La passante du Sans-Souci de Joseph Kessel

La passante du Sans-Souci de Joseph Kessel

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Jules, le 3 mai 2001 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 255ème position).
Visites : 4 253  (depuis Novembre 2007)

L'horreur se met en route

Nous sommes en 1935. Alors que la France va connaître les joies des premiers congés payés, le gouvernement social de Léon Blum, l'Allemagne se réarme tant et plus.
Hitler sait où il va et a déjà évalué la lâcheté des démocraties face à lui. Le colonel de Gaulle prêche dans le désert pour obtenir des divisions blindées, l'Angleterre se croit à l'abri sur son île, et l’Europe marche vers les accords de Munich.
Un homme passe tous les matins dans son bistrot habituel, le « Sans-Souci » à Montmartre. Chaque matin, à travers la vitre, il y voit une femme qui passe. Son allure est de moins en moins assurée et elle a l'air de plus en plus perdue. Elle se rend à la gare avec l'espoir que son mari, resté en Allemagne, va enfin débarquer du train, sauter sur le quai et courir dans ses bras…
Mais il est Juif et, là-bas, une énorme machine s'est déjà mise en route !…
Elsa va s’effondrer lentement et c'est un extraordinaire portrait de la détresse que Kessel va nous faire. Ce sera aussi le premier livre qui dénoncera ce qui se passe en Allemagne, qui dénoncera les camps.
Elle cherchera de l’aide, surtout qu'elle est seule avec son fils qui est infirme après avoir été torturé par les nazis. Mais que faire ?… Même pour des hommes de bonne volonté, que faire devant ces gigantesques rouages actionnés par des déments ?…
Et combien ne veulent surtout rien savoir… C'est confortable de ne rien savoir. Et puis il y a ceux qui sont plus concernés que d’autres, Juifs aussi, mais qui ne veulent pas croire parce que cette réalité dépasse l’entendement !…Elle serait insupportable pour eux !.
Un livre prémonitoire !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Magnifique

9 étoiles

Critique de Justine J (, Inscrite le 19 mars 2013, 31 ans) - 22 mars 2013

Noir, tragique, certes, mais absolument splendide. J'ai adoré ce livre et j'ai apprécié le film, qui est assez différent.

Horrible.

6 étoiles

Critique de Lepoireau (, Inscrit le 24 février 2009, 47 ans) - 1 mars 2009

Joseph Kessel fait partie de mes auteurs préférés mais ce livre est vraiment trop dur. Il s'agit véritablement du livre le plus noir que j'ai lu!

Une descente aux enfers

9 étoiles

Critique de Nirvana ( Bruxelles, Inscrite le 7 avril 2004, 44 ans) - 2 septembre 2004

Quelle tragique histoire que la vie d'Elsa Wiener, et quel duo attachant elle forme avec le petit Max, enfant précoce, estropié par les Allemands parce qu'il est juif,qu'elle a pris sous son aile, quand elle fuit l'Allemagne Nazie. Mais elle a laissé là~bas Michel, son mari, qu'elle n'aime pas mais dont elle a toujours reconnu le soutien, et c'est maintenant à son tour de l'aider, lui qui est prisonnier dans un camp.
Pour ce faire,en quête d'argent, elle cotoiera les bars sordides, sombrera dans l'alcool puis la prostitution. Et Max, enfant grandi trop vite dans une vie de malheur, sera le témoin impuissant de cette lente déchéance.
Le retour de Michel, après des années à espérer sa libération, sera l'épreuve de trop pour la fragile Elsa.
Ce long cheminement dans la douleur est magistralement écrit, c'est poignant, c'est une tragique histoire d'amour, car ses acteurs ne seront jamais au diapason, ils évoluent sur des routes parallèles et ne se croisent que trop tard.

Forums: La passante du Sans-Souci

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La passante du Sans-Souci".