bascule sans préavis. Victime de harcèlement moral (ce terme n’apparaît pas une seule fois mais c’est bien de cela dont il s’agit) parce qu’elle a eu le malheur un jour de contrer les propos de son patron, elle tente de...

sans couverture

Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov

critiqué par Pendragon - (Liernu - 50 ans)
10 etoiles
Aaah, la littérature russe !!!
Il y a du Kafka, du Lesage, du Poe dans ce chef-d'œuvre russe, dans ce roman qui mit onze ans à se construire, à se faire, à se défaire, à s’écrire et se réécrire… Boulgakov y a mis tout son cœur et toute son âme, tout son amour de la Russie, mais aussi tous les griefs qu’il porte contre son...

sans couverture

L'herbe bleue : Journal d'une jeune fille de 15 ans de Anonyme

critiqué par Marikaro - (33 ans)
9 etoiles
Un témoignage poignant....
Elle a quinze ans lorsqu'elle découvre la drogue à son insu. Malgré les sensations exceptionnelles qu'elle éprouve, elle est effrayée et se promet de ne plus y toucher. Mais le désir incontrôlable la rattrape. Elle sombre alors dans un enfer de dépendance, angoisse. Ce livre est émouvant et ne laisse pas indifférent. Une bonne leçon de morale pour tous ceux...

sans couverture

Le colonel Chabert de Honoré de Balzac

critiqué par Lolo2000 - (35 ans)
7 etoiles
CAPTIVANT
Un livre étrangement court et facile pour un Balzac qui lui a néanmoins laissé le temps d'exercer tout son art. Un livre avec une intrigue captivante plutôt différente des autres de ce même auteur. Une œuvre qui ne décevra pas les inconditionnels de Balzac même si ce n'est pas la meilleure....

sans couverture

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 53 ans)
9 etoiles
Les fleurs de la sagesse
Quel condensé d'émotions subtiles que ce livre… Moïse, 11 ans, rencontre Monsieur Ibrahim, l'épicier du coin. L'amitié qu'ils nouent rapidement prend les traits d’une relation filiale pure. Et cela tombe bien car le vrai père de Moïse lui réserve une désagréable surprise… Monsieur Ibrahim est un condensé de sagesse, de tendresse, de compréhension. Mais ne nous y trompons pas, cette attitude cache nombres de fêlures. Le...

sans couverture

Le Prophète de Kahlil Gibran

critiqué par Leura - (-- - 70 ans)
10 etoiles
Un sommet de la littérature du 20e siècle
« Le Prophète » est plus qu'un livre. C'est un cadeau offert à l’humanité toute entière. Dans un langage très poétique, l’auteur relate le testament spirituel d'Almustapha au peuple d’Orphalèse. L’amour, le mariage, les enfants, le don, la prière, le travail, la joie, la tristesse, la liberté, les lois, le bien et le mal, le plaisir, la religion, la prière, la mort...

sans couverture

Acide sulfurique de Amélie Nothomb

critiqué par Alys - (Toulouse - 32 ans)
7 etoiles
Pas si sulfureux
Un nouveau concept de télé-réalité : "Concentration". L'émission consistant à enlever des gens au hasard (ou presque) et à les enfermer dans un camps de concentration dans des conditions de (sur)vie équivalentes à celles des camps de la guerre de 39-45 sous la surveillance de kapos recrutés parmi, semble-il, les plus ignares et les plus ineptes de la société humaine....

sans couverture

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda

critiqué par Chat pitre - (Linkebeek - 50 ans)
8 etoiles
A chaque fois elle vous surprend !
Voilà encore une nouvelle venue dans le monde littéraire. Anna Galvada nous fait découvrir pour la première fois son univers de jeune femme de trente ans. Cette série de douze nouvelles plus délicieuses les unes que les autres enchanteront les après-midi lors de vos week-ends. Avec un talent non dissimulé, elle réussit à basculer du bonheur au sordide avec une rapidité...

sans couverture

Le potentiel érotique de ma femme de David Foenkinos

critiqué par Sahkti - (Genève - 47 ans)
8 etoiles
Rire fait du bien!
Petit clin d’œil tout d’abord à la jaquette qui entoure ce livre et qui précise que c’est un roman non-autobiographique. Pas de fumée sans feu ? :) "Hector est tombé amoureux, et s’est marié. Alors, il s’est mis à collectionner sa femme." Hector est un homme assez classique, qui bosse dans une grosse entreprise, est considéré comme sympa, va régulièrement manger chez...

