Happy End de Julie Wolkenstein

Happy End de Julie Wolkenstein

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Clarabel, le 13 mai 2005 (Inscrite le 25 février 2004, 44 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (44 340ème position).
Visites : 2 364  (depuis Novembre 2007)

Un roman déconcertant

Il y a dans la première partie le portrait des sept personnages principaux, autour desquels l'histoire est centrée. "Happy end" ou la confession d'Eliane, la dernière survivante des propriétaires des résidences de ce petit coin en bord de mer, en Normandie... Car le roman s'ouvre sur un repas au restaurant, une décision doit être prise car la mer avance et gagne du terrain, menaçant les maisons de s'écrouler.
L'histoire reprend en seconde partie avec une narratrice unique, Eliane. Seule, elle porte le regard sur les uns et les autres, leurs disparitions, et elle divague, vers le passé des vacances bourgeoises, au sein de leur petit milieu très fermé.

C'est difficile d'en parler, au risque d'en trop dévoiler. Toutefois le nouveau roman de Julie Wolkenstein est assez troublant, inquiétant et abstrus. Son intrigue se distille au compte-gouttes et quand on a le sentiment d'avoir compris, saisi le grain de sable dans l'engrenage, aussitôt la machine s'emballe et complique l'enchaînement. La logique est proscrite, la conclusion douteuse... Un roman bien étrange.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Fragilité humaine

7 étoiles

Critique de Bernadette COUTURIER (, Inscrite le 29 octobre 2004, 67 ans) - 21 mai 2006

Histoires de trois familles passant leurs vacances en Normandie près de la mer, mais le bout de plage se rétrécit devant les maisons. Expropriations dues au réchauffement climatique et à la montée de l'océan. De retour dans la maison condamnée la dernière survivante s'accroche à ses souvenirs. Un apaisement avant la mort ? Elle revit les derniers instants de chacun peut-être pour monter la fragilité de l'humain face au dérèglement qu'il cause à la nature ?
Bernadette COUTURIER

Je ne pourrai vous dire si c'est un happy end...

4 étoiles

Critique de Laure256 (, Inscrite le 23 mai 2004, 48 ans) - 6 novembre 2005

J’avais aimé le précédent roman de Julie Wolkenstein, Colloque sentimental, que certains rapprochaient volontiers de David Lodge, mais là, j’avoue que je n’irai pas jusqu’au bout. Happy end ou pas, je n’en sais rien ! Arrivée au milieu du livre, je le trouve toujours confus, embrouillé, bien écrit certes mais trop de personnages et d’époques qui s’emmêlent et une intrigue qui disparaît ou se dilue dans une description trop longue de personnages. Pourtant le début était fort prometteur, dommage. Il y a tant de livres à découvrir que je ne m’obstine plus à aller jusqu’au bout quand je n’accroche pas vraiment.

Forums: Happy End

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Happy End".