Débézed

avatar 27/04/2013 @ 12:47:58
A Besançon Les Sandales d'Empédocle ont perdu le marché de la médiathèque locale au profit la librairie Mollat à Bordeaux sous prétexte que celle-ci livre ses livres en caisses en plastique réutilisables alors que les Sandale livrent dans des cartons mais, cette librairie n'étant qu'à deux cents mètres de la médiathèque, elle livre avec un charriot tracté à la force des bras. Il y a certaines considérations écologiques qui sont bien difficiles à comprendre : vaut-il mieux transporter sur 1 600 km des caisses recyclables plutôt que détruire des cartons transportés sur quelques mètres seulement à la force des bras ? Le bilan carbone semble évident... sauf pour nos élus !

Sissi

avatar 27/04/2013 @ 13:09:13
A Besançon Les Sandales d'Empédocle ont perdu le marché de la médiathèque locale au profit la librairie Mollat à Bordeaux sous prétexte que celle-ci livre ses livres en caisses en plastique réutilisables alors que les Sandale livrent dans des cartons mais, cette librairie n'étant qu'à deux cents mètres de la médiathèque, elle livre avec un charriot tracté à la force des bras. Il y a certaines considérations écologiques qui sont bien difficiles à comprendre : vaut-il mieux transporter sur 1 600 km des caisses recyclables plutôt que détruire des cartons transportés sur quelques mètres seulement à la force des bras ? Le bilan carbone semble évident... sauf pour nos élus !


Je savais pas, ça! (Mais les librairies récupèrent les bouquins des médiathèques, au fait, ils ne sont pas neufs, du coup?)
Edifiant, effectivement...même si j'ai une tendresse très très forte pour Mollat, où j'ai traîné tant et tant de fois mes guêtres du temps où j'habitais Bordeaux.

Saule

avatar 28/04/2013 @ 13:58:17
C'est paru dans le quotidien Belge La Libre belgique, cette lettre ouverte des libraires belges qui sont très envieux du système français du prix unique.

"Jamais nous ne serons aussi « compétitifs » que les ogres du commerce en
ligne : toujours plus d’efficacité, en un clic votre livre atterrit sur votre table et
discutez-en sur le champ avec vos 500 amis !"

"Loin de l’ombre des hangars créés par les mastodontes du commerce
électronique, à l’écart de l’éther des paradis fiscaux où leurs profits se volatilisent, la
librairie telle que nous la concevons, c’est du physique, elle est en dur, en pleine
lumière au cœur de la ville, au coin de la rue"

Allez, je vais faire un effort, et retourner plus souvent dans ma petite librairie à Saint Gilles (si elle n'a pas fermée entre-temps).

Saule

avatar 28/04/2013 @ 13:58:38

Aria
avatar 28/04/2013 @ 18:22:20
Ouverture aujourd'hui même d'une librairie qui promet d'être belle : l'Alinéa, 227 rue de Charenton dans le 12e arrondissement de Paris, métro Dugommier.

Eh bien, je leur souhaite plus de chance que leurs prédécesseurs, qui ont dû fermer à cause de la cherté du loyer.

C'est compliqué, cet emplacement, car toute la rue est très commerçante, avec principalement des commerces de bouche, mais je voyais peu de gens s'arrêter à la librairie.
Pourvu qu'ils décollent !

Feint

avatar 28/04/2013 @ 18:53:26
Ouverture aujourd'hui même d'une librairie qui promet d'être belle : l'Alinéa, 227 rue de Charenton dans le 12e arrondissement de Paris, métro Dugommier.

Eh bien, je leur souhaite plus de chance que leurs prédécesseurs, qui ont dû fermer à cause de la cherté du loyer.

C'est compliqué, cet emplacement, car toute la rue est très commerçante, avec principalement des commerces de bouche, mais je voyais peu de gens s'arrêter à la librairie.
Pourvu qu'ils décollent !
En tout cas ce sont de vrais passionnés de littérature, et il y aura régulièrement des rencontres. Il y a déjà un très beau fonds, notamment en contemporain et en jeunesse.