sans couverture

FAM de Chantal Magalie Mbazoo-Kassa

critiqué par Imani - (Toulouse - 40 ans)
10 etoiles
C'est un roman qui vaut mille détours.
Une plume acerbe. Une intrigue bien ficelée. Un personnage principal haut en couleur : tout est réuni pour faire de ce roman un véritable coup de poing. L'on rencontre Fam le personnage principal dès la première page de ce roman et on le suit, lui qui après de brillantes études supérieures en Europe, rentre chez lui accompagné de sa femme, la...

sans couverture

Souvenirs d'enfance, tome 1 : La Gloire de mon père de Marcel Pagnol

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 35 ans)
8 etoiles
Ah l'enfance de Pagnol!
Tout le monde connaît Pagnol avec son amour pour la Provence, ses malices, ses amours, ses bêtises... Ici, dans le premier tome de ses "souvenirs d'enfance", Pagnol nous raconte son amour pour la campagne provençale, ses voyages à la Treille, son petit frère, sa petite soeur, sa chère et tendre famille, les pièges aux lapins dans la garrigue... Mais aussi ses...

sans couverture

Les Rois maudits de Maurice Druon

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
10 etoiles
Un vrai régal plein de vie !
Comment ai-je pu oublier ce merveilleux roman historique ?… Une œuvre pourtant majeure dans le genre et un grand tournant dans l’Histoire de France ! Nous sommes sous le règne de Philippe IV, dit « Le Bel », qui succédera à Louis IX (Saint Louis) de 1285 à 1314. Le Roi, assisté de son principal ministre Marigny, aura pour objectif constant...

sans couverture

Le liseur de Bernhard Schlink

critiqué par Sirocco - (Lillois - 47 ans)
8 etoiles
Une histoire poignante
L'Allemagne dans l’immédiate après-guerre. Un adolescent tombe amoureux d'une femme de 30 ans, modeste employée à la compagnie des tramways. Amour réciproque, hors du commun, qui captive. Mais vite des questions se posent : qui est cette femme ? Certaines de ses attitudes sont étranges, inattendues, on sent que des éléments de l'histoire manquent pour la comprendre. Pourquoi disparaît-elle subitement sans...

sans couverture

Les Bienveillantes de Jonathan Littell

critiqué par Ororinbelge - (Charleroi - 63 ans)
10 etoiles
Un monument - de la complexité du Mal
Sur un plan factuel, deux obstacles de base : - on est d’emblée intimidé par le poids de ces plus de 900 pages, tassées, sans paragraphe, imprimées en caractère 6 … - Il faut surnager, au début, dans la houle des …strumfurher et des vocables germaniques, dans la noria de noms ukrainiens ou caucasiens de lieux et d’organisations : ce trait, qui...

sans couverture

Le pendule de Foucault de Umberto Eco

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 42 ans)
7 etoiles
Pendule, ô mon Pendule...
Alors quoi, le Pendule de Foucault ?? Un roman qui alimente nombreuses conversations, qu’on adore ou déteste, paraît-il. Un « culte », un « mythe », un « chef-d’Ïuvre », un « classique », un « fleuve », un « thriller intersidéral » ou… une « imposture » ??? Trois hommes, Casaubon, le narrateur, Belbo et Diotallevi, jamais rassasiés de...

sans couverture

Discours de Suède de Albert Camus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
10 etoiles
Le rôle de l'art et de l'écrivain dans la société
Albert Camus reçoit le Nobel en 1957 et c'est le 10 décembre qu'il prononce son discours de remerciement à l’Hôtel de Ville de Stockholm. Il est dédicacé à l'homme auquel il doit le plus : Louis Germain, l'instituteur de son enfance. Dans ce discours, Camus va dessiner ce qu’il estime être le métier d'écrivain et ce que sont les devoirs de...

sans couverture

En attendant Godot de Samuel Beckett

critiqué par Sallygap - (44 ans)
8 etoiles
Dépouillement et burlesque
Samuel Beckett, Dublinois d'origine, a écrit cette pièce en français. C'est l'histoire d'une attente vaine... Vladimir et Estragon, deux clochards attendent un autre personnage énigmatique, Godot. C'est cette attente qui nous est montrée, les personnages s'occupent , se chamaillant, discutant, mangeant... Ils ne savent pas pourquoi ils attendent....mais ils restent quand même. On ne sait rien de Godot, et...

sans couverture

Bonjour tristesse de Françoise Sagan

critiqué par Mœlibée - (Paris - 37 ans)
9 etoiles
Une histoire de plage...
C'est devenu un lieu commun de comparer la prose de Françoise Sagan à une "petite musique", et l'on ne sait plus exactement à quoi cela tient, si c'est une simple idée sans fondement, ou bien le style caractéristique de cet auteur. Il suffit de lire pour se rendre compte. Cette musique existe, elle traîne un peu, mais toute légère, elle...

sans couverture

A l'est d'Eden de John Steinbeck

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 53 ans)
9 etoiles
Fichue pomme!...
Ah!. Le bien et le mal. Problématique universelle. Steinbeck glisse subtilement cette idée dans son roman : " If a story is not about the hearer he will not listen. And I here make a rule – a great and lasting story is about everyone or it will not last". Le succès de « A l'est d'Eden » s’explique peut-être par là : nous...

sans couverture

Mille femmes blanches de Jim Fergus

critiqué par Jules - (Bruxelles - 76 ans)
8 etoiles
Le prix du Meilleur Premier Livre 2000 : Un livre saisissant, passionnant
Un roman historique, basé sur des faits réels, tout aussi surréaliste que cela puisse paraître ! Les guerres indiennes font rage depuis des années. Les colons, continuant d'arriver de plus en plus nombreux, les villes du Nord-Est sont par trop encombrées de chômeurs et la petite et grande criminalité ne cessent d'augmenter. La solution : les envoyer coloniser de nouveaux territoires...

sans couverture

Jane Eyre de Charlotte Brontë

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 42 ans)
9 etoiles
Un roman à l'image de son auteur
Paru au coeur de l'époque victorienne, « Jane Eyre » est le récit d’une passion qui bouleversa l'Angleterre du XIXe siècle. Jane Eyre est encore une enfant lorsqu’elle se retrouve orpheline et est confiée à la garde de sa tante par alliance, Mrs Reed, une femme froide et égoïste, pleine d'aversion et d'amertume envers sa nièce. Rejetée par cette dernière et...

sans couverture

L'histoire de Pi de Yann Martel

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 79 ans)
10 etoiles
Le Sens de la vie
Après avoir écrit des oeuvres boudées par le grand public, voilà que Yann Martel rebondit avec une oeuvre très médiatisée. Le rayonnement dépasse largement les frontières des langues qui ont présidé à son éducation. Ce succès est d'autant plus surprenant que ce fils de diplomate a écrit une oeuvre qui rebute habituellement. Pourtant L'Histoire de Pi est à la tête...

sans couverture

Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu de J.K. Rowling

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 51 ans)
10 etoiles
Un livre tout simplement ensorcelant
Harry Potter, le petit sorcier préféré de tout le monde, est heureux en diable : il va assister à la coupe du monde de quidditch qui opposera l'Irlande à la Bulgarie. Et en même temps, il échappe quelques jours à l'horrible ambiance qui règne chez son oncle et sa tante. Le match est hyper excitant et Harry s'amuse beaucoup. Un seul souci...

sans couverture

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

critiqué par D'Artagnan - (Tournai - 57 ans)
10 etoiles
Peste soit...
Je viens de lire le dernier Fred Vargas. Un auteur (ou une auteure ?) avec qui il faut compter désormais dans le monde du polar. Evidemment, je ne peux pas vous raconter l'histoire, ce serait littérairement incorrect avec ce genre d'énigmes. Sachez toutefois que nous commençons dans un quartier populaire de Paris, sur une petite place au carrefour Edgar-Quinet, et que...

sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par Coutal - (34 ans)
8 etoiles
Un pavé digeste
La chute des Géants est le premier tome de la trilogie du Siècle lancée par Ken Follett. C'est un roman historique qui suit plusieurs personnages venant de milieux différents, de pays différents, à une même époque : le début du XX° siècle (entre 1911 et 1924). Il y a tout d'abord Ethel et Bill Williams, deux enfants de mineurs aux...

sans couverture

L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder

critiqué par Saint-Germain-des-Prés - (Liernu - 53 ans)
9 etoiles
Un désabusé de l'amour qui n'a pas perdu son sens de l'humour!
Je vous conseille vivement ce livre, je l'ai adoré ! Voici de quoi il retourne. Marc Marronnier a une théorie sur l’amour : il ne dure que trois ans. La passion dévore la première année. La deuxième se vit plutôt sur le mode de la tendresse. Dans la troisième, l'ennui annonce la fin de la relation. Deux preuves pour étayer ce constat : les...