Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer Bradley

Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer Bradley
(The Mists of Avalon 1/2)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Leïa, le 1 avril 2001 (Montréal, Inscrite le 15 février 2001, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 14 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (256ème position).
Visites : 6 312  (depuis Novembre 2007)

Le rôle des femmes dans la légende arthurienne

Je me suis imprégnée de cette nouvelle vision de la légende arthurienne avec ce roman fantastique que je qualifierais de... fantastique.
Dès les premiers instants, ce livre a su me transporter dans l'île d'Avalon et, quel voyage! Les personnages évoluent à un rythme intéressant qui nous empêche de perdre le fil. J'ai beaucoup aimé la façon de Marion Zimmer Bradley de dresser un aussi beau portrait de la vie des chevaliers de la table ronde du point de vue féminin. Je me sentais voyeuse face à Morgane, Guenièvre et les autres personnages. J'ai définitivement envie d'en connaître davantage et la fin suscite pour moi un intérêt certain. Le deuxième tome ne demeurera pas sur la tablette trop longtemps. Je suis bien heureuse de cette intrusion dans l'univers de la littérature fantastique. J'ai eu beaucoup de plaisir avec cette histoire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les dames du lac

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Magnifique souvenir.

10 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 58 ans) - 15 août 2015

Je garde de cette série un souvenir éblouissant! Je l'ai déjà relue et la relirai encore!

Les dames de la légende

9 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 8 décembre 2012

J’adore la légende arthurienne ! J’ai écouté une trentaine de fois le téléfilm The Mists of Avalon d’Uli Edel (2001), mais ça va faire des années que les livres du cycle des Dames du lac traînaient sur mon chevet. Pourquoi ? Ça a toujours été compliqué pour moi de comprendre l’ordre de lecture du cycle, le premier livre (The Mists of Avalon) a été traduit en deux tomes (Les Dames du lac et Les Brumes d’Avalon) et non seulement on dit que c’est plus une adaptation qu’une traduction, en plus, la traduction française aurait plusieurs passages de moins ! Scandale !! De quoi me rebuter même si j’ai toujours voulu lire ces livres. Il n’y a pas de traduction intégrale à ce que je sache, alors il va falloir que je me contente de la version que je possède (Le livre de poche, 6429, 6430). J’ai décidé de commencer par les deux premiers tomes (Les Dames et Les Brumes) bien que chronologiquement parlant, ils seraient la fin du cycle.

On y raconte la légende arthurienne avec un regard moderne où les femmes ont le premier plan dans l’histoire. Premièrement Ygerne (mère de Morgane et Arthur), mais surtout Morgane (« la Fée », prêtresse d’Avalon), Viviane (la Dame du Lac, mentor et tante de Morgane), Morgause (tante de Morgane aussi, qui est peut-être trop ambitieuse) et leur rivales Guenièvre (l’épouse chrétienne d’Arthur). C’est surtout axé sur la politique, les intrigues amoureuses et l’affrontement des religions (les catholiques contre les païens). Ça m’a surprise, dans le téléfilm la religion est présente, mais ici, c’est presque le nerf de l’histoire.

« C’est pourquoi maintenant, maintenant que le monde a tant changé et qu’Arthur, mon frère, mon amant - qui fut roi et qui le restera à jamais - repose, mort (endormi, dit-on), dans l’Ile Sacrée d’Avalon, cette histoire doit être contée telle qu’elle se déroula vraiment, avant que les prêtres du Christ Blanc ne l’effacent pour toujours avec leurs saints et leurs légendes. »

Ce n’est peut-être pas une traduction exacte, mais ça se laisse lire comme rien et on se laisse envoûter par l’histoire, une épopée forte riche en tribulations.

Il faut absolument lire sa suite (Les Brumes d’Avalon) pour terminer l’histoire. Ce sont deux livres très prenants que je recommande, c’est une version assez différente de la légende classique, mais c’est ce qui la démarque justement.

Pour apprendre à aimer lire

8 étoiles

Critique de Com1as (, Inscrite le 31 janvier 2011, 45 ans) - 7 juin 2012

Voici le premier "vrai roman"que j'ai lu pendant mon adolescence. Il m'a donné une soif de lire qui ne s'est jamais éteinte. Je le conseille à toutes les jeunes filles et à tous les parents qui aimeraient voir leurs enfants lire un peu plus. L'écriture est simple, l'univers merveilleux et les personnages magiques en tous sens.

Excellent!

10 étoiles

Critique de Mademoisellemily (Quebec, Inscrite le 21 juin 2011, 32 ans) - 21 juin 2011

J'ai beaucoup aimé ce livre, et le fait que la légende arthurienne fasse plus de place aux femmes a fait mon bonheur! Bien sûr, les chevaliers et les combats, c'est bien beau, mais le paganisme et l'univers secret féminin qu'elle décrit sont si attrayants! Étant une mordue de légendes et de mythologie, je le recommande à tout ceux qui ont apprécié cette histoire!

Que de louanges !

10 étoiles

Critique de Marsup (, Inscrit le 22 octobre 2009, 44 ans) - 10 mars 2011

Je me joins aux louanges faites à ce superbe roman qui les mérite amplement !
Tout a été dit : chef d'oeuvre !!!

Tome 1 de la saga !

8 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 54 ans) - 1 mai 2010

Les dames du lac et les brumes d'Avallon forment une fantastique saga autour de l'épopée du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde .

pas si différents de nous

10 étoiles

Critique de Thotis (, Inscrite le 10 mars 2005, 36 ans) - 8 mai 2005

Un admirable portrait des femmes et des motivations de l'époque. La magie et le mystère d'Avalon y est présent mais pas omniprésente, ce qui aurait rendu l'oeuvre trop lourde et moins "réaliste".Elle nous présente aussi des hommes et des femmes tourmentés par les mêmes problèmes existentiels que nous de nos jours. Pas si différents de nous...

La légende sans plus

4 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 51 ans) - 16 août 2004

Bien que Bradley réussisse à faire vivre ce monde fantastique de façon admirable avec une belle écriture romantique, il s'agit ici tout de même d'une version très stricte de la légende arthurienne. Pour moi, rien de vraiment neuf.

Le récit s'attarde sur l'aspect politique et généalogique de cette histoire alors qu'il aurait probablement été plus intéressant, du moins pour moi, d'aborder la magie et l'aventure entourant ce mythe.

La passion des femmes au royaume d'Arthur

9 étoiles

Critique de Marz (Aulnay sous bois, Inscrite le 1 juin 2004, 37 ans) - 6 juin 2004

Les romans de Marion Zimmer Bradley sont pour moi parmi les plus beaux hommages que la littérature a rendu aux femmes.
Comme dans tous les romans de l'auteur que j'ai eu le bonheur de lire, c'est par le regard des femmes que l'histoire nous est racontée (principalement Morgane la demie soeur d'Arthur). Les personnages se livrent à l'amour et à la haine avec une passion dévastatrice au milieu de la lutte entre le paganisme (dont Morgane est l'un des symboles) et le christianisme (farouchement défendu par la reine Guenièvre, femme d'Arthur, et amoureuse du chevalier Lancelot).
Ce livre est magnifique bien que la fin soit un peu frustrante pour celui qui n'a pas la suite sous la main.

Passionnant!

8 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 52 ans) - 5 février 2004

Je me joins au chorus des précédentes critiques : ce livre est magique ! La légende arthurienne revisitée par M. Z. B. est tellement fabuleuse qu’on grappille la moindre minute pour en continuer la lecture. Le coup de génie de l’auteur, on l’a dit, est d’avoir raconté la légende d’après le point de vue des femmes.
Au gré des brumes du lac qui s’opacifient ou se lèvent, il est parfois difficile de voir clair dans le dessein de la Déesse… Que cherche-t-elle exactement en guidant Morgane la Fée et Arthur (frère et sœur) dans les bras l’un de l’autre ? Les destins se trament et nous échappent…

Bien plus qu'une Légende, un mythe

9 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 49 ans) - 12 avril 2001

La trilogie de MZ Bradley est l'oeuvre la plus remarquable qui ait jamais été écrite sur la légende arthurienne. Remarquable en ce sens que c'est bien plus qu'un roman fantastique ou un lai breton remis au goût du jour. Bradley a effectué de nombreuses recherches, consulté des historiens, des archéologues, des traducteurs; elle s'est rendue sur place et a collecté les "légendes" locales; elle a fait là un travail exceptionnel. Et le résultat est à la hauteur, car, s'il est vrai que le style de Bradley est très agréable à lire, que sa plume glisse sur les pages et que ses mots et ses phrases coulent avec délicatesse au fond de nos neurones extasiés, il faut également se dire que cette version de l'histoire est peut-être celle qui est la plus proche de la "vérité". N'oublions quand même pas que Bradley a magnifiquement mis en exergue le fait que la chute du paganisme correspond avec la montée du christianisme. Elle démontre parfaitement que les chrétiens venant d'Italie et se dirigeant vers le nord, "détruisent" tous les anciens lieux de culte sur leur passage, pour y construire leur propre église à la place... sans tenir compte le moins du monde que ces lieux n'avaient pas été choisis par hasard, ignorants qu'ils étaient et qu'ils sont encore... Il n'est pas étonnant, dès lors, que le paganisme et le culte de la nature aient été perdus. Arthur en est la parfaite réprésentation, il a été fait roi par Merlin, dernier grand druide de son temps, superbe représentant de la Dame Mère et, à la fin de sa vie, avec ses chevaliers, il cherche quoi !? Le Graal, symbole chrétien par excellence, quel déclin !

Un travail de dépoussièrage

10 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 69 ans) - 4 avril 2001

Comme tant d'autres, les légendes celtiques des chevaliers de la table rounde, du roi Arthur et de Merlin m'ont fait rêver depuis mon enfance. Hélas, ces textes sont écrits dans un français qui n'est plus d'aujourd'hui, et sont assez astreignants à lire.
Marion Zimmer Bradley ne se contente pas de les restituer en un français contemporain, mais attire notre attention sur le rôle essentiel des femmes dans cette épopée. Avec un immense talent elle nous plonge dans la quête du Graal, sans un temps mort. Elle élague les détails inutiles qui fourmillent dans les textes originaux pour nous livrer l'essentiel de la saga.
Une superbe lecture qui vous fera rêver des heures durant.

La réalité d'une légende...

9 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 41 ans) - 3 avril 2001

Voilà un roman réellement magique! Marion Zimmer Bradley s'est richement documentée pour réaliser ce livre et il n'en découle pas du tout une légende du roi Arthur baignée à l'eau de rose. En plus d'être parfaitement écrit, ce roman nous offre une "vraie" légende, autrement dit, loin des distorsions que le cinéma lui a faites prendre. Un livre enrichissant et fascinant, tant pour ce qu'il nous apprend que pour ses personnages "humanisés". Le féminisme donne le ton et les "Dames du Lac" sont ensorcellantes. Le second tome se dévore aussi vite, il ne me reste qu'à découvrir le troisième... Un roman à conseiller chaleureusement!

Forums: Les Dames du lac, tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Dames du lac, tome 1".