Ndeprez
avatar 28/04/2013 @ 20:59:51
En tout cas ce sont de vrais passionnés de littérature, et il y aura régulièrement des rencontres. Il y a déjà un très beau fonds, notamment en contemporain et en jeunesse.


C'est amusant de lire ceci car pas plus tard qu'hier je discutais avec ma libraire qui ammenageait son espace afin de prevoir plus de rencontres avec notamment des "repas litteraires" et j'avais du mal à concevoir qu'il fallait des rencontres ou des animations pour que des clients poussent la porte d'une librairie...mais je dois avoir tort ;-)

Feint

avatar 28/04/2013 @ 21:23:05
Le rôle d'un libraire, c'est de faire découvrir. Créer un événement autour d'un auteur ou d'un éditeur est un bon moyen. Ta libraire a bien raison.

Lisab
avatar 29/04/2013 @ 09:26:33


"Loin de l’ombre des hangars créés par les mastodontes du commerce
électronique, à l’écart de l’éther des paradis fiscaux où leurs profits se volatilisent, la
librairie telle que nous la concevons, c’est du physique, elle est en dur, en pleine
lumière au cœur de la ville, au coin de la rue"

Allez, je vais faire un effort, et retourner plus souvent dans ma petite librairie à Saint Gilles (si elle n'a pas fermée entre-temps).


Saule, comment s'appelle-t-elle cette vraie petite librairie du coin de la rue à St Gilles ?

Saule

avatar 29/04/2013 @ 19:30:06
Je ne connais pas le nom, c'est avenu de Volder, plus ou moins en face de la bouquinerie l'écrit vain (un peu plus haut). A côté il y a une bouquinerie (très) engagée d'ailleurs.

Lisab
avatar 30/04/2013 @ 10:25:32
Je ne connais pas le nom, c'est avenu de Volder, plus ou moins en face de la bouquinerie l'écrit vain (un peu plus haut). A côté il y a une bouquinerie (très) engagée d'ailleurs.


Merci. je vais y faire un tour

Stavroguine
avatar 13/05/2013 @ 10:43:46
Si vous allez du côté de Saint Malo, passez à L'Odyssée. Très bonne librairies avec un fond intéressant aussi bien en littérature qu'en BD et une belle sélection de petits éditeurs (notamment bretons) en plus de quelques beaux livres (notamment sur la mer et ce qui s'y rapporte). En plus, ils sont très sympas.

AmauryWatremez

avatar 13/05/2013 @ 12:25:28
l'Orielle à Evreux
Tenue par des passionnés, proposant les ouvrages des éditeurs locaux

http://www.librairielorielle.fr/

AmauryWatremez

avatar 13/05/2013 @ 14:40:15
Remarquez le "Gibert d'Evreux" n'est pas mal également...
Quant à la librairie Forum (notre "FNAC") elle ferme de par la concurrence d'internet, hélas... et a baissé ses prix mais trop tard

AmaranthMimo
avatar 05/06/2013 @ 20:29:12
Si vous allez jusqu'à Brest, il y a la librairie Dialogues qui est la librairie phare de Brest où l'on trouve un large choix de livres.
http://www.librairiedialogues.fr/
Il s'agit je crois d'une des seules librairies de Brest, ou tout du moins elle est tellement ancrée dans le paysage que je ne connais qu'elle.
Elle est donc grande et spacieuse, mais on y bénéficie de conseils avisés et on peut facilement y passer plusieurs heures, ce qui me plaît énormément.

Yokyok
avatar 05/06/2013 @ 21:31:45
A Brest, il y a aussi La Petite librairie, en face des halles Saint-Martin :
http://www.lapetitelibrairie.net/
pour la littérature contemporaine, et la libraire des voyageurs, rue Boussingault, qui propose également un grand choix de cartes et atlas.
Ce sont mes deux préférées.

Elya
avatar 12/06/2013 @ 07:39:20
J'aime beaucoup ce fil que je regarde à chacune de mes nouvelles destinations.

En ce moment, je suis dans le Jura, pas très loin de Besançon. J'ai eu l'occasion de passer devant Les Sandales d'Empédocle, et le nom me disait quelque chose, l'ayant lu ici. J'y suis rentrée, mais le charme n'a pas particulièrement opéré. La librairie doit sans doute plaire plutôt aux habitués qu'aux flâneurs de passage.

J'ai vécu plusieurs années à Grenoble, et curieusement j'ai plutôt été curieuse des bibliothèques que des librairies. Même si c'était une grosse librairie qui n'avait rien de vraiment indépendant, j'adorais le charme et la quantité de bouquins d'Arthaud. Pour l'occasion, la pile de bouquins enchevêtrés dans plein de vieilles pièces différentes de Decitre faisait bien l'affaire.

A Aix en Provence, deux grosses librairies se partagent le marché sur le cours mirabeau (Goulard et Librairie de Provence). Elles sont toutes les deux bien agréables et bien achalandées. J'appréciais particulièrement Goulard pour son coin café-lecture, et la disponibilité-discrétion de ses vendeurs.
Il y a aussi vers la mairie Vents du Sud, qui est plus discrète, mais aussi plus froide.
On trouve également quelques bouquinistes, j'appréciais particulièrement celui au bout de la rue d'Italie, côté boulevard.
Aix en Provence est une ville particulièrement bien dotée en librairies, comme en bibliothèques d'ailleurs (BU de lettres, mais surtout la bibliothèque municipale de la Méjanes, beaucoup de livres et d'animations, avec un patio pour feuilleter ses trouvailles sous les platanes).

A Bastia, j'ai repéré 2 librairies indépendantes, dont une particulièrement chaleureuse, Le point de rencontre, orientée surtout jeunesse, avec son coin canapé-lecture. La librairie Les deux mondes est bien moins agréable, étroite, sans espaces, avec un choix très restreint en roman, mais bien achalandé côté terroir corse.

A Die, petite ville de 2500 habitants de la Drôme, dont on connait surtout la clairette, une librairie indépendante subsiste depuis plusieurs décennies, la librairie Mosaïque. C'est un grand bonheur de trouver dans un si petit bourg une telle librairie.

J'ai passé plusieurs mois à Gap sans découvrir de librairie agréable... J'ai demandé à plusieurs passants sur place, qui m'en ont indiqué une plein centre, que je n'ai jamais trouvé.

En Bretagne, dans le Finistère, j'ai entendu beaucoup de bien de Dialogues à Brest. J'ai fréquenté L'ivraie à Douarnenez, un café-librairie implanté en plein coeur de la ville un peu désertée, qui propose beaucoup de rencontres artistiques. J'ai bien peur que l'espace culturel Leclerc de la zone commerciales lui fasse beaucoup de concurrence. J'ai surtout été marqué par la bibliothèque de Quimper, ouverte même le dimanche ! Alliage parfait de l'ancien et du moderne pour son architecture et sa décoration intérieure, un choix immense, beaucoup d'espace pour étudier, les fonds anciens subtilement exposés ; on n'y voit pas les heures passer.

Feint

avatar 05/10/2013 @ 17:07:50
Une très belle librairie vient d'ouvrir à Boulogne-Billancourt, les Mots et les Choses, 30 rue de Meudon, animée par d'authentiques libraires comme on les aime.

Palorel

avatar 05/10/2013 @ 17:15:30
Elya, pas très loin de la région que tu évoques, il y a aussi Le Bleuet, à Banon. Elle est assez connue, immense. Beaucoup se font prendre en photo devant. :-)

Provisette1 05/10/2013 @ 17:21:25
Exact Palo!!
Et ils ferment UN seul jour par an, le 1 er Janvier.
Suis juste a qq kms, la;-)

Début Précédente Page 4 de 8 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier