Le voleur de nostalgie de Hervé Le Tellier

Le voleur de nostalgie de Hervé Le Tellier

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Loupbleu, le 30 mars 2005 (Antony, Inscrit le 8 mars 2005, 49 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 936ème position).
Visites : 2 553  (depuis Novembre 2007)

Intrigue épistolaire et recettes de pâtes

Un chroniqueur publie chaque semaine une recette de pâtes italiennes. Il signe d’un pseudonyme à la couleur locale : Giovanni d’Arrezo. Un homonyme lui écrit d’Italie. Notre homme de goût tente de lui répondre et, après recherche, envoie une même lettre aux trois Giovanni d’Arrezo répertoriés par le bottin à Florence. Il s’en suit une mystérieuse correspondre croisée entre tous ces Giovanni d’Arezzo entrecoupée de recettes de cuisine.

Entre jeux de miroirs et faux-semblants, l’intrigue du roman est très élaborée, construite à la façon d’un jeu. La contrainte de forme, (marque de l’OULIPO dont Hervé Le Tellier fait partie) rend la lecture jouissive.

Mais au-delà de ces aspects formels, je trouve que c’ est aussi extrêmement bien écrit : le style est fluide, mais pas simpliste. Chaque lettre – même chaque recette de cuisine – est vivante. Beaucoup de passages sont à la fois touchants et pudiques. On entend, on goûte et on voit l’Italie mieux que si on y était !

C’est facile à lire et intelligent, émouvant et amusant, appétissant, bref très stimulant. J’espère que cette petite critique pourra vous donner envie de découvrir ce roman qui m’a donné beaucoup de plaisir.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La cuisine poétique

8 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 41 ans) - 18 décembre 2005

Un livre qu'on ne penserait pas apprécier autant, qui surprend par sa construction, par son contenu, par sa psychologie et son originalité. Tout a son petit reflet de chaleur, et on se prend à le lire comme un roman d'aventures...
Que du plaisir.

Forums: Le voleur de nostalgie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le voleur de nostalgie